Manseau (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manseau.
Manseau
Église paroissiale, Manseau, vers 1910
Église paroissiale, Manseau, vers 1910
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Centre-du-Québec
Comté ou équivalent Bécancour
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Guy St-Pierre
2009 -
Constitution 31 décembre 1997
Démographie
Gentilé Mansois, oise
Population 869 hab. (2014)
Densité 8,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 22′ 05″ N 72° 00′ 08″ O / 46.368045, -72.00212 ()46° 22′ 05″ Nord 72° 00′ 08″ Ouest / 46.368045, -72.00212 ()  
Superficie 10 250 ha = 102,5 km2
Divers
Code géographique 38028
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec

Voir sur la carte administrative du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
Manseau

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Manseau

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Manseau
Liens
Site web http://manseau.ca/

Manseau est une municipalité du Québec située dans la MRC de Bécancour dans le Centre-du-Québec[1].

« La nouvelle municipalité de Manseau a été créée le 31 décembre 1997. Elle est issue du regroupement de la municipalité du village de Manseau et de la municipalité de la paroisse de Saint-Joseph-de-Blandford »[2].

Situation[modifier | modifier le code]

Manseau est située au sud de Sainte-Françoise, à 35 km à l'est de Bécancour. Arrosé par la Petite rivière du Chêne, le territoire occupe l'extrémité sud-est de la MRC de Bécancour.

Manseau est traversée par la route 218 et l'autoroute 20.

Toponymes[modifier | modifier le code]

Saint-Joseph-de-Blandford

« À la fin du XIXe siècle, une mission était instaurée sur l'actuel territoire de Saint-Joseph-de-Blandford et désignée comme Saint-Joseph-de-Moose-Park, nom tiré partiellement de la raison sociale d'une compagnie forestière, la Moose Park Lumber. Lorsque, détaché de Sainte-Sophie-de-Lévrard et de Saint-Louis-de-Blandford, le territoire sera canoniquement érigé en paroisse en 1905, il prendra le nom de Saint-Joseph-de-Blandford, retenu par la suite pour identifier la municipalité établie en 1909 »[3].

Manseau

« D'abord connue sous la dénomination de Moose Park, de 1896 à 1904, nom attribué par les constructeurs du chemin de fer qui avaient leur campement à cet endroit, jadis fréquenté par l'orignal et le chevreuil, et retenu pour le bureau de poste local, la municipalité du village de Manseau allait recevoir ce nom, en 1922, par suite de son détachement du territoire de la municipalité de la paroisse de Saint-Joseph-de-Blandford (1909). On a voulu rendre hommage à l'abbé Martial Manseau (Drummondville, 1870-1951), premier curé de la paroisse, de 1899 à 1907 »[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

Le recensement de 2011 y dénombre 843 habitants, soit 9,7 % de moins qu'en 2006[5],[6].

  • 2011 : 843
  • 2006 : 934
  • 2001 : 905

Mauvais souvenir[modifier | modifier le code]

C'est à la ferme Napoléon qu'a eu lieu le 1er et 2 août 1970, un festival de musique pop qui selon Radio-Canada se solda par un échec. Organisé par Woods Productions, l'événement qui coutait 15$ fut annulé dès la première journée pour faire place à des performances improvisées, après avoir aboli le prix d'entrée. Autorisé par le gouvernement québécois, le Festival Pop de Manseau reçu la visite du ministre de la santé Claude Castonguay venu constater son déroulement. Connu comme le premier festival pop du Québec, son souvenir reste associé à la consommation excessive de drogues par les spectateurs dont plus de 300 auraient été traités pour abus [7].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sainte-Sophie-de-Lévrard Sainte-Françoise Rose des vents
N Villeroy
O    Manseau    E
S
Lemieux Saint-Louis-de-Blandford