Makedonski Brod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Makedonski Brod
Македонски Брод
Blason de Makedonski Brod
Héraldique
Drapeau de Makedonski Brod
Drapeau
Image illustrative de l'article Makedonski Brod
Administration
Pays Drapeau de la Macédoine Macédoine
Région Sud-Ouest
Municipalité Makedonski Brod
Maire Milosim Vojneski
Code postal 6530
Démographie
Population 7 141 hab. (2002)
Densité 8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 30′ 49″ N 21° 12′ 55″ E / 41.5136, 21.215341° 30′ 49″ Nord 21° 12′ 55″ Est / 41.5136, 21.2153  
Superficie 88 897 ha = 888,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Europe

Voir sur la carte administrative d'Europe
City locator 14.svg
Makedonski Brod

Géolocalisation sur la carte : Macédoine

Voir la carte administrative de Macédoine
City locator 14.svg
Makedonski Brod

Géolocalisation sur la carte : Macédoine

Voir la carte topographique de Macédoine
City locator 14.svg
Makedonski Brod
Liens
Site web www.mbrod.gov.mk

Makedonski Brod ou Brod (en macédonien : Македонски Брод) est une municipalité et une petite ville de l'ouest de la République de Macédoine. Elle comptait 7 141 habitants en 2002 et fait 888,97 km2. La ville en elle-même compte 3 740 habitants, le reste de la population de la municipalité vivant dans les villages alentour.

Makedonski Brod est à la fois l'une des municipalités macédoniennes les plus grandes et les moins peuplées. Son nom, Brod, signifie « gué »[1], tandis que l'épithète Makedonski a été ajouté à l'époque yougoslave pour distinguer la ville d'autres localités éponymes, comme Slavonski Brod en Croatie.

Probichtip est entourée par les municipalités de Jelino, Brvenitsa, Stoudenitchani, Sopichté, Tchachka, Dolneni, Krouchevo, Vranechtitsa, Plasnitsa, Oslomeï et Gostivar.

Géographie[modifier | modifier le code]

La municipalité de Makedonski Brod est plutôt montagneuse, surtout dans sa bordure nord-est, où s'élève la crête de la Yakoupitsa. À l'opposé, la municipalité est fermée à l'ouest par la Souva Gora. Le territoire est aussi marqué par la Treska, qui coule du sud au nord au fond d'une vallée. Au nord de la municipalité, la rivière est retenue par un barrage hydroélectrique et forme le plus grand lac artificiel du pays, le lac Kozyak.

La plupart de la municipalité connaît un climat continental modéré, avec des hivers froids et pluvieux et des étés secs et chauds, tandis que les hauteurs connaissent un climat de montagne avec des étés courts et frais et des hivers longs et neigeux. Le mois le plus chaud est juillet, avec une température moyenne de 25˚C, et le plus froid est décembre, avec une moyenne entre -15 et 3˚C[2].

La ville de Brod se trouve sur le cours supérieur de la Treska, au centre de la région naturelle du Porétché. Kitchevo se trouve à 27 kilomètres à l'ouest, et Prilep à 37 kilomètres au sud-est. La route directe qui reliait Brod à Skopje a été engloutie par le lac artificiel de Kozyak et il faut désormais faire un important détour à l'ouest par Kitchevo, Gostivar et Tetovo[1].

La municipalité compte de nombreux villages en plus de la ville de Brod. Il s'agit de Belitsa, Bentché, Bitovo, Blizansko, Breznitsa, Brest, Vir, Voltché, Gorni Manastirets, Gorno Botouchyé, Gorno Krouchyé, Grechnitsa, Devitch, Dolni Manastirets, Dolno Botouchyé, Dolno Krouchyé, Dragov Dol, Drenovo, Zagrad, Zvetchan, Zdounyé, Zrklé, Ijichté, Intché, Kalouǵerets, Kovatch, Kovtché, Kosovo, Krapa, Latovo, Lokvitsa, Louptchté, Moguilets, Modrichté, Oreovets, Ramné, Rastech, Rousyatsi, Samokov, Slansko, Slatina, Staro Selo, Souvodol, Souchitsa, Tajevo, Tomino Selo, Topolnitsa, Trebino, Trebovlyé et Tsrechnevo.

Histoire[modifier | modifier le code]

La présence des Romains dans la municipalité est attestée par une pierre tombale dans le village de Krapa. Ensuite, avec l'arrivée des Slaves, la région est habitée par la tribu des Berzitis. Au Moyen Âge, le village de Devitch possède un château fort dont subsistent quelques ruines[3]. La ville de Brod s'est quant à elle développée grâce à sa situation sur la route qui relie Kitchevo à Prilep.

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2002, la municipalité n'avait pas les mêmes contours qu'aujourd'hui puisqu'en 2003, elle a fusionné avec celle de Samokov. Ensemble elles comptaient[4] :

Administration[modifier | modifier le code]

L'église de Brod

La municipalité est administrée par un conseil élu au suffrage universel tous les quatre ans. Ce conseil adopte les plans d'urbanisme, accorde les permis de construire, il planifie le développement économique local, protège l'environnement, prend des initiatives culturelles et supervise l'enseignement primaire. Le conseil compte 11 membres[5]. Le pouvoir exécutif est détenu par le maire, lui aussi élu au suffrage universel. Depuis 2004, le maire de Makedonski Brod est Milosim Vojneski, né en 1959[6].

Suite aux élections locales de 2009, le Conseil de Makedonski Brod était composé de la manière suivante[5] :

Parti Sièges
Groupe d'électeurs indépendant 4
Union sociale-démocrate de Macédoine (SDSM) 3
Parti démocratique pour l'Unité nationale macédonienne (VMRO-DPMNE) 3
Nouveau Parti social-démocrate (NSDP) 1

Culture et tourisme[modifier | modifier le code]

La Pechna, une petite rivière en partie souterraine qui jaillit près de Devitch

La principale institution culturelle de la municipalité est la Maison de la Culture. Fondée en 1981, elle possède un bâtiment de 750 m² avec une salle de concert de 310 places[7].

La municipalité a un potentiel important pour les sports de nature comme la chasse et la pêche, ainsi que pour le tourisme vert. Ses principales attractions sont le lac Kozyak, les paysages montagneux de la Yakoupitsa, des grottes et les ruines du château de Devitch. La ville en elle-même compte une grande église décorée de fresques.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (mk) Site de la municipalité - Situation
  2. (mk)Site de la municipalité - Climat
  3. (mk)Site de la municipalité - Histoire
  4. (mk)(en)Recensement de 2002
  5. a et b (mk)Site de la municipalité - Membres du conseil
  6. (mk)Site de la municipalité - Maire
  7. (mk)Site de la municipalité - Culture