Maison d'Egmond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Egmond et Comte d'Egmont.

Egmond ou Egmont, ancienne et illustre famille des Pays-Bas, dont les chefs étaient avoués de l'abbaye d'Egmond (aujourd'hui en Hollande-Septentrionale) et les avoués de Comtes de Hollande. Elle remonte à Berwold d'Egmont. Les seigneurs d'Egmont, ayant acquis le comté de Buren en 1472, se divisèrent en deux lignes qui s'éteignirent, l'une vers 1650 et l'autre en 1707. Arnoul, Adolphe et Charles d'Egmond, de la branche aînée, régnèrent sur le duché de Gueldre (avec diverses interruptions) de 1423 à 1538. Les seigneuries d'Egmon et de Buren avaient été érigées en comtés, la première en 1486, la deuxième en 1492.

Quelques membres[modifier | modifier le code]

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Blason fam nl Egmont.svg
Armes de la Maison d'Egmond

Chevronné d'or et de gueules, de douze pièces. Casque couronné[2].

D'Egmont Marie - JPG1.jpg Armes de Marie d'Egmont, vitrail du cloître de l'Abbaye de la Cambre, Ixelles (Belgique)
French heraldic crowns - Baron.svg
Blason Guillaume II d'Egmont (1412-1483).svg
Guillaume II d'Egmont (nl) (26 janvier 141219 janvier 1483), seigneur d'Egmont (en) et d'IJsselstein, stadhouder de Gueldre, chevalier de la Toison d'or

Écartelé : aux 1 et 4, chevronné d'or et de gueules de douze pièces (d'Egmond) ; aux 2 et 3, d'argent, à deux fasces bretessées et contre-bretessées de gueules (d'Arkel). Sur le tout les armes de Gueldre qui sont parti : a. d'azur au lion contourné d'or, couronné du même, armé et lampassé de gueules (Gueldre) ; b. d'or au lion de sable, armé et lampassé de gueules (Juliers), les lions affrontés. Casque couronné[2],[3].

Heraldique couronne comte français.svg
Blason Jean III d'Egmont (1438-1516).svg
Jean III d'Egmont (en) (14381516), Seigneur de Baer, comte d'Egmont, stadhouder de Hollande, chevalier de la Toison d'or

Écartelé : aux 1 et 4 d'Egmond ; au 2, de Bade ; au 3, d'Arkel. Sur le tout, parti de Gueldre et de Juliers, les lions affrontés.[3]

Orn ext prince SERG Toison d'or.svg
Blason Adolphe d'Egmont (1438-1477) duc de Gueldre.svg
Dessin de ses armoiries attribué à Pierre Coustain.
Adolphe d'Egmont, dit le Jeune (14381477), duc de Gueldre, comte de Zutphen,

Parti : a. d'azur au lion contourné d'or, couronné du même, armé et lampassé de gueules (Gueldre) ; b. d'or au lion de sable, armé et lampassé de gueules (Juliers), les lions affrontés ; au lambel d'argent brochant.[3]

Heraldique couronne comte français.svg
Blason Florent d'Egmont (v1470-1539).svg
Florent d'Egmont (nl) (v.14701539), comte de Buren (nl), chevalier de la Toison d'or,

Écartelé : aux 1 et 4 d'Egmond ; au 2 et 3, de Buren (nl). Sur le tout, d'IJsselstein.[3]

Orn ext prince SERG Toison d'or.svg
Blason Lamoral d'Egmont (1522-1568).svg
Lamoral, comte d'Egmont (15221568), prince de Gavre et de Steenhuisen, chevalier de la Toison d'or,

Écartelé : aux 1 et 4 parti d'Egmond et d'Arkel ; au 2 et 3, parti de Gueldre et de Juliers. Sur le tout, écartelé de Luxembourg et des Baux.[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « roglo.eu », Willem van Egmond (consulté le 6 novembre 2010)
  2. a et b Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe : précédé d'un dictionnaire des termes du blason, G.B. van Goor,‎ 1861, 1171 p. (lire en ligne), et ses Compléments sur www.euraldic.com
  3. a, b, c, d et e « http://www.heraldique-europeenne.org », Armorial des chevaliers de la Toison d'or (consulté le 29 octobre 2010)