Mafia polonaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La mafia polonaise est une organisation criminelle implantée en Europe et en Amérique, ainsi qu’Australie et en Russie. Très discrète et assez renfermée sur elle-même, elle opère de temps en temps avec d’autres groupes mafieux lituaniens, biélorusses, ukrainiens et russes.

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Présente dans plusieurs grandes villes des États-Unis comme à New York dans les quartiers de Greenpoint, Williamsburg et d’autres quartiers de Brooklyn. À Chicago dans le quartier de Jackowo, à Philadelphie, à Détroit, à Pittsburgh, à Cleveland, à Buffalo et dans beaucoup d'autres villes où sont présents d'importantes communautés polonaise

Pendant la période de prohibition beaucoup de criminels polonais et d'américains d'origine polonaise ont pris l'opportunité de gagner beaucoup d'argent avec le trafic de cigarettes et d'alcool importés directement de Pologne. À Chicago Joseph Saltis allié à Al Capone et membre du plus grand gang de la ville l'Outfit (Chicago) qui a donné à la ville la réputation d'être la plus dangereuse des États-Unis a été impliqué dans des dizaines de meurtres. Joseph Filkowski, un grand nom du crime organisé et ses amis Joseph Stazek, Paul Jaworski ont été les premiers à avoir volé des véhicules blindés.

Aujourd'hui la mafia polonaise est toujours présente, de manière diffuse, et se compose de plusieurs gangs :

Les Kielbasa Posse : est un groupe mafieux très violent et imprévisible. Ce gang est composé d'immigrés polonais qui vivent à Port Richmond, Kensington, North Philadelphia, Bucks County et dans le New Jersey. Ce gang a chassé les mafieux russes et italiens qui s'y trouvaient et contrôle maintenant leurs territoires. La fabrication et la vente d'ecstasy est leur principale source de revenus et est réalisée à une échelle industrielle. Ils se rencontrent plusieurs fois par semaine dans des bars polonais locaux et bien qu'ils aient la réputation d'être des durs et impitoyables, ils ne cherchent pas de problème aux autres citoyens à condition que ces derniers ne s'occupent pas de leurs affaires.

Le Greenpoint Crew : en mars 2006 le United States Attorney's Office à New York a publié un communiqué de presse couvrant la mise en accusation de 21 membres d'une organisation criminelle polonaise de Greenpoint, Brooklyn. Mené par Ostap Kapelioujnyj et par Krzysztof Spryasak, le gang a été accusé de trafic d'armes à feu de contrebande, de vol d'armes, de trafic de drogue, d'extorsion, de vol de voitures, de fraude à la carte de crédit et de recel, la plupart du temps à New York mais aussi en Pologne et dans quelques pays d'Europe de l'Est. Le gang usait souvent de la violence pour arriver à ses fins. La vidéosurveillance a été utilisée pour prouver au procès de Spryasak et Kapelioujnyj leurs extorsions en montrant les deux hommes menaçant un commerçant avec une arme après avoir déjà volé deux ordinateurs, un appareil photographique et un iPod.

Référencement[modifier | modifier le code]