Golan (véhicule)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Golan.
RAFAEL Golan
Caractéristiques de service
Service jamais
Utilisateurs Drapeau d’Israël Armée de défense d'Israël
Drapeau des États-Unis US Marine Corps
Production
Concepteur Drapeau d’Israël Rafael Defense Systems
Drapeau des États-Unis Protected Vehicles Inc.
Constructeur Drapeau d’Israël Rafael Defense Systems
Drapeau des États-Unis Protected Vehicles Inc.
Production 64 exemplaires
Caractéristiques générales
Équipage 11 soldats
(1 conducteur + 10 passagers)
Longueur 5,90 m
Largeur 2,55 m
Hauteur 2,35 m
Masse au combat 15 tonnes[1]
Armement
Armement principal tourelles-mitrailleuses télécommandées
Armement secondaire armement personnel des soldats
Mobilité
Moteur Cummins Diesel
Puissance 315 ch (231,6 kw)
Transmission intégrale
Boîte de vitesse automatique
(Allison)
Suspension ressorts hélicoïdaux et amortisseurs hydrauliques
Vitesse sur route
Puissance massique 21 ch/tonne
Autonomie 600 km

Le Golan Wheeled Armored Vehicle (hébreu : גולן), ou « Véhicule blindé à roues Golan » est un prototype de véhicule de combat d'infanterie israélien conçu par la firme israélienne Rafael Advanced Defense Systems, conjointement avec la firme américaine Protected Vehicles Incorporated.

Historique[modifier | modifier le code]

Protected Vehicles Inc. a fait face à de nombreux troubles judiciaires, en particulier suite au départ de l'ingénieur Garth Barret de la société Force Protection Inc., cette dernière étant à l'origine de la création des véhicules « MRAP » (résistants aux mines) Cougar et Buffalo. Elle affirmerait que des informations confidentielles au sujet de ces deux engins auraient été volées[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La mission du Golan est de fournir un maximum de protection à son équipage. Sa plateforme peut être aisément modifiée et adaptée pour qu'il serve de transport de troupes, véhicule de commandement, ambulance ou écoute/espionnage.

En-tant que transport de troupes, il a une capacité d'emport de dix soldats.

Le plancher « en V » et la structure du véhicule ont été spécifiquement conçus pour encaisser le souffle des mines ou des IED's (Engins explosifs improvisés). Il peut être configuré pour être doté de divers niveaux de blindage, du blindage léger de conception classique au blindage lourd réactif, capable de dévier les munitions tirés par les RPG's (lance-roquettes).

Equipé d'un blindage réactif, le Golan est le seul véhicule militaire à pouvoir résister à des explosions d'EFP (Explosively Formed Penetrators : Pénétrateurs formés par explosion), le type d'IED le plus mortel qui soit.

Le corps des Marines des États-Unis en avait commandé soixante exemplaires pour être engagés sur le terrain comme véhicules « MRAP » (Mine Resistant Ambush Protected) de catégorie 2[3]. Il était prévu de faire l'objet de grosses commandes, aussi-bien du côté américain qu'israélien, mais il fut éliminé du concours du Marine Corps, et la plupart des exemplaires déjà en service vont être prochainement déclassés[4].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]