Emil Galimov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galimov.
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Emil Galimov

Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Né le 9 mai 1992,
Nijnekamsk (Russie)
Joueur
Position Attaquant
Tire de la gauche
Équipe KHL Lokomotiv Iaroslavl
A joué pour KHL
Neftekhimik Nijnekamsk
Repêc. LNH 207e choix au total, 2013
Sharks de San José
Carrière pro. Depuis 2010

Emil Gabdelnourovitch Galimov - en russe : Эмиль Габдельнурович Галимов (Èmil’ Gabdel’nurovič Galimov) - (né le 9 mai 1992 à Nijnekamsk en Russie) est un joueur professionnel de hockey sur glace russe[1]. Il évolue au poste d'attaquant[2]. Il est le frère du joueur professionnel Ansel Galimov.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Formé au Neftekhimik Nijnekamsk, il débute en senior avec l'équipe réserve dans la Pervaïa liga, le troisième échelon russe, en 2008.

La saison suivante, il joue avec le Reaktor, l'équipe junior qui prend part à la MHL. Il évolue alors avec son frère Ansel, son aîné d'un an. Il inscrit six buts et quatre assistances en trente-deux parties. Il ne dispute qu'un match de séries éliminatoires face Cherif en huitième de finale de la Coupe Kharlamov. Il sert une aide. Le Reaktor est éliminé en quart de finale face au Kouznetskie Medvedi.

Sa production de point augmente lors de la saison 2010-2011, il marque onze buts pour dix-huit points en vingt-sept matchs de MHL. Le 29 octobre 2010, Vladimir Krikounov, entraîneur du Neftekhimik, lui donne ses premières minutes de jeu dans la Kontinentalnaïa Hokkeïnaïa Liga face au Iougra Khanty-Mansiïsk. Le 3 février 2011, Galimov inscrit son premier but face à l'Atlant Mytichtchi. Il finit la saison avec un but et une assistance en dix-huit parties dans la KHL. Il termine la saison avec le Reaktor qui est éliminé en cinq matchs lors du huitième de finale face aux Stalnye Lissy. Il score à trois reprises durant cette confrontation contre l'équipe junior du Metallourg Magnitogorsk.

En saison 2011-2012, il joue huit matchs avec le Neftekhimik et tourne à un point par match lors de ses neufs rencontres disputées avec le Reaktor. Le 1er novembre 2011, il signe au Lokomotiv Iaroslavl. Le Lokomotiv est alors en pleine reconstruction suite au accident de l'avion et recrute des joueurs pour inscrire une équipe dans la VHL, le deuxième niveau russe. Galimov débute d'abord dans la MHL avec le Loko. Il joue huit parties de saison régulière pour neuf points. À partir du 12 décembre, le Loko joue dans la VHL. Son calendrier est aménagé et il dispute une partie face à chaque équipe de ligue. Il termine troisième de la conférence ouest dans un classement établi au pourcentage de victoires. Galimov bénéficie d'un temps de jeu plus important que dans la KHL avec le Neftekhimik et s'aguerrit à un niveau plus relevé que la MHL. Il est le meilleur buteur de l'équipe ex-aequo avec Oleg Iachine avec neuf buts et ajoute quatre assistances en dix-sept matchs. Il joue dix matchs lors des séries éliminatoires de la Coupe Bratine pour la moitié de points. Le Lokomotiv de Piotr Vorobiov élimine le HK VMF Saint-Pétersbourg 3-2 en huitième de finale puis perd sur le même score au tour suivant face au Dizel Penza. Galimov inscrit l'unique but du Lokomotiv lors du dernier match de la saison perdu 3-1.

Lors de la saison 2012-2013, le Lokomotiv possède deux équipes professionnelles, la première en KHL et une réserve en VHL. Galimov débute la saison en VHL. En cinq matchs, il obtient le même total de point dont quatre buts. Le 21 septembre, il est alors rappelé en équipe première. Au cours du mois d'octobre, l'entraîneur Tom Rowe l'aligne avec Sergueï Plotnikov et le centre Artiom Anissimov, recruté pendant le lock-out de la Ligue nationale de hockey. Il inscrit deux points en quatorze matchs avant que sa production offensive ne décolle avec plus d'un point par match durant les neuf rencontres du mois de novembre.

Il est choisi au septième tour en deux-cent-septième position par les Sharks de San José lors du repêchage d'entrée dans la LNH 2013.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il représente la Russie en sélections jeunes. Il est sélectionné pour le championnat du monde moins de 18 ans 2010. Son coéquipier au Reaktor Pavel Koulikov est également présent. Galimov marque un but contre la Finlande lors du premier tour. La Russie élimine la Suisse 4-3 en quart de finale, puis s'incline 3-1 contre la Suède en demi-finale. Elle perd le match pour la médaille de bronze contre la Finlande 5-1 avec un but de Galimov en fin de match. Il termine la compétition avec trois points dont deux buts en cinq matchs. Il prend part à la Super Série Subway 2011. Il participe au camp d'entraînement de l'équipe russe pour le championnat du monde junior 2012 mais est le dernier joueur écarté par le sélectionneur Valeri Braguine. Le 11 décembre 2012, il joue son premier match avec la Russie 2 face à l'Allemagne au cours d'une victoire 1-0 acquise lors des tirs de fusillade.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2008-2009 Neftekhimik Nijnekamsk 2 Pervaïa liga
2009-2010 Reaktor MHL 32 6 4 10 69 1 0 1 1 0
2010-2011 Neftekhimik Nijnekamsk KHL 18 1 1 2 4
2010-2011 Reaktor MHL 27 11 7 18 34 5 3 0 3 27
2011-2012 Neftekhimik Nijnekamsk KHL 8 0 0 0 2 - - - - -
Lokomotiv Iaroslavl VHL 17 9 4 13 12 10 2 3 5 10
2011-2012 Reaktor MHL 9 5 4 9 33 - - - - -
Loko MHL 8 4 5 9 2 - - - - -
2012-2013 Lokomotiv Iaroslavl 2 VHL 5 4 1 5 4 - - - - -
Lokomotiv Iaroslavl KHL 33 7 13 20 10 6 0 2 2 6
2012-2013 Loko MHL 2 1 1 2 2 - - - - -
2013-2014 Lokomotiv Iaroslavl KHL 43 7 5 12 24 18 1 3 4 8

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultat
2010 Championnat du monde moins de 18 ans 7 2 1 3 10 +2 Quatrième place

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur eliteprospects.com
  2. (en) « Emil Galimov profile », sur Eurohockey.com (consulté le 28 novembre 2012)
  3. (en) « Emil Galimov hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.