Liste des saints auxiliateurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Liste des saints auxiliaires)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liste des saints.
Saints auxiliateurs

Les saints auxiliateurs (du latin sancti auxiliatores, nom d'agent dérivé du substantif auxilium, « secours »), sont un groupe de quatorze saints regardés comme particulièrement secourables, soit que leur intercession auprès de Dieu soit réellement plus efficace, soit qu'il soient plus accessibles aux prières, en particulier dans les situations d'urgence. Tous, sauf saint Gilles, sont des martyrs.

Si le culte des saints auxiliateurs, qui prit forme au début du XIVe siècle, apparut d'abord en terre germanique, il connut vite une large expansion européenne et des adaptations locales dans les contrées romanes, notamment en France. La basilique des Vierzehnheiligen (Allemagne, Haute-Franconie) leur est consacrée.

Noms des saints auxiliateurs[modifier | modifier le code]

Saint Signe distinctif Patronage Spécialité
Saint Acace (le 8 mai), martyr Couronne d'épine Soldats. Maux de têtes, tourments de l'agonie.
Pour la pluie ou le beau temps.
Maladies dartreuses.
Sainte Barbe ou Barbara (le 4 décembre), vierge et martyre Tour, et ciboire surmonté d'une hostie Artificiers, artilleurs, mineurs, pompiers…
Jeunes vierges.
Agonisants et prisonniers.
Protection contre la foudre, ou les explosions
Mort subite.
Fièvre.
Saint Blaise de Sébaste (le 3 février), évêque et martyr. Deux cierges croisés Animaux, cardeurs. Maux de gorge.
Intercession auprès de Dieu.
Sainte Catherine d'Alexandrie (le 25 novembre), vierge et martyre. Roue brisée Filles célibataires
Professions intellectuelles: étudiants, philosophes, orateurs, avocats.
Professions liées à la roue : charrons, meuniers, rémouleurs, tourneurs.
Maladies de la langue.
Célibat.
Dangers des femmes enceintes, fausses couches.
Mort soudaine.
Saint Christophe (le 25 juillet), martyr Géant portant l'enfant Jésus Arbalétriers, portefaix, forts des halles, foulons, fruitiers. Orages, tempêtes, accidents de voyages.
Temps de peste, peste bubonique.
Saint Cyriaque de Rome (le 8 août), diacre et martyr Habit de diacre Maladies d'yeux.
Possessions du démon.
Tentation sur le lit de mort.
Saint Denis (le 9 octobre), évêque et martyr. Décapité et porte sa tête. Possessions diaboliques.
Maux de tête.
Saint Egide ou Gilles l'Ermite (le 1er septembre), ermite et abbé. Habit bénédictin et biche Estropiés. Panique, mal caduc, frayeurs nocturnes, folie.
Cancer.
Stérilité des femmes.
Peste.
Bonne confession.
Saint Érasme (le 2 juin), évêque et martyr. Entrailles enroulées autour d'un treuil. Marins (allusion au cabestan). Maux d'entrailles.
Saint Eustache (le 20 septembre), martyr Cerf et équipage de chasse. Feu (éternel ou temporel).
Discorde dans la famille.
Saint Georges (le 23 avril), martyr. Chevalier terrassant un dragon. Chevaliers, boy-scouts Dartres.
Santé des animaux domestiques.
Saints Guy ou Vite (le 15 juin), martyr. Croix Danse de saint-Guy (chorée), épilepsie.
Léthargies.
Morsures de bêtes.
Pour une bonne confession.
Sainte Marguerite d'Antioche de Pisidie (le 20 juillet), vierge et martyre. Tient un dragon enchaîné. Maux de reins.
Conception, grossesse, accouchements.
Saint Pantaléon de Nicomédie (le 27 juillet), martyr. Deux mains clouées. Maladies de consomption. Tuberculose.
Pour des médecins.

La Vierge Marie, lorsqu'elle est invoquée comme Notre-Dame du Bon Secours, ou Notre-Dame Auxiliatrice (le 24 mai), est à ajouter à cette liste car on croit qu'elle vient au secours de ceux qui sont dans le besoin.

On les trouve souvent disposés les saints auxiliateurs deux à deux de la façon suivante :

Saint Georges et saint Eustache

Saint Guy et saint Christophe

Saint Gilles et saint Cyriaque

Saint Érasme et saint Blaise

Saint Pantaléon et saint Acace

Saint Denis et sainte Marguerite

Sainte Catherine et sainte Barbe

Autres saints thaumaturges et protecteurs de la santé[modifier | modifier le code]

Saint Signe distinctif Patronage Spécialité
Antoine de Padoue tenant un livre sur lequel est posé l'Enfant Jésus. petits enfants et femmes stériles
Apolline Maux de dents
Cunégonde Enfants et femmes enceintes.
Gilles Allaitement, nourrices.
Ignace de Loyola Interventions chirurgicales.
Lazarre Lèpre.
Roch Pèlerin (chapeau, bâton) avec chien, peau marquée d'un bubon de peste. Épidémies, maladies contagieuses. Peste.
Sébastien Jeune martyr attaché à un arbre, percé de flèches. Archers, police, infanterie Épidémies, peste, Sida.
Pancrace Accouchement.
Ulrich Fièvre.
Maladies infantiles.

Selon les sources, les lieux et les époques la liste des saints intercesseurs peut varier et inclure: Antoine le Grand, Léonard de Noblat, Nicolas de Myre, Sébastien, Oswald de Northumbrie, Sixte II, Apolline, Wolfgang de Ratisbonne ou Roch.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hell Bodo, Nothelfer. Graz, Droschl, 2008 (= Essay, 60).
  • Leichsenring Jan, Die Vierzehn Nothelfer in ihrer mittelalterlichen Darstellung. Studienarbeit. 2004.
  • Schreiber Georg, Die Vierzehn Nothelfer in Volksfrömmigkeit und Sakralkultur. Innsbruck, Universitätsverlag, Wagner, 1959.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]