Basilique de Vierzehnheiligen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vierzehnheiligen)
Aller à : navigation, rechercher
Basilique des 14 saints
Image illustrative de l'article Basilique de Vierzehnheiligen
Présentation
Nom local Basilika Vierzehnheiligen
Culte catholique
Type basilique
Début de la construction 1743
Fin des travaux 1772
Style dominant Rococo
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région Franconie
Commune Bad Staffelstein
Coordonnées 50° 06′ 56″ N 11° 03′ 16″ E / 50.115556, 11.05444450° 06′ 56″ Nord 11° 03′ 16″ Est / 50.115556, 11.054444  

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Basilique des 14 saints

La basilique de Vierzehnheiligen près de Bad Staffelstein est une des églises les plus connues en Haute-Franconie. Construite par Johann Balthasar Neumann elle est consacrée aux 14 saints intercesseurs (appelés aussi saints auxiliaires). Elle accueille chaque année un demi-million de visiteurs.

Histoire du pèlerinage[modifier | modifier le code]

Le 24 septembre 1445, un jeune berger, Hermann Leicht, vit un enfant pleurer dans un champ appartenant au monastère cistercien de Langheim près de Bamberg. Pendant qu'il se penchait pour le toucher, l'enfant disparu soudainement. Un peu plus tard, l'enfant réapparut au même endroit mais cette fois, deux bougies brûlaient à ses côtés. En juin 1446, le berger vit l'enfant une troisième fois, cette fois portant une croix rouge sur sa poitrine et accompagné de treize enfants. L'enfant dit au berger : "Nous sommes les 14 intercesseurs et désirons que l'on construise ici une église en notre honneur. Si vous nous servez, nous vous servirons!" Peu de temps après, le berger vit deux bougies allumées descendre à cet endroit. Bientôt, il y eut des guérisons miraculeuses grâce à l'intercession des quatorze saints.

Les cisterciens installèrent une chapelle à la ferme Frankenthal, ce qui attira immédiatement des pèlerins. Un autel fut consacré en 1448.

Les pèlerinages à Vierzehnheiligen se perpétuent de nos jours entre mai et octobre.

Histoire de l'église[modifier | modifier le code]

L'abbé Stefan Moesinger a commandité une basilique à l'architecte Balthasar Neumann qui a conduit la construction de 1743 jusqu'à son décès en 1753. Elle fut achevée en 1772. Le 14 septembre 1772, l'évêque de Bamberg Adam Friedrich von Seinsheim a consacré l'église. Après la sécularisation de 1803, les moines ont dû quitter le monastère. Les pèlerinages ont également été interdits à cette époque. Après un impact de foudre, en 1835, les orgues, la charpente les deux tours ont brûlé. En 1839, le roi Louis Ier de Bavière a rétabli le pèlerinage et fit réparer l'église. En 1897, le pape Léon XIII a élevé Vierzehnheiligen au grade de basilique mineure. Des travaux de restauration ont été menés au cours du XXe siècle.

L'autel central

L'autel central[modifier | modifier le code]

L'autel central, le "Gnadenaltar" ou autel de la Miséricorde, de style rococo en marbre et stuc, avec les statues des quatorze saints, se trouve à l'endroit même des apparitions du berger Hermann.

Cet autel est l'œuvre de Michael Feichtmayer.

Il est entouré d'un banc de communion en forme de cœur et surmonté d'un baldaquin. 12 saints sont disposés en 3 étages. Barbe et Catherine sont dans des chapelles latérales.

Les saints[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saints auxiliaires.