Lil Armstrong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armstrong.


Lillian Armstrong née Lillian Hardin (Liul Hardin) à Memphis (Tennessee) le 3 février 1898, morte à Chicago (Illinois) le 27 août 1971 est une pianiste, compositrice et chanteuse afro-américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle reçoit une formation au piano classique, mais débute sa carrière professionnelle avec Freddie Keppard (1917), puis sous la direction de King Oliver (1920) dans le Créole Jazz Band où elle rencontre Louis Armstrong.

Mariée à Louis Armstrong (1924), elle devient sa pianiste attitrée dans les Hot Five et Hot Seven, alors que hors des studios elle dirige son propre orchestre. Elle est la cheville ouvrière des séances d'enregistrement de ces formations historiques que sont les H5 et H7. C'est elle qui fixe les rendez-vous et qui met en place les répétitions préalables. Certaines des œuvres ainsi enregistrées sont de sa composition (Struttin With Some Barbecue, Hotter Than That, Don't Jive Me, Two Deuces, Knee Drops, etc.).

Après sa séparation (1931) et son divorce d'avec Satchmo en 1938, elle travaille surtout comme accompagnatrice dans quelques ensembles de musique Nouvelle-Orléans, puis souvent comme soliste à partir de 1940. Elle apparaît dans le show télévisé « Chicago and all that Jazz », enregistre à Chicago et à Paris.

Elle décède un mois après Louis Armstrong, assise à son piano lors d'une production télévisée.

Style[modifier | modifier le code]

Proche du ragtime, Lil est une pianiste honorable. Elle a le mérite d’épauler Louis Armstrong dans le prime essor de sa carrière en l'aidant à structurer l'assise harmonique de ses solos et en peaufinant la bienfacture de ses premiers disques à succès (Hot Five et Hot Seven).

Repères discographiques[modifier | modifier le code]

  • Struttin' With Some Barbecue (avec Louis Armstrong H5, 1927)
  • Hotter Than That (idem)
  • That's When I'll Come Back to You (avec Louis Armstrong H7, 1927)
  • Two Deuces (avec Louis Armstrong H5, 1928)
  • Lil Armstrong and her Swingband (1936-1940)
  • Big Butter and Egg Man (avec Sidney Bechet, 1952)