La Rage du tigre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Rage du tigre (San duk bei do) est un film hong-kongais réalisé par Chang Cheh, sorti en 1971. C'est le troisième volet de la trilogie Le Sabreur Manchot.

Synopsis[modifier | modifier le code]

De sanguinaires clans d'épéistes règnent sur le territoire, laissant derrière eux de véritables champs de batailles où sont entassés de nombreux cadavres. Le jeune sabreur Lei Li se retrouve encerclé par les guerriers du clan de l'infâme maître Long. Défié par ce dernier, Li va perdre le duel, le déloyal maître Long utilisant un fléau à 3 branches truqué, et va se trancher le bras droit pour oublier son humiliation. Depuis ce jour, Li n'est plus qu'un simple serveur dans une auberge, devenu la risée des clients et refusant de retoucher à son sabre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Le sabreur manchot apparaît sous le nom de Yang Guo dans The Mythical Crane Hero, roman à épisodes de l'écrivain chinois Jin Yong. Le réalisateur Chang Cheh et son scénariste Kuang Ni reprirent le personnage pour le film Un seul bras les tua tous (1967), premier volet d'une saga à succès qui se poursuit avec Le Bras de la Vengeance (1968), et enfin La Rage du tigre.
  • Suite à un désaccord financier avec la Shaw Brothers, Yu Wang céda sa place à David Chiang, pour ce troisième épisode. Une production taïwanaise (The One Armed Swordsmen) organisera cependant en 1976 une rencontre officieuse entre les deux versions et les deux interprètes du personnage.
  • Deux remakes méritent d'être cités : Frères d'armes (dans lequel joue David Chiang), et The Blade, de Tsui Hark, qui suit avec exactitude une grande partie de la trame du film de 1967.
  • Un cross-over eu lieu en 1971, entre le sabreur manchot et Zatoïchi, le masseur aveugle japonais, dans Zatôichi contre le sabreur manchot.
  • Quentin Tarantino s'est en partie inspiré de productions de la Shaw Brothers (comme La Rage du tigre) pour son Kill Bill: Vol. 1 : univers visuel et musical, cadrages, récit d'une vengeance, combats spectaculaires opposant un héros à des centaines d'opposants...

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]