Ti Lung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ti Lung est un acteur de cinéma taïwanais, également nommé Dick Loong, Din Lung ou Di Long. Il est né le 3 août 1946 à Pingdong (Taïwan).

Biographie[modifier | modifier le code]

Très tôt, Ti Lung suit une formation dans l'art martial Wing chun, sous la tutelle de maître Chu Wan.

Il est découvert en 1969 par le grand réalisateur de la Shaw Brothers, Chang Cheh qui le fait débuter dans le film Le Bras de la Vengeance (Return of the One-Armed Swordsman)(1968). Son habileté dans les arts martiaux le font apparaitre dans de nombreux films de kung fu de la Shaw Brothers durant les années 1970. Sa carrière culmine avec le film Frères de sang (Blood Brothers) en 1973. Il tourne régulièrement avec Chang Cheh, puis continue avec un autre grand réalisateur du studio: Chu Yuan.
Mais aux débuts des années 1980, l'arrivée de jeunes talents tels que Jackie Chan ou Michael Hui dans des films qui combinent action et comédie fait passer de mode Ti Lung, et sa carrière commence à décliner.
Mais, en 1986, John Woo le fait revenir sur le devant de la scène dans ce qui sera le plus gros succès chinois des années 1980, Le Syndicat du crime et sa suite. Sa carrière relancée, il enchaîne sur Tiger On The Beat, True Colors, City War, Just Heroes films surfant sur la vague du film de Woo.
Depuis le milieu des années 1990, des problèmes de santé l'ont obligé à mettre sa carrière en suspens. Il fait cependant occasionnellement des apparitions au cinéma - notamment dans Blade of Fury, The Bare-Footed Kid ou The Killer’s blues, son dernier grand rôle étant celui du père de Wong Fei-hong dans la kung-fu comedy Combats de maître 2 (1994), produit par Jackie Chan. En 2007, il apparaît dans le film de Daniel Lee: Three Kingdoms.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]