Kingdom Come (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kingdom Come.
Kingdom Come
Éditeur DC Comics / Semic
Format Série limitée
Date(s) de publication 1996
Numéros 4
Personnages principaux Superman
Batman
Wonder Woman
Spectre
Norman McCay

Scénariste(s) Mark Waid
Dessinateur(s) Alex Ross
Créateur(s) Mark Waid & Alex Ross

Kingdom Come est une mini-série de quatre épisodes scénarisée par Mark Waid et dessinée par Alex Ross. Elle a été publiée de mai à août 1996 sous le label Elseworlds de DC Comics.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette histoire, qui se déroule dans le futur de l'univers DC, décrit le destin de Superman, Batman, Wonder Woman et d'autres héros alors que le monde autour d'eux change, faisant place à un futur sombre dans lequel les anciens héros doivent revenir combattre une nouvelle génération de métahumains belliqueux. Surveillés par le Spectre, accompagné du pasteur Windsor McCay, ils vont s'opposer les uns aux autres sur la politique à tenir face à leurs remplaçants, menaçant de déclencher une Apocalypse.

Kingdom Come fut écrit en réaction aux comics sombres et violents (grim and gritty) des années 1980 et 1990. Ross y effectue un grand travail de design sur la série, modifiant l'histoire, le costume ou les pouvoirs de nombreux super humains.

Beaucoup d'idées de Kingdom Come ont été introduites dans l'univers DC actuel[Quand ?], et Waid écrivit une suite The Kingdom, qui eut moins de succès.

Publications[modifier | modifier le code]

La série a été publiée par Semic en kiosques dans deux numéros de la revue Spécial DC, puis reprise en librairie, toujours en deux tomes, avec des pages supplémentaires (Superman sur New Genesis et Apokolips conclue par un épilogue se déroulant un an après les évènements à Planet Krypton) et enfin dans une intégrale (grand format gratifié des croquis d'Alex Ross). En 2012, Urban Comics, le détenteur des droits de DC Comics en France, publie le récit dans une édition intégrale, comprenant les quatre chapitres originaux, l'épilogue et plus de quatre-vingt-dix pages de bonus. Paru dans la collection DC Essentiels.

Suite[modifier | modifier le code]

The Kingdom[modifier | modifier le code]

Mark Waid publie une suite, The Kingdom (sept numéros), en 1999 avec les dessinateurs Ariel Olivetti et Mike Zeck. Le fils de Superman et Wonderwoman est enlevé dès sa naissance par un dénommé Gog, surhomme créé par la Quintessence, qui remonte le fleuve du temps pour tuer une version de Superman. Gog emportera l'enfant, malgré la protection rapprochée de la Justice League, hors du continuum pour en faire son Magog. Batman, Wonderwoman et Superman, aidés par « Rip Hunter », partent à son secours à travers le temps.

The Kingdom 00 nous expose les origines de Gog. The Kingdom 01 introduit Gog contre la JLW. The Kingdom 02 est axé sur Kid Flash, la fille de Wally West, et son rapport à son frère jumeau. The Kingdom 03 raconte la relation de Iben Al Xuffasch (fils de Batman) et de Nightstar. The Kingdom 04 nous présente les liens familiaux entre Nightstar et son père, Red Robin. The Kingdom 05 nous parle d’Offspring, le fils de Plasticman. The Kingdom 06 est un récit émouvant sur une serveuse de Planet Krypton qui voit les fantômes des super-héros. The Kingdom 07 est la suite directe du no 1, les super-héros traquent Gog à travers l’Hypertime.

Cette suite infirme l’idée que Kingdom come est le futur officiel de l’univers DC. Le concept d’Hypertime devient l’illustration du label DC Elseworlds. Alex Ross était opposé à cette suite et en fut évincé.

Thy Kingdom[modifier | modifier le code]

Geoff Johns, Alex Ross et Dale Eaglesham ont produit JSA Thy Kingdom, 2008/2009.

Le Superman de l'univers KC arrive mystérieusement sur Terre. Les évènements qui suivent vont ressembler de manière troublante aux stigmates qui ont précipité la fin du monde dans Kingdom Come, à la différence que tout « recommence » par Gog, un nouveau Dieu sur Terre.

Geoff Johns avait anticipé ce travail avec Alex Ross en introduisant des concepts de KC dans la série JSA (Wildcat II, Powergirl, Silver Cyclone, etc.). Lorsque ces « prémonitions » furent scénaristiquement assez mûres, Ross a pu exploiter ses idées avortées dans The Kingdom (Gog, l'être divin, etc.)

Personnages[modifier | modifier le code]

Kingdom Come couverture 1[modifier | modifier le code]

Mark Waid décrit cette couverture comme la nouvelle génération de super-héros, ceux qui n'ont jamais entendu parler de l'héroïsme réaliste.

Rangée de devant : Thunder, Von Bach, Lightning, 666, Joker's Daughter II, Catwoman II, Spectre, Captain Atom.

Seconde rangée : Germ-Man, Swastika, Stealth II, Nightstar, Cathedral, Phoebus, Stripes, Tokyo Rose, Magog, Trix.

Troisième rangée : Blue Devil II, Shiva the Destroyer, Judomaster II, Nuculoid, Demon Damsel, Manotaur, Huntress III.

Dernière rangée : Buddha, Mr Terrific II, Tusk, Pinwheel, Stars, Black Mongul, Kabuki Kommando, et N-I-L-8.

Thunder est la version afro-américaine futur du héros de l'âge d'or, Johnny Thunder. Un nouveau Johnny accompagné du génie Thunderbolt. Le jeune membre de la JSA, Jakem Thunder, accompagné du génie Thunderbolt, pourrait être influencé par ce personnage, à l'époque où DC voulait faire de Kingdom come son futur officiel, mais depuis l'évènement hypertime, ces deux personnages sont maintenant plutôt des jumeaux parallèles.

Von Bach est un personnage créé pour la série, décrit d'après sa fiche comme un « Yougoslave au tempérament de dictateur ». Les annotations nous en apprennent plus : « C'est l'un de mes tout premiers designs et l'un des plus importants. Ce surhomme parlant l'allemand, aux airs de dictateur est l'exemple typique des méchants hitlériens qui ont eu tant d'importance symbolique pour les super-héros de l'âge d'or. Sa croix carrée sur son torse évoque ce genre de symbole fasciste. Von Bach s'est fait tatoué les mots Liebe (amour en allemand) et Hass (haine en allemand) sur ses avant-bras, en fait, c'est toute la partie sombre de son corps qui est le tatouage, laissant les dessins révéler la vraie couleur de sa peau blanche. » Dans JSA, l'un des adversaires néo-nazis se nomme Rebel et ressemble au personnage de Von Bach. Von Bach incarne la xénophobie et le charisme raciste de la nouvelle génération des super-héros. Il semble doté d'une invincibilité et d'une super force incroyable. Il trouve en partie son inspiration dans Milan Fras, le leader et chanteur du groupe slovène Laibach.

Lightning est une version KC du héros Thunderbolt du Golden Age, le génie domestique de Johnny Thunder. Dans cet univers, ce serait la fille du héros Black Lightning, brillant avec un effet « photo-négatif » mettant en valeur un physique plus transmuté que son père. La similitude avec une super héroïne des années 1980 est une coïncidence mais peut donner une intéressante interprétation sur la source potentielle : Jonni Thunder (version féminine de Johnny Thunder, accompagnée d’un génie électrique). Récemment, dans l’univers des Outsiders et de la JSA, la fille de Black Lightning, Anissa Pierce est devenue Thunder (sa mère n’étant donc pas Jonni Thunder). Il y a une seconde petite sœur, Jennifer Pierce qui intègre la JSA en tant que Lightning. Notons que le personnage précédemment cité, Jakeem Thunder reprend le nom de code de la grande sœur de Lightning. De plus ces deux personnages sont souvent aperçus côte à côte dans les pages, comme s’ils formaient un duo. Un duo de héros asiatiques qui serait familier des lecteurs des premiers jeunes titans : Thunder et Lightning.

666 est un homme tatoué, avec un bras bionique destructeur. La fiche raconte que « c'est notre second tatoué provocateur, une esthétique particulière dans la veine de ces rocker punk d'autrefois, avec les piercings aux corps, la coupe rasé et les scarifications. Trois larges 6 sont tatoués, un sur chaque poitrine et un autre sur le visage. » L'uniforme d'officier, les bottes hautes, les genouillères et la gargouille en épaulette en font une parodie gothique du personnage anglais Judge Dredd, le policier du futur. On remarquera que le 6 sur son visage se termine sous son nez comme la moustache du Führer. Alex Ross semble avoir concentré dans ce personnage tout ce qu'il y a de « black-metal » (en rapport avec le courant musical de métal extrême, le black metal) dans les générations actuelles. Son nom est une référence au chiffre de la Bête dans les versets de l'Apocalypse de Saint Jean, le chiffre 666, qui autrement dit désigne l'Anti-christ. Ce personnage de la fin des temps est relaté comme doué de persuasion sur les foules pour les faire adhérer à ses idées qui vont toutes à l'encontre de la morale du christianisme (dans Kingdom incarné par Superman).

La fille du Joker (2) est aussi appelée Harlequin (3) selon Alex Ross. Un de ces personnages qui suit la voie chaotique du style Joker. Ce personnage n’a aucun lien avec l’ancien membre des Teen titans, Harlequin (1) Duala Dent (ancienne fille supposée du Joker, maintenant fille de Double-face selon ses humeurs). Ce nouveau personnage est conçu comme la fille directe du Joker. Ross ajoute à son design des attributs d’un de ses personnages d’Astro city, Jack-in-the-box.

Catwoman II est un nouveau personnage, une méta-humaine en armure, succédant à Sélina Kyle. Ce look plus moderne, avec de vrais yeux de chat, la rend plus féline.

Le Spectre est un personnage courant de DC. Jim Corrigan était un policier abattu lors de ses fonctions. Dieu lui donna le rôle du spectre, l’incarnation de sa colère divine. Le Spectre peut à peu près tout faire, tout créer et tout détruire, il est le personnage le plus puissant de l’univers DC. Dans KC, il semble s’être éloigné de son humanité à jamais, devenu une entité encore plus au-dessus des humains du monde, à l'image du Dr Manhattan dans Watchmen.

Captain Atom est un personnage courant de DC, racheté de Charlton Comics. Une série de ces personnages rachetés ont inspiré Watchmen, celui-ci servit de base pour le personnage de Manhattan. Captain Atom est un homme-nucléaire décoré du symbole atomique. Dans le design de KC, son symbole recouvre tout son corps. Ce design est d'ailleurs repris par un série actuelle sur le Captain Atom où celui-ci traverse l'univers Wildstorm en rencontrant Authority. Sur la couverture, il baisse la tête comme annonçant sa mort.

Germ-Man est un nouveau personnage. Il semble faire partie de la bande de Von Bach, un groupe extrémiste et quasi néo-nazi. Son nom est un jeu de mot sur German (allemand) et le Germ (en anglais, la bactérie virale). C’est un peu osé même si l’on sait que le scénariste et l’artiste ne sont pas du tout anti-allemand. Peut-être ont-ils voulu marquer le retour de ces personnages anti-allemands des comics des années 1940. La fiche le décrit comme « maître en armement biologique qui répand des gaz toxiques. »

Swastika est un nouveau personnage. Un militant américain et anarchiste. À la base, le tatouage sur son corps était destiné au personnage de Von Bach. Ce militant américain extrémiste au visage malformé, est simplement de la poudre à canon skin-head. Nous l'apercevons contre la JSA actuelle.

Stealth II est un nouveau personnage. La fiche la décrit comme une femme habillée en machine de guerre. Son casque et son armure, aux manches allongées, semblent basés sur les armures portées par les Cavaliers de la série Checkmate. Stealth, qui veut dire « discrétion », est le nom d’un avion furtif à la silhouette similaire.

Nightstar est un nouveau personnage. On en apprend plus sur elle plus tard[Quand ?].

Cathedral est un nouveau personnage, la fiche le décrit comme la sainte terreur des enfers. « À la place des costumes sombres, qui se contrasteraient trop aux toits et aux édifices d’immeubles, j’ai lancé un ensemble qui s’y harmoniserait mieux. »

Phoebus est un nouveau personnage, la fiche le décrit comme « le successeur de Firestorm en tant qu’élémental de feu de la Terre. C’est un design de super-héros au pouvoir de feu que j’ai réalisé à 11 ans. J’avais créé mon propre groupe de héros disposant des pouvoirs standards comme le feu, la glace, la foudre, l’extension, etc. Phoebus, qui est un autre nom pour Apollon, est l’élémental de feu qui succède à Firestorm. »

Stripes est la version KC du héros de l’âge d’or Stripesy. Celui-ci était le partenaire du très jeune héros Star-Spangled Kid et était l'un des membres des Seven Soldiers of Victory. Les notes le décrivent comme « un Stripesy moderne armé jusqu’aux dents. »

Tokyo Rose est un nouveau personnage, un assassin des arts martiaux japonais. Ce maître d’arts martiaux soi-disant du Japon dont le pseudonyme remonterait à la seconde guerre mondiale.

Magog est un nouveau personnage.

Trix est un nouveau personnage. « Après Matrix (voir Supergirl), nous obtenons un biomécanisme changeant. C’est un de mes designs préférés, inspiré des peintures et du design esthétique de l’artiste H.R. Giger, avec des capacités biomécaniques qui forment un armement complexe aux mains et capable de se réparer instantanément. »

Blue Devil II est un nouveau personnage. La fiche dit de lui : «  ce n’est plus un humain, mais un démon indigo du Netherworld. » Blue devil II semble être visuellement basé sur Tchernabog, le démon dans Fantasia de Disney.

Shiva le destructeur est un nouveau personnage, « défenseur de l’Inde, dieu à quatre bras, inspiré du dieu homonyme hindou. »

Judomaster II est basé sur le héros Charlton et DC comics Judomaster, « une femme héritière du rôle ». Récemment, dans la série JSA, une judomaster est apparue. (voir image ci-dessous)

Nucloïd est un nouveau personnage, la fiche raconte que « c’est un héros fonctionnant au pouvoir nucléaire flexible. Apparemment, c’est le design parmi les héros idiots préférés de Mark, basé d’un dessin que j’avais fait petit. Son système circulatoire brille avec un effet de lumière noire fluorescente le long de son costume. »

Demon Damsel est un nouveau personnage, sa fiche la surnomme « celle qui aurait voulu être membre de la légion des super-héros. » C’est le design d’une super vilaine sexy fait pour LSH au cas où, lorsqu’Alex Ross était enfant.

Manotaur est un nouveau personnage, « un mythe grecque classique armé pour le futur ».

Huntress III est un nouveau personnage, « la reine-guerrière de la jungle africaine ».

Buddha est un nouveau personnage, « le fléau sumo de Chine. Dans le dessin original des personnages inventés par Ross lorsqu’il était enfant, Buddha était un extraterrestre. Dans KC, il le réinvente en plus massif, portant un masque de buddha en céramique craqué. »

Mr Terrific est la version KC du héros de l’âge d’or Mr Terrific. C’est « une mise à jour sur-armée de l’ancienne version, avec un très petit partage du principe cher à son prédécesseur du "Fair Play". »

Tusk est un nouveau personnage. « Un homme de guerre en forme d’éléphant. Plutôt un grand robot japonais armé croisé avec un éléphant. »

Pinwheel est un nouveau personnage, « lanceur de couteaux, habillé de cuir et tortionnaire. »

Stars est la version KC du héros de l’âge d’or Star-Spangled Kid, qui, avec Stripesy, était membre des Seven Soldiers. Sa fiche le décrit comme « un moderne Star-spangled Kid, hip pop, avec à la fois le bâton cosmique et la ceinture. Dans le projet de rajeunir les Seven Soldiers, le nouveau Star-Spangled Kid devait présenter une cassure nette avec son homologue patriotique. Il supporterait les deux armes dérivées de Starman. Lesquelles ont équipé l’original à deux moments différents de sa carrière. Tout d’abord le bâton puis la ceinture. »

Black Mongul est un nouveau personnage, le « Mongol de l’ombre de la mort, le spectre de la mort de Genghis Khan avec un fond à la fois russe et asiatique ».

Kabuki Kommando est un nouveau personnage, le « champion japonais du 4e monde ». Alex Ross dit se baser sur le travail de Jack Kirby au sujet du nom et des intentions du personnage.

N-I-L-8 est un nouveau personnage, « une armurerie douée de sensations avec un féroce appétit pour la destruction ». Son nom de code est le numéro de série du Terminator.

Kingdom Come couverture 2[modifier | modifier le code]

Cette couverture représente la JUSTICE LEAGUE of WORLD de Superman.

Première rangée : Hawkman, Green Lantern, Power Woman, Superman, Norman McCay, Wonder Woman.

Seconde rangée : Flash III, Aquaman II, Red Arrow, Red Robin, Donna Troy.

Troisième rangée : Aleea Strange, Midnight, Captain Comet, Brainiac's Daughter, Robotman III, Golden Guardian, Hourman III, Tornado, Ray II.

Dernière rangée : Red Tornado I, Lady Marvel, King Marvel, Human Bomb, Whiz, Bulletman, Bulletgirl, Starman VIII, Powerman, Sandman IV, Red Tornado III, Living Doll, Avia, Atlas, Atom-Smasher.

Hawkman : Cette nouvelle apparence combine l’esprit de l’ancestral Hawkman avec celui venu d’une autre planète. Il n’a aucune numérotation et nous ne pouvons certifier s’il s’agit d’Hector Hall, de Kator Hal ou de l’esprit suprême du Hawkman. Son look égyptien évoque le dieu Horus mais ses armes antiques en font un guerrier similaire au dieu de la guerre Arès dans le panthéon grec. Nous l’avons déjà détaillé dans KC 1. Actuellement, Northwind, métisse humain-feitherans, a muté en véritable homme-faucon similaire à celui de KC (JSA #40)

Green Lantern I : Alan Scott est le plus puissant champion connu en ce titre (mettant ainsi fin au débat sur l'identité de Green Lantern dans Kingdom Come). De manière plus intuitive, sa batterie est incrustée directement dans son armure, le dispensant des problèmes énergiques et illustrant de manière appliquée le symbole sur sa poitrine.

Powerwoman est la version adulte de Powergirl, la cousine de Superman. Elle porte son ancienne boucle de ceinture, pré-Crisis/Zero Hour, en continuité à la continuité DC actuelle, mais contradictoire avec celle de 1997 où elle portait une boucle de ceinture avec un motif Atlantide, le symbole de l’étoile flamboyante de son grand-père, le mage Arion. Le jeu de carte décrit Powerwoman comme « un pilier majeure de la force de frappe méta-humaine. » Le supplément de Kingdom Come Revelations ajoute le texte suivant : « l'ancienne Power Girl de Terre-2, cousine de Superman, a toujours eu une relation familiale forte avec lui dans son nouveau groupe de la JSA. Ses mensurations qui l’ont popularisée dans les années 1980 sont accentuées de manière surhumaine, cela contribue à lui conserver son côté plus agressif que le schéma féminin habituel. Son apparence revient à sa tenue d'origine depuis les années 1970. Sa physiologie la rendue plus forte avec l’âge et confirme ses attributs kryptoniens similaire à Superman. Ce qui est advenu de son fils né pendant la crise de l'heure zéro n'est pas traité dans notre série.

Norman McCay : Un prédicateur et point d'ancrage humain du spectre. Il est le portrait du père d'Alex Ross, Norman Ross et son nom est un hommage à Winsor Mc Cay, le premier auteur de Comics.

Flash III est décrit dans la carte comme « émanant de la Speedforce, Wally West combat le crime 24 heures chaque jour à super-vitesse. » Le supplément ajoute : « l’évolution de Flash tend vers la divinité (son inspiration est le dieu « Mercure »). Toutes ses capacités classiques sont constamment en cours d'utilisation, nous ne pouvons que le voir en trois clichés floutés, au costume rouge parsemé de petites frictions électriques autour de lui. Il est toujours à plusieurs endroits à la fois, pas à pas entre les plans de la réalité, pensant à plusieurs étapes à l’avance (une belle idée inutilisée était que Superman serait la seule personne qui pouvait l’entendre parler). Avant cette évolution, Wally West aurait eu une fille super-speedster qui agit dans notre histoire comme la Flash « nouvelle », mais qui n'a apparemment aucun lien direct à l’évolution divine de Flash. Une explication de ce phénomène pourrait être que sa personnalité se serait élevée à un niveau d'état d'esprit supérieur à la personnalité singulière de Wally West et aurait finalement synthétisé les trois flashs en un composite. Un concept intéressant qui permettrait d’en finir avec les complexes de Wally West envers Jay Garrick, le mentor, et son oncle Barry Allen.

Aquaman II est effectivement Garth, l'ancien Aqualad/Tempest, qui a travaillé comme le sidekick d'Aquaman. Aquaman II est décrit dans la carte comme « héritier du costume de son mentor. » Le supplément ajoute : « comme l'un des Teen Titans d'origine, l'ancien Aqualad occupe une place importante, étant doté d’une force de haut-niveau (de sa capacité à survivre aux profondeurs océaniques) et d’être le nouvel Aquaman dans notre reconstruction presque complète de la JLA classique. Son look est influencé par une histoire où il revient sur ses origines perdues prenant racine dans une race aux yeux violets atlantéens comme lui. Il reprend la barbe qu’il avait dans ce conte. Aquaman II a aussi une fille, Tula, quelque chose qu'il a en commun avec certains de ses collègues Titans ».

Red Arrow est toujours Roy Harper, anciennement Speedy, le sidekick d’Oliver Queen et actuellement considéré comme Arsenal. Il suit désormais les méthodes de son mentor, Green Arrow, à tel point qu’il reprend même son vieux costume, en version rouge, de la période Neal Adams. Les fans des Titans n’oublieront pas le flirt entre Speedy et Wonder Girl partageant une relation innocente et qui maintenant, signe de leur maturité, sont devenus chacun de leur côté des parents seul ou veuf. Actuellement, Roy est Red Arrow au sein de la JLA.

Red Robin est Dick Grayson, anciennement Robin, le sidekick de Batman. Il suit les traces de son mentor à nouveau. Chronologiquement, Dick Grayson est le premier Red Robin, ensuite Jason Todd porta le costume le temps d'une aventure sur la Terre 51, Ulysse Armstrong, alias le général et Anarky, porta le costume pour manipuler Tim Drake. Actuellement, Dick est le nouveau Batman, il prit Damian Wayne, fils de Talia et Bruce, sous son aile en tant que Robin. Tim Drake rebaptisé Time Wayne prit alors le rôle de Red Robin.

Donna Troy était utilisée pour être Wonder Girl, le sidekick de Wonder Woman. Le jeu de carte dit cela à son sujet : « anciennement Wonder Girl, Troïa et Darkstar, maintenant une championne amazonienne. » Le supplément dit à son sujet qu’il aurait semblait approprié d'avoir l'ancienne Wonder Girl en tant que nouvelle Wonder Woman, mais l'original n’a jamais quitté le rôle. Au lieu de jouer avec ce concept, les auteurs ont repris une Wondergirl vieillissante pour illustrer à quel point son mentor n’avait pas changé. Ses cheveux gris strié et son poids accru indiquent une maturité physique contrairement à sa sœur Amazone immortelle. Portant un costume plus proche de ses anciennes racines de Titan, elle a quitté son manteau de Darkstar pour le fils qu'elle a eu avec son ancien mari Terry Long - le premier d’une longue série de séparation.

Aleea Strange est la fille d'Adam Strange, un héros de l’espace DC et d’Alanna Strange (son épouse) de la planète Rann. Ross a merveilleusement incorporé le casque de Gary Concord, l'Utra-man, qui apparaissait dans All-Star Comics # 1-3, en 1940 pour Aleea Strange. Aleea est la fille métisse introduite dans la mini-série d’Adam Strange en 1990 par Richard Bruning et Andy Kubert. En remplacement de son père, elle porte le costume du Golden Age.

Mid-nite est la version KC du Dr Mid-Nite. Le jeu de carte le décrit comme « un esprit qui se manifeste comme un nuage de fumée vivant. » Le supplément de révélations dit : « depuis ma conception de l'ancien Robin semblable à la tenue classique Dr Mid-Nite, je voulais essayer de concevoir quelque chose d’aussi différent que possible. L'approche élémentaire, que j'ai donnée aux anciens membres de la JSA, comme Tornado par exemple, m’a fait prendre en considération une présence physique plus éthérée. Il est une vie vide masquée par la cape classique et une fumée noire s’échappe du capot comme d’une vieille grenade à fumigène. » Il n'a pas de numérotation et son nom est réduit à Midnite. Il peut s'agir d'une forme éthérée de Charles McNider, le Dr. Mid-nite originale.

Captain Comet était un héros mutant de l'espace contrôlant ce domaine durant les années 1950 (un mutant bien des années avant les fameux X-men qui pétillaient d’une lueur dans les yeux de Stan Lee). Il est décrit comme un « ancien membre de la L.E.G.I.O.N. et le premier super héros du Silver Age. » La note ajoute : « avec le Martian Manhunter, Captain Comet signalait l'apparition du Silver Age et ils ont tous deux posé les bases de la nouvelle direction qu’est la grande science-fiction appliquée depuis aux super-héros. La tenue vestimentaire de Comet ressemble plus à son costume d’origine en plus du casque, qui lui s'apparentent à celui de 2001: A Space Odyssey. La force issue de sa physiologie humaine avancée couplée avec le temps passé dans l'espace semblent ralentir son processus de vieillissement depuis sa première apparition en 1951. »

La fille de Brainiac (appelée officieusement XTC) est un personnage nouveau. Elle est faite humaine par un ordinateur vivant, le fruit d’un programme de descendance qui a pour ancêtre Brainiac 5. David Goldfarb, Bill Jennings et David J. Snyder notent également que l'autre nom de la fille de Brainiac, « XTC », est un clin d’œil au groupe Pop-prog XTC, ayant enregistré les chansons « C'est vraiment super, Supergirl » et « Fille de Brainiac » (cette dernière sous le pseudonyme des Stratosphear). Apparemment, on suppose que son origine puise dans les épisodes de la Légion des super-héros, et particulièrement dans l’amour entre Brainiac et Supergirl, et par conséquent, personne n’a jamais démenti cela ou ne l’a attesté... On suppose aussi qu'elle a voyagé dans le temps venant du 30e Siècle, portant un costume de Supergirl pour remplacer le rôle de sa supposée mère restée dans le futur. »

Robotman III est une version future de Cyborg des Titans. Le jeu de carte dit que : « Victor Stone, anciennement Cyborg, est désormais un organisme en métal liquide. » Le supplément de révélations ajoute « le troisième Robotman est l'ancien Cyborg (aujourd'hui Cyberian), Vic Stone, qui a perdu son humanité physique au profit de la robotique. Il a réalisé une meilleure acceptation de son corps récent car utilisant la technologie en métal liquide qui lui permet effectivement et de se sentir plus humain que par le passé. » Dans le crossover JLA/Titans, Vic a fusionné avec l'omega-drome et pris cette forme dorée, puis récemment est redevenu comme avant. Il a combattu aux côtés de Robotman de la Doom Patrol dans Teen Titans.

Golden Guardian est une version future du héros DC « The Guardian » ; son nom d'origine, dans l'âge d'or, mais rebaptisé par Jack Kirby, dans les aventures de Jimmy Olsen, au début des années 1970, comme Golden Guardian. Le jeu de carte décrit le Golden Guardian comme le « deuxième corps cloné du gardien original, celui qui portait le bouclier. » (Pour éviter toute confusion, Captain America précède d’un an le porteur de bouclier) « Le Guardian d'origine a été cloné pour rester jeune dans l'ère moderne, donc il a semblé naturel que ce soit encore le cas 20 ans après et qu’il soit cloné de nouveau. Au lieu de simplement avoir un bouclier, ce nouveau Guardian est blindé de la tête aux pieds. C'est l'un des nombreux personnages plaqués or dans la série. Lorsque j'améliore les personnages qui sont classiquement colorées en jaune, je les illustre généralement comme s’il portait du vrai or. »

Hourman III est la version Kingdom Come de l'ancien héros Hourman. Le jeu de carte décrit Hourman III comme l’héritier du rôle et des pouvoirs sans limitation de temps comme l’Hourman d'origine. » Le supplément de révélations KC ajoute que « c'est un tout nouveau Hourman, dont le costume est plus proche de l'original avec davantage de pouvoirs (y compris le vol), mais sans les contraintes de temps inhérentes à son nom. »

Tornado est la version Kingdom Come de l'ancien héros Red Tornado, un Androïde héroïque qui est devenu une sorte d’élémental de l’air ; selon les dernières pages de Primal Force. Le jeu de carte décrit le Tornado de Kingdom Come comme l’esprit réformé du Tornado Champion. Tornado Champion était un héros pré-Crisis qui a combattu Adam Strange, pour ensuite rejoindre la JLA contre Kanjar Ro ; Tornado Champion a habité le corps de Red Tornado et lui a donné ses pouvoirs. La JLA était souvent représentée avec Red Tornado, comme une forme tourbillonnante brouillée de rouge et de violet. Cette apparence s'inspire en fait de l'ancienne double-nature de Tornado Champion : Tornado Tyrant, l'entité alien qui a habité l'androïde pour combattre la JLA et Strange. Ici, l'esprit a repris une forme physique similaire à l’androïde qu’il avait habité une fois ».

Ray II est la version Kingdom Come du héros DC actuel le Ray, et est le fils celui-ci, c'est-à-dire Raymond Terrill, celui qui a vaincu l'usurpateur Stan Silver, le Ray des Freedom Fighters. Sa carte dit ceci : « fils de l'original Seigneur de la lumière, Ray reprend non seulement une version or-chrome du costume de son père mais a apparemment interrompu son propre processus de vieillissement en altérant ses pouvoirs. Plutôt que de l’inclure dans les Freedom Fighters de Quality Comics, il est inclus dans le programme de la Ligue principale. Il manie une puissance phénoménale qui en fait un pilier du groupe. Dans KC, ses talents de conversion d’énergie ont purgé toutes traces d’empoisonnement radioactif au Kansas. »

Red Tornado I est un coup de génie appréciable de la part de nos auteurs. C’est le genre de personnage oublié sortie des sentiers battus du Golden Age. En duo avec Tornado qui a occupé le corps de Red Tornado II dont il reprend l’apparence, Waid et Ross ressortent Red Tornado I et ainsi évitent toute confusion. C’est la première tornade rouge, celui qui allait être un membre de la JSA avec son pantalon pyjama. Le premier Red Tornado, de 1939, était un dénommé Ma Hunkle, qui, voyant augmenter le crime dans son voisinage, se décida à mettre un costume (qui comprenait une marmite de soupe comme casque) et à combattre la criminalité. Un autre personnage pour le fun, avec une mise à jour du casque en marmite et des long-sous-vêtements de Ma Hunkel de All Star Comics. Dans KC, c’est vers une version entièrement blindée, conservant la stature et l'apparence générale du personnage humoristique de l’âge d'or. »

Lady Marvel est la version Kingdom Come de Mary Marvel, l'héroïne Fawcett qui était la jeune sœur de Billy Batson (alias Captain Marvel) et qui partage son pouvoir. Le supplément de révélations ajoute ceci : « Mary Batson a un nouveau rôle d'épouse et mère traduit par son costume de Lady conservant le blanc classique qu'elle portait toujours comme base pour son aspect. » En 2008, Mary Marvel a cédé à son alter égo Black Marvel, une héroïne sado-maso et perverse qui défoule tout ce qui était refoulé chez Mary.

King Marvel est la version Kingdom Come de Captain Marvel, Jr., le héros Fawcett qui partageaient la puissance de Captain Marvel. Depuis la disparition du Captain Marvel, Freddy Freeman est devenu le dépositaire de la force et le mari Mary Batson. Leur fils Whiz est le dernier de la Marvel Family. Actuellement, Freddy Freeman a repris le rôle de Captain Marvel vu Billy Batson est devenu le sorcier Shazam à son tour.

Human Bomb est la version Kingdom Come du héros de l'âge d'or, affilié à Fawcett Comics. Le jeu de carte dit qu’il est « toujours le même héros-combustible. » Ses origines sont amusantes : Roy Lincoln est un scientifique qui ne veut pas que sa formule chimique explosive tombe entre les mains des Nazis, alors tellement intelligent, il ne trouve rien de mieux que de la boire. Par chance, cela lui donne le pouvoir de faire exploser ce qu'il touche et de se déplacer très vite. Pour pouvoir se toucher, il doit enfiler une combinaison spéciale. Ses comics étaient très violents et se résumaient à faire exploser des armées de Nazis au fil des pages. Dans KC, c'est un jeune héros amoral, l'original Human bomb semble avoir intégré la JLW. Ses capacités sont restées floues de même que son âge.

Whiz est un nouveau personnage, « fils de Lady et King Marvel » et héritier naturel de la puissance du Shazam. « WHIZ » est également le sigle de la station radio à laquelle Billy Batson, l'identité humaine de Captain Marvel, travaillait, ainsi que le nom du magazine dans lequel Captain Marvel a fait sa première apparition. Le motif de la foudre et les couleurs de son costume indiquent la connexion avec Shazam. Alex Ross dit ceci sur Whiz : « c'est vraiment un de mes premiers modèles de super héros. Initialement appelé The Spider (conception d’origine évidente), il semble presque identique à la façon dont je l’ai dessiné à l'âge de 8 ans. »

Bulletman et Bulletgirl étaient les héros de la ligne Fawcett comics, dans les années 1940 ; Bulletman a été récemment introduit dans la continuité DC dans le comics book Shazam. Bulletgirl est réapparue récemment dans la série Seven Soldiers de Grant Morrison. Le jeu de carte décrit les Bulletman et Bulletgirl comme « revêtus d'acier. » Ces personnages de Fawcett Comics étaient juste en dessous de la famille de Marvel en termes de popularité. Leur apparence est un hommage au jouet G.I. Joe Bulletman originaire de Jodhpurs et aux bras d’acier dans le début des années 1970.

Starman VIII était auparavant Thom Kallor, Star Boy, de la Légion de Super héros. Le jeu de carte le décrit ainsi : « le huitième personnage à porter ce titre et est effectivement une conception abordée de Super-groupe dans mon enfance. Étant donné que ma conception était manifestement inspirée par le costume de Starboy, de la Légion des super héros des années 1970, je pensais que ce Starman devrait être l'incarnation de ce personnage adulte, transposé à notre époque du 30e siècle ». Starman de KC a intégré la JSA actuelle.

Powerman est décrit dans la carte comme « un robot-garde de Superman ».

Sandman IV est décrit dans la carte comme « anciennement Sandy the Golden Boy, qui maintenant n'a pas d'âge. » Sandy le Golden Boy a été le sidekick de Sandman. Sandman IV est visuellement basé sur le Garrett « Sandman » Sanford (Sandman II), qui a été créé au cours des années 1970 par Jack Kirby dans une série mémorable, de si courte durée, puis remis en continuité pour le grand public, tout d'abord dans les pages d'Infinity, Inc. et plus récemment dans le nouveau comics-book Sandman.

Red Tornado III est décrit dans la carte comme « cheveux de feu, successeur des manipulateur de vent. » Ray Randell souligne que, conformément à Ross, Red Tornado III est la protégée de Tornado. « Ayant déjà développé le concept de l'organisme windstorm de Tornado, j'ai compris que le nom devrait parfaitement fonctionner pour une version féminine, en rouge, des cheveux tourbillonnants ainsi que des pouvoirs de manipulation du vent. L'aspect de son costume doté de rubans en métal suggère qu'elle peut tordre plus que le simple vent avec ses pouvoirs. » Dans la JSA actuelle, Goeff Jhons a intégré sa version rajeunie nommée « Cyclone », en se basant sur les idées de Ross. il s'agit donc de Maxine Hunkel, la petite fille du Red Tornado original, Ma Hunkel, à laquelle le savant fou T.O Morrow a injecté des nanobytes issus de l'androïde Red Tornado II.

Living Doll est décrite comme « une fille de Dollman et de Dollgirl », qui étaient les héros de l'âge d'or dans les DC comics.

Avia est la fille de « Big Barda et de Mister Miracle », des New Gods créé par Jack Kirby. Les origines d'Avia se reflètent dans son costume, qui est une combinaison des costumes de Scott Free (Monsieur Miracle) et Big Barda. Le supplément dit ceci sur Avia : « notre deuxième personnage dérivé de Kirby est le produit évident du mariage de Scott Free (Monsieur Miracle) et Big Barada. Les gènes forts de Barda semblent dominants dans le jeu de chromosomes, elle est nommée d’après la mère de Scott Free, l'épouse d’Izaya Highfather. »

Atlas est décrit comme « une figure légendaire des demi-dieux. » Un personnage de Jack Kirby introduit dans le First Issue Special #1, en 1975 et n'a pas été revu depuis.

Atom-Smasher est défini comme « anciennement Nuklon, filleul de l'Atom d'origine. » Al Rothstein a été élevé par Al « Atom » Pratt. Il est capable d'augmenter sa taille. Son costume est une version géante et amplifiée du premier Atom, habillé en catcheur masqué de petite taille à la force surhumaine.

Kingdom Come couverture 3[modifier | modifier le code]

Cette dernière couverture rassemble les « Outsiders » de Batman.

Première rangée : Tula, Blue Beetle II, Red Hood, Flash IV, Green Lantern VI, Batman, Captain Marvel, Black Canary III.

Seconde rangée : Phantom Lady II, Spy Smasher, Darkstar, Fate, Nightstar, Condor, Lightning, Oliver Queen, Dinah Queen.

Troisième rangée : Steel, Menagerie, Ralph Dibny, Mr Scarlet, Obsidian, Wildcat III, Nuculoid.

Dernière rangée : Bat-Knight, Deadman, Huntress III, Cossack, Ace II, Batwoman II, John Jones, Mysteryman, Zatara II, Samurai, Dragon, Bat-Knight, Creeper.

Tula est décrite comme une baroudeuse des mers et fille d’Aquaman II. Un autre enfant des Titans de mère inconnue. Tony Akins a conçu l'armure en forme de coquillage accompagnée d’armes brandies, cela ajoute un caractère plus agressif à cette progéniture des Titans. Si elle est nommée Tula, le nom d’Aquagirl et aussi le premier flirt d’Aqualad, ça implique qu’elle a joué un rôle important mais bref dans la vie de celui-ci. Avec ses traits vaguement asiatiques, Tula a donné suite à plusieurs suppositions. C’est là que tout ce complique : Les révélations généalogiques établissent que la mère de Tula est « Mizuko Perkins, » alias « Deep Blue » (récemment introduite dans l'univers d’Aquaman #24), qui est à son tour l'enfant de Tsunami, héroïne japonaise, et de Neptune Perkins, des héros aquatiques de la seconde guerre mondiale avec les All-Stars Young. Jusque-là, tout va bien pour l’univers de KC. Par contre, dans la continuité actuelle de DC, c'est ici qu'on aboutit à un sac de nœuds, il est établi que le véritable père de Deep Blue est Atlan, le père d’Aquaman ! En bref, Aqualad a eu une fille, Tula (nommée en hommage à son premier amour Aquagirl), avec Deep Blue, la demi-sœur d’Aquaman, ce qui fait de cette Tula II la nièce d’Aquaman. (L’incohérence va tellement loin que les auteurs s’y sont perdus et ont créé un semblant d’attirance entre elle et Koryak, le fils d’Aquaman et donc son demi-neveu, heureusement interrompue à temps).

Blue Beetle II : Il s’agit de notre bon vieux Ted Kord, un inventeur assez brillant pour construire lui-même un avion volant en forme de Scarabé, il a mécanisé son armure pour l'aider à contourner les faiblesses physiques de sa vieillesse et lui permettre de se propulser dans les airs. Les compétences physiques exceptionnelles du Blue Beetle d'origine étaient dérivées d’une amulette antique : le scarabée mystique, Ted Kord l’a incorporé ici comme une source d'alimentation fusionnée à l'armure (détail qu’on retrouve souvent dans les designs de Ross).

Red Hood est Lian Harper, la fille de Red Arrow (Roy Harper, anciennement Speedy) et de Cheshire. Son nom de code n’a rien à voir avec l’alter ego d’origine du joker, mais plus du petit chaperon rouge, depuis qu'elle s’est émancipée de son père, elle a de plus en plus de point commun avec lui et a repris son métier de héros au tir à l'arc. Son costume est faiblement basé sur l'un des premiers héros de l’âge d'or (et le premier archer), The Arrow.

Flash IV ou Kid Flash est la fille de Wally West (le Kingdom Come Flash III) et d’Angela Margolin (qui a été introduit récemment dans Flash). Le costume du Flash IV est très similaire au costume que Wally West portaient comme Kid Flash, alors qu'il était avec les Teen Titans. Elle aurait obtenu ses pouvoirs de sa lignée avec les super-speedsters. Certains détails du costume, les éclairs répartis sur le pantalon et ses boties, reflètent une conception proche du Flash d'origine, Jay Garrick. Son identité civile lui donne le nom de Iris West, elle a un frère nommé Barry West. Dans la continuité DC, Angela Margolin est tombée enceinte d’un Wally West d’un autre univers, Walter West. Cela rend donc plus compliqué les affiliations avec Wally West.

Green Lantern VI (actuellement[Quand ?] connue, dans la continuité DC, comme l'héroïne Jade) C’est la fille de Green Lantern I et d’Arlequin, ancien super-criminel de Gotham City. Elle est décrite comme « une batterie vivante » parmi les Green Lanterns. Alan Scott a eu deux enfants, les jumeaux Jade et Obsidian qui ont fondé le groupe dissous d'Infinity Inc. Jade est l'héritière de Kyle Rayner (le contrôleur actuel des GL). Ross ajoute : « Mon intention d'origine a été de bien distinguer les fonctions de Green Lantern I, le Green Knight, de sa fille, devenue la véritable porteuse du nom de Green Lantern... Suivant plus les pas d’Hal Jordan que de son père. En raison de ses capacités innées, la fille à la peau verte du premier humain porteur de l’anneau, n’a pas eu besoin d’un cadeau des gardiens d’OA, dont Ganthet, et s’auto-suffit complètement en tant que batterie biologique d'alimentation, ce qui fait d'elle un spécimen unique en son genre et bien plus apte au titre de gardien suprême.

Batman est « un stratège principale et encore le plus grand détective du monde. »

Captain Marvel, « sous le contrôle de Lex Luthor, le mortel le plus puissant du monde devient alors l’ennemie le plus puissant du monde. »

Black Canary III : « c’est la seule transmission mère-fille saine de la série. Black Canary est un nom utilisé pour la troisième fois, la mère de Dinah étant la première. L'adolescente armée d'une arbalète est la fille d’Oliver et Dinah, disposant d'équipements supplémentaires dans sa guerre au crime. Cette Black Canary est la première blonde naturelle car ayant les gènes de son père ».

Phantom Lady est la version Kingdom Come de l'héroïne Lady Phantom et est décrite comme « le fantôme au sens littérale du mot de Sandra Knight, la première Phantom Lady ». Comme le note Mark Coale, elle semble être visuellement basée sur Bettie Page, la reine des pin-up des années 1950, qui a inspiré le design de la Phantom Lady d'origine aussi. Il y a eu deux autres versions officielles de Phantom Lady, Dee Tyler, entrainée par Sandra Knight (tuée par Deathstroke dans infinity crisis et revenue en Black Lantern) et bien après, Stormy Knight, qui fait partie des Freedom Fighters intervenus à Blüdhaven (un personnage plus contemporain qui a plongé dans la drogue à la mort de son père et fut désintoxiquée par Miss America).

Spy Smasher est la version Kingdom Come du héros du Golden Age vu dans Fawcett comics. Une mise à jour du héros de Fawcett pour en faire un « agent nomade indépendant dans le monde de l’après-guerre froide ». À l'origine, c'est un personnage créé par les auteurs de Captain Marvel et qui combattait à ses côtés. Alan Armstrong était un genre de Batman ou de Blue Beetle avec sa panoplie de gadget et d'appareil de combat. Après chaque guerre, il se changeait en Crime Master. La version actuelle est une femme du nom de Katarina Amstrong, elle a « travaillé » avec les Birds of prey et dirige la plus grande agence d'infiltration de contre-espionnage du monde (un niveau au-dessus du Checkmate).

Darkstar est Robert Long, le fils de Donna Troy et Terry Long, premier mari de Donna. Darkstar porte l'uniforme des Darkstars, la force de police galactique créée par les contrôleurs ; Donna Troy a été membre des Darkstars et son fils devient « l’héritier de son rôle. » Ses cheveux blonds sont l’héritage de son père. Donald MacPherson note que son fils est devenu un dictateur nommé Lord Chaos dans un futur alternatif. Al Schroeder et Marc Singer notent également que l'uniforme de Robert Long est une combinaison de l'uniforme de Darkstar et du Caducée, le symbole de Mercure, raccord au background mythologique de sa mère.

Fate est la version Kingdom Come du héros DC Doctor Fate. Le casque de Nabû est un talisman qui n'a plus besoin d’hôte humain, Kent Nelson en était le premier, et cette fois applique la sentence du seigneur de l’ordre, avec la totalité de son pouvoir mystique. Un autre membre fondateur de la JSA devenu une sorte d’esprit éthéré.

Cette jeune fille mi-humaine, mi-tamaranéenne est une idée de longue date des deux Titans (séparés dans les histoires actuelles). Elle est l'exemple focal de Kingdom Come illustrant la fracture générationnelle entre les super-héros classiques et leurs enfants. Le conflit entre Nightstar et son père pourrait s'expliquer par la mort de Starfire, une cause qui explique son absence. Le fait que Nightstar ressemble trop à sa mère (à l’exception des cheveux bruns liés aux gènes de son père) pourrait aussi hanter Dick Grayson préférant prendre ses distances avec sa fille et donc un souvenir douloureux. Il est aussi possible que dans un moment de leur vie, Dick s’est montré trop protecteur car craignant pour la vie de sa fille qui a préféré prendre des distances et voler de ses propres ailes. Son nom de code est l’alliance de Nightwing et Starfire, ses parents, et son costume porte également les traces des costumes parentaux.

Condor est la version Kingdom Come du héros DC Condor noir. Le troisième homme à s'occuper du costume de Black Condor mais est appelé simplement Condor (pour des raisons évidentes). Son costume reflète plus de l’original des Quality Comics que de son prédécesseur américain. Richard Grey jr est né dans le Far Est de parents archéologues. Lorsque des bandits les ont tués, l’orphelin fut élevé par des condors intelligents dans un endroit irradié par un mystérieux météore. Ce nid spécial lui conféra le pouvoir de voler et il devint un super-héros. Le deuxième Condor est un sujet expérimental de la société Golden Wing en vue de doter les humains du pouvoir de voler. Ryan, le petit-fils du patron Creigton, se rebella et parti devenir un héros. Il mourut lors d’Infinity Crisis. À la fin, un mystérieux profanateur de tombe s’empara de son amulette et de ses ailes… Le troisième Condor se nomme John Trujillo, issu d’une descendance maya à qui Tocolt, la déesse-araignée, conféra des pouvoirs sur le vent et la terre. Il rejoignit les Freedom Fighters.

Oliver Queen est anciennement Green Arrow, maintenant marié à Dinah Lance, Black Canary. Dinah Lance Queen est anciennement Black Canary II.

Steel est la version Kingdom Come du héros DC Steel. Le jeu de carte précise qu'il « a déporté sa dévotion envers Superman à Batman et a dessiné son plastron en forme de chauve-souris. » Alex Ross dit que Steel est une version alternative du personnage. Il a préféré l'influence de Batman, qui est resté actif à sa manière, après la retraite de Superman ressentie comme une injustice et un signe de lâcheté.

Ménagerie était « Beast Boy de Doom Patrol et Changeling des Titans, déformé au fil du temps par sa capacité à imiter les formes animales, maintenant transformé lui-même en une chimère de bêtes imaginaires. Il semble beaucoup moins heureux, cette forme permanente de GAR est inspiré par les singes ailés du magicien d’Oz et du Grinch du Dr. Seuss. »

M. Scarlet est la version Kingdom Come du héros du Golden Age vu dans Fawcett comics. « Il est devenu un barman avec une peau rouge brillante. » Brian Butler est un athlète qui était juste révolté par le crime.

Obsidian est décrit par Ross ainsi : « un de mes personnages préférés assez négligés, Obsidian a toujours été au côté de sa sœur, comme dans leur groupe d'Infinity Inc. Étant donné qu'ils n'étaient pas élevés par leur père naturel, Alan Scott, ils ont toujours été une équipe soudée. Je vois cela s’étendre des années plus tard. L’apparence d'Obsidian reflète complètement ses compétences surnaturelles du « shadow ».

Wildcat III succède à l'ancien boxeur, bien après une version féminine hispanique apparue dans Infinity Inc. Il s’agit d'une créature à moitié animale, cet homme-Panthère est évidemment plus sauvage et violent. Wildcat II était un rôle porté par Yolanda Montez, membre des Infinity Inc, en honneur de son parrain, avant de se suicider. On apprend dans la JSA actuel, que le Wildcat III est bien le fils du Wildcat original Ted Grant, il se nomme Tommy Bronson.

Huntress III vient des jungles de l'Amazonie. Elle n'a aucun rapport avec Huntress d'Infinity Inc, fille de Batman, ou même la Huntress actuelle, Helena Bertinelli, membre de la JLA. Cette Huntress se rapproche de la toute première, Paula Brooks, une adversaire de Wildcat. C'est une guerrière Amazonienne historiquement plus fidèles, notre Jungle Hero de la série. Notez qu'elle a supprimé son sein droit selon la vraie légende des amazones pour faciliter le tir à l’arc. Elle a également emprunté à la Huntress (rebaptisée Tigress) de l’Injustice Society d'origine, mariée à Sportsmaster, la peau de tigre dont elle fait le même usage. La Tigress actuelle, dont la tenue et l'arbalète nous rappellent la Huntress de KC, est la fille de Huntress/ Tigress.

Cossack est décrit dans la carte comme le « champion de la Russie, un des Batmen internationaux ». DC avait cette tradition, pre-Crisis, que Batman (et Green Arrow) avait inspiré d’autres non-américain héros urbains. Dans Detective Comics # 215, « Les Batmen de toutes les Nations, » on peut répertorier le légionnaire (Italie), le Ranger (Australie), le mousquetaire (France), le chevalier (Robin) et le Gaucho (« Amérique du Sud ») ; Batman # 65 ajoutait « Wingman de l'Europe du Nord » à la liste. Le Cossack, le Samouraï et le Dragon n'étaient pas vus dans ces numéros, mais leur inclusion ici est un prolongement logique de cette tendance. Le « champion de la Russie est également un dérivé du costume militaire classique. Les Cossacks faisaient partie d'un corps d'élite de cavaliers au service du Tsar de Russie.

ACE II est décrit comme un bat-chien d’un autre monde servant de monture à Batwoman II. Ace est le nom du chien de Batman. Batwoman II est décrite dans la carte comme « une admiratrice de Batman venant du 4e monde. » Ce personnage rejoint la même idée des Batmen internationaux, Waid et Ross ont poussé le concept jusqu’au monde des New Gods, New Genesis, et on imaginait que l’influence de la légende de Batman aurait pu inspirer des enfants de ce « 4e monde » imaginé par Jack Kirby. Ils n’ont pas oublié la première Batwoman, au costume jaune et rouge et le fidèle chien de Bruce Wayne. En conséquence, c’est un clin d’œil fantastique mais sérieusement pensé du temps où Batman combattait le crime avec son Bat-chien, Ace, qui portait un masque pour cacher la marque en forme de losange blanc sur son front. L’Ace de cette Batwoman est une sorte de grand loup (comme on en voit dans les séries des New Gods) et a la même marque. Le fait qu’il possède en plus des ailes de chauve-souris montre ses origines extraterrestres. Le costume de Batwoman est dessiné et coloré dans un style Kirbyesque.

John Jones est l’ancien Martian Manhunter, maintenant avec des problèmes psychologiques. Son évolution, négligée dans KC, témoigne tout simplement du désintérêt de l'artiste pour le personnage à cette époque.

Mysteryman est un collègue de Batman. Chris Gumprich et Hunter Rose soulignent qu'il y a eu un Mysteryman (Detective Comics # 245, « The trio dynamique ») qui se révélera plus tard être le commissaire Gordon, son costume est assez semblable à celui qui est visible ici.

Zatara II : « le fils de Zatanna Zatara et donc petit-fils de John Zatara, il est le successeur d’Harry Houdini, une version juvénile du super-héros magicien ». La généalogie nous dit que son père était John Constantine. Cette idée vient d'une mini-série sortie en 1993, « Zatanna come together », qui s'achève par la mort de son père (Zatara date d'Action Comics 1, en même temps que Superman !). On y remonte dans le passé, Constantine et Zatanna apprennent la magie ensemble (le tantra surtout) et leur relation n'est pas approuvée par Zatara, qui juge que sa fille mérite mieux. Leur relation s'achève comme un mauvais augure cernée autour de la mort du père. Nous pouvons envisager que le prénom de ce Zatara serait John, comme son grand-père et son père. Le Zatara apparu dans les Teen Titans est le neveu du Zatara originel, Zachary Zatara.

Samurai est le « champion du Japon, un des Batmen internationaux ». Le Samouraï est un titre de guerrier héréditaire au temps du Japon féodal. » Dans un très récent « The Brave and the bold 13 », Batman et Flash I combattent un samouraï androïde conçut par T.O Morrow. L'androïde parvient même à battre Batman. Par rapport à KC, Batman utilise beaucoup de robots dans sa guerre contre le crime (pour éviter de risquer des vies) et il est probable que Mark Waid, scénariste des deux épisodes en question, trainait cette idée d'androïdes internationaux depuis un moment.

Dragon est le « champion de la Chine, un des Batmen internationaux ». Il est un équivalent chinois très approprié car réutilisant un symbole chinois pour marquer son côté animal. Un des adversaires de Wonderwoman se nommait Red Dragon et portait un costume assez ressemblant.

Le Creeper est la version Kingdom Come du héros DC et est décrit comme un super-héros misérable, vieillissant et détraqué. Le visage d'Iggy Pop a servi de modèle.[réf. nécessaire]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]