Kelly Johnson (baseball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kelly Johnson.
Pix.gif Kelly Johnson Baseball pictogram.svg
Kelly Johnson on April 17, 2013.jpg
Red Sox de Boston
Joueur d'utilité
Frappeur gaucher  Lanceur droitier
Premier match
29 mai 2005
Statistiques de joueur (2005-2013)
Moyenne au bâton ,253
Circuits 124
Points produits 442
Équipes

Kelly Andrew Johnson (né le 22 février 1982 à Austin, Texas, États-Unis) est un joueur d'utilité des Red Sox de Boston de la Ligue majeure de baseball. À la base un joueur de deuxième but, Johnson peut évoluer à plusieurs positions sur le terrain, tant à l'avant-champ qu'au champ extérieur[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Braves d'Atlanta[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la Westwood High School d'Austin (Texas), Kelly Johnson est drafté le 5 juin 2000 par les Braves d'Atlanta au premier tour de sélection (38e choix)[2]. Il perçoit un bonus de 790 000 dollars à la signature de son premier contrat professionnel le 12 juin 2000.

Johnson passe cinq saisons en Ligues mineures avant d'effectuer ses débuts en Ligue majeure le 29 mai 2005[3]. Il manque la totalité de la saison 2006 sur blessure, suite à une opération de type Tommy John[4].

En 2008, Johnson réussit une série de 22 matchs consécutifs avec au moins au coup sûr en septembre[5]. Malgré cette belle fin de saison, il perd sa place de titulaire en 2009 et doit partager le deuxième but avec Omar Infante. Johnson se contente d'évoluer principalement comme frappeur suppléant en deuxième partie de saison[6].

Diamondbacks de l'Arizona[modifier | modifier le code]

Devenu agent libre après la saison 2009, Johnson s'engage pour une saison chez les Diamondbacks de l'Arizona le 30 décembre 2009[7].

Johnson connaît d'excellents débuts avec les Diamondbacks et est élu meilleur joueur du mois d'avril 2010 dans la Ligue nationale de baseball. Au cours du premier mois de la saison, il maintient une moyenne au bâton de ,313 avec 18 points produits. En seulement 22 parties, il réussit neuf coups de circuit, soit un de plus que son total en 106 parties au cours de la saison précédente avec Atlanta[8].

Blue Jays de Toronto[modifier | modifier le code]

Le 23 août 2011, les Diamondbacks échangent Johnson aux Blue Jays de Toronto en retour du joueur de deuxième but Aaron Hill et le joueur de champ intérieur John McDonald[9]. Il frappe à ce moment pour ,209 seulement en 114 parties, mais avec 18 coups de circuit. Il maintient une moyenne de ,270 en 33 parties pour Toronto et complète 2011 avec une moyenne au bâton de ,222 avec 21 circuits et 58 points produits.

En 2012, Johnson claque 16 circuits et produit 55 points en 142 matchs pour les Blue Jays.

Rays de Tampa Bay[modifier | modifier le code]

Il rejoint les Rays de Tampa Bay le 5 février 2013. Il est surtout aligné comme voltigeur de gauche par l'équipe en 2013[1]. En 118 matchs joués pour les Rays, il frappe 16 circuits, récolte 52 points produits, vole 7 buts et maintient une moyenne au bâton de ,235. Dans les séries éliminatoires, il obtient 3 passages au bâton dans la Série de division qui oppose les Rays aux Red Sox de Boston et réussit un triple.

Yankees de New York[modifier | modifier le code]

Devenu agent libre après une saison à Tampa Bay, Johnson signe le 6 décembre 2013 un contrat d'un an avec les Yankees de New York[10]. Il a la lourde tâche de chausser les souliers d'Alex Rodriguez, joueur de troisième but étoile suspendu par la ligue. En 77 parties jouées pour New York en 2014, Johnson frappe dans une faible moyenne au bâton de ,219 avec 6 circuits et 22 points produits. Il partage son temps entre le troisième et le premier but, en remplacement de Mark Teixeira à cette dernière position[1].

Red Sox de Boston[modifier | modifier le code]

Le 31 juillet 2014, les Yankees échangent Johnson aux Red Sox de Boston contre l'arrêt-court Stephen Drew. Il s'agit du premier échange de joueurs entre les deux plus célèbres rivaux du baseball depuis l'été 1997[11].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En saison régulière

Statistiques de frappeur
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2005 Atlanta 87 290 46 70 12 3 9 40 2 0,241
2007 Atlanta 147 521 91 144 26 10 16 68 9 0,276
2008 Atlanta 150 547 86 157 39 6 12 69 11 0,287
2009 Atlanta 106 303 47 68 20 3 8 29 7 0,224
2010¹ Arizona 21 75 17 24 8 0 9 18 0 0,320
Totaux 511 1736 287 463 105 22 54 224 29 0,267
  • ¹: au 29 avril 2010

En séries éliminatoires

Statistiques de frappeur
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2005 Atlanta 4 2 0 0 0 0 0 0 0 0,000
Totaux 4 2 0 0 0 0 0 0 0 0,000

Note: G = Matches joués; AB = Passages au bâton; R = Points; H = Coups sûrs; 2B = Doubles;
3B = Triples; HR = Coup de circuit; RBI = Points produits; SB = buts volés; BA = Moyenne au bâton

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Standard Fielding, baseball-reference.com.
  2. (en) « 1st Round of the 2000 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  3. (en) « Kelly Johnson - 2005 Batting Gamelog », sur baseball-reference.com.
  4. (en) « Notes: Johnson's season is done », le 1er juin 2006, sur le site officiel des Braves d'Atlanta.
  5. (en) « Injuries take toll on Braves' rotation », le 20 novembre 2009, sur le site d'USA Today.
  6. (en) « Kelly Johnson - 2009 Batting Gamelog », sur baseball-reference.com.
  7. (en) « D-backs secure infielder Johnson », le 30 décembre 2009, sur le site officiel des Diamondbacks de l'Arizona.
  8. NL West on top for player monthly honors, Tom Singer / MLB.com, 3 mai 2010.
  9. (en) Hill, McDonald to D-backs in trade for Johnson, Steve Gilbert / MLB.com, 23 août 2011.
  10. (en) Yankees sign Kelly Johnson to one-year deal in $3M range, Matt Snyder, CBS Sports, 4 décembre 2013.
  11. (en) Stephen Drew traded to Yankees, Andrew Marchand, ESPN New York, 31 juillet 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]