Kawasaki Z750

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kawasaki Z750
Kawasaki Z750.jpg
Kawasaki Z750
Constructeur Kawasaki
Années de production 1976 - 1984
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre en ligne, 4 temps refroidi par air
Distribution 2 act, 2 soupapes par cylindre
Cylindrée 745 cm³ (78 x 78 mm)
Puissance maximale 55 ch à 7 000 tr/min
Alimentation 2 carburateurs Mikuni ∅ 28 mm
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par chaîne
Vitesse maximale 165 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre double berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique
Suspension arrière (débattement) 2 combinés
Frein avant 1 disque ∅ 226 mm, étrier 1 piston
Frein arrière 1 disque ∅ 226 mm, étrier 1 piston
Poids et dimensions
Poids à sec 210 kg
Réservoir (réserve) 14,5 ℓ (3 ℓ) litres

La Z750 est un modèle de motocyclette du constructeur japonais Kawasaki.

La Z 750 Twin (type KZ 750 B)[modifier | modifier le code]

Elle apparaît en 1976 pour offrir une alternative moins sportive à la 900 Z1.

Elle utilise un bicylindre en ligne quatre temps donné pour 55 chevaux, inséré dans un cadre double berceau en acier.

Le freinage avant et arrière est assuré par deux disques de 226 mm de diamètre, pincés par des étriers simple piston.

Bien que possédant un démarreur électrique, le kick est conservé.

Elle connaitra une carrière mitigée, boudée par la clientèle mais sera néanmoins conservée au catalogue jusqu'en 1984, sous le nom de Z750 Limited.

La Z 750 (type KZ 750 E, L et P)[modifier | modifier le code]

Z750 Limited

En 1980 Kawasaki lance une 750, au bloc moteur étroitement dérivé du 650 cm3 de la Z 650 et réalésé à 738 cm³. L'alésage passe de 62 à 66 mm, la course des pistons demeurant inchangée. Allumage électronique. 4 carburateurs Keihin de 34, chaine de distribution de type HY VO avec tendeur automatique.

Ce moteur développe 74 chevaux à 9 500 tr/min, permettant, d'après le constructeur, une vitesse de pointe de plus de 200 km/h.

Le freinage est équipé de 2 disques à l'avant et un à l'arrière. Elle a des jantes bâtons tubeless et un réservoir de 18 puis 21.7 litres.

Cette 750 apparaît en version E à réservoir arrondi et selle à étage. C'est la plus légère des 750 de son époque. Dès 1981, elle devient L1 et reçoit un réservoir plus anguleux de 21.7 litres. Suivra une version L2, légèrement modifiée.

À sa sortie, la 750 Ze est saluée par la presse comme l'une des meilleures 750 du marché. Il faut dire qu'elle n'est pas, elle, une 900 ou 1100 sous motorisée. Elle rend une vingtaine de kilos à ses concurrentes. Son seul défaut, à part une esthétique jugée un peu trop classique, est son excès de vibrations. Défaut qui disparaîtra à partir de 1982, les GPZ et GT ayant des moteurs montés sur Silent blocs.

En 1983, Kawasaki propose la Z 750 GT, au moteur étroitement dérivé du GPZ 82, avec une transmission finale par cardan, produite jusqu'en 1987. On trouve aussi des versions doux chopper, les H et LTD.

La Z 750 (type ZR 750 J)[modifier | modifier le code]

Kawasaki Z 750
Z750.jpg
Z 750
Constructeur Kawasaki
Années de production 2004
Type Roadster
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres en ligne, 4 temps refroidissement liquide
Distribution 2 act, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée 748 cm³ (68.4 x 50.9 mm)
Puissance maximale 107 ch à 10 500 tr/min
Couple maximal 7,5 mkg à 8 200 tr/min
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 6 rapports
Transmission par chaîne
Cadre, suspensions et freinage
Cadre double berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique Kayaba (120 mm)
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur (126 mm)
Frein avant 2 disques flottants ∅ 300 mm, étriers 2 pistons Tokiko
Frein arrière 1 disque fixe ∅ 220 mm, étrier 1 piston
Poids et dimensions
Roue avant 120/70x17
Roue arrière 180/55x17
Empattement 1 425 mm
Hauteur de selle 815 mm
Poids à sec 195 kg
Réservoir (réserve) 18 ℓ litres

En 2004, fort du succès de la Z 1000, Kawasaki décide de reprendre le pseudonyme pour commercialiser la nouvelle Z750. Depuis, elle a été plébiscitée par la communauté motarde.

Dès l'année suivante, une version munie d'un carénage tête de fourche, appelée Z750 S, est commercialisée.

En 2007, une nouvelle version voit le jour. Notons comme évolution l’arrivée d’une fourche inversée, d’un nouveau module d’injection, un nouveau cadre en aluminium moulé, un freinage à disques pétales, un nouveau tableau de bord ainsi qu’un nouveau silencieux.


Retrouvez toutes les informations sur les Z750 sur le site non officiel http://www.z-750.net ou encore sur le forum des zedistes sur http://www.zedistes.net

Liens externes[modifier | modifier le code]