Katarina Mazetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Katarina Mazetti

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Katarina Mazetti en 2007

Activités Écrivaine, journaliste
Naissance 29 avril 1944 (70 ans)
Stockholm, Drapeau de la Suède Suède
Langue d'écriture Suédois

Œuvres principales

Katarina Mazetti, née le 29 avril 1944 à Stockholm en Suède, est une journaliste et écrivaine suédoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Katarina Mazetti a grandi à Karlskrona, port naval du sud de la Suède. Après des études de journalisme, elle débute dans des journaux locaux. Plus tard, elle reprend ses études et obtient une maîtrise de littérature et d’anglais à l’Université de Lund. Elle travaille comme professeur puis comme producteur et journaliste à la Radio suédoise. Elle vit pendant vingt ans avec son compagnon et ses quatre enfants dans une petite ferme du nord de la Suède avant de s'installer à Lund.

Elle a écrit des livres pour tous les âges, ainsi que des critiques littéraires, des chansons, des comédies et des chroniques pour des journaux et la radio. Son premier livre pour enfant était un livre d’image écrit en vers hexamètres classiques. Son premier roman d’adulte, "Grabben i graven brevid" (en français, Le Mec de la tombe d'à côté) se base sur son expérience de femme de paysan. Le roman est un grand succès. Vendu à 450 000 exemplaires en suédois, il sera traduit en 22 langues et adapté au théâtre et au cinéma. En 2002, le film est un succès, vu par plus d’un million de suédois.

Œuvres de Katarina Mazetti[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Les œuvres suivantes ont été traduites en français :

  • Trucs et ficelles d'un petit troll, collection Hachette jeunesse, 2002.
  • Le Mec de la tombe d'à côté, éditions Gaïa, 2006 (nouvelle édition 2011).
  • Entre Dieu et moi, c'est fini, éd. Gaïa, 2007.
  • Les Larmes de Tarzan, éd. Gaïa, 2007.
  • Entre le chaperon rouge et le loup, c'est fini, éd. Gaïa, 2008.
  • La fin n'est que le début, éd. Gaïa, 2009.
  • Le Caveau de famille, éd. Gaïa, 2011.
  • Mon doudou divin, éd. Gaïa, 2012.
  • Les cousins Karlsson (roman jeunesse), traduit par Marianne Ségol-Samoy et Agneta Ségol, éditions Thierry Magnier, 2013[1].
  • Le Viking qui voulait épouser la fille de soie, éd. Gaïa, 2014


Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]