Kapuskasing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kapuskasing
Image illustrative de l'article Kapuskasing
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de l'Ontario Ontario
Région Nord de l'Ontario
Comté ou équivalent Cochrane
Maire Alan Spacek
Démographie
Population 8 196 hab. (2011)
Densité 98 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 25′ N 82° 26′ O / 49.417, -82.43349° 25′ Nord 82° 26′ Ouest / 49.417, -82.433  
Superficie 8 398 ha = 83,98 km2
Divers
Fuseau horaire Heure de l'Est (UTC-5)
Indicatif +1 705 et 249
Code géographique 56066
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ontario

Voir sur la carte administrative d'Ontario
City locator 14.svg
Kapuskasing

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Kapuskasing

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte topographique du Canada
City locator 14.svg
Kapuskasing
Liens
Site web kapuskasing.ca

Kapuskasing est une ville située sur la rivière Kapuskasing dans le district de Cochrane au Nord de l'Ontario au Canada. Sa population s'élève à 8 196 habitants selon le recensement du Canada de 2011.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de Kapuskasing prend à peu près la forme d'un carré d'une superficie de 83,95 km2. Elle se situe dans le bouclier canadien et son relief est plat.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est fondée au début du XXe siècle quand le chemin de fer (précurseur du Canadien National) est construit dans la région. Jusqu’en 1917, l'endroit est connu sous le nom de MacPherson, mais son toponyme est changé car il existe alors un autre arrêt ferroviaire au Manitoba du même nom. Le nom Kapuskasing signifie « courbe dans la rivière » en langue crie[1]. Pendant la première Guerre mondiale, la localité est le site d'un camp de plus de 1 200 prisonniers allemands, autrichiens, ukrainiens et turcs[2]. Après la guerre, souhaitant développer du Nord de l'Ontario, le gouvernement fédéral octroie un terrain d'une superficie de 100 acres à toute famille qui veut s'établir. En 1920, la Spruce Falls Power & Paper Co. implante une usine de papier journal, maintenant propriété de Tembec[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de Kapuskasing connaît une baisse importante de sa population depuis le début des années 1990, à l'instar des autres collectivités du Nord de l'Ontario. Par ailleurs, s'inscrivant dans les grandes tendances sociogéographiques canadiennes, les ménages comptent en moyenne de moins en moins de personnes[4].

Population et ménages

Année Population
totale
Variation (%) Nombre total
de logements
Variation (%) Nombre de
résidences secondaires
et logements vacants
Variation (%) Nombre de
ménages privés
Variation (%) Nombre moyen
de personnes
par ménage privé
2011 8 196 en diminution3,7 % 4 049 en augmentation0,7 % 311 en augmentation10,7 % 3 738 en diminution0,0 % 2,19
2006 8 509 en diminution7,9 % 4 022 . 281 . 3 741 en diminution7,2 % 2,27
2001 9 238 en diminution8,0 % ... . ... . 4 031 en augmentation2,6 % 2,29
1996 10 036 en diminution3,0 % ... . ... . 3 930 . 2,55
1991 10 344 . ... . ... . ... . .

Selon Statistique Canada, la population de la ville a décliné de 7,9 % entre 2001 et 2006. Kapuskasing compte une majorité de francophones, soit 68 % en 2006. Les anglophones représentent 36 % de la population. L'âge moyen de la population est de 44,7 ans.

Éducation[modifier | modifier le code]

Écoles Publiques[modifier | modifier le code]

  • District School Board Ontario North East (DSBONE)
  • Diamond Jubilee Elementary School (JK-8)
  • Kapuskasing District High School (9-12)
  • Eastview Public School (Fermé)
  • Conseil scolaire publique du Nord Est de l'Ontario (CSDNE)
  • École publique Cœur du Nord (M-8)
  • École secondaire publique l'Écho du Nord (9-12)

Écoles catholiques[modifier | modifier le code]

  • Northeastern Catholic District School Board (NCDSB)
  • St Patrick School (JK-8, JK-8 French Immersion)
  • Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières (CSCDGR)
  • École élémentaire Jacques-Cartier (M-8)
  • École élémentaire Jeanne-Mance (M-8) (Fermé)
  • École élémentaire André Cary (M-8)
  • École Sacré-Cœur (Fermé)
  • École secondaire catholique Cité des Jeunes (9-12)

Autres écoles[modifier | modifier le code]

  • Centre d'éducation Alternative High School (Éducation des adultes)
  • Collège Boréal à Kapuskasing (Post secondaire)
  • Northern College of Applied Arts & Technology (Post secondaire)
  • Université de Hearst à Kapuskasing (Post Ssecondaire)
  • D'Youville Academy (Religieux, Fermé)

Économie[modifier | modifier le code]

Le secteur forestier constitue une assise de l'économie locale. La papetière Tembec emploie 350 travailleurs à son usine de papier journal et 125 autres à son usine de sciage de bois d’œuvre résineux et de production de copeaux de bois[5]. Par sa position géographique au nord, Kapuskasing assure des services d'approvisionnement et de distribution de services aux communautés isolées du bassin de la baie d'Hudson et de la baie James[6].

Culture[modifier | modifier le code]

Un cimetière situé à deux kilomètres à l'ouest de Kapusakasing marque l'emplacement du camp d'internement ayant servi pendant la Première Guerre mondiale. Le Ron Morel Memorial Museum, installé à l’intérieur de deux voitures et d'une locomotive, présente des expositions sur l'histoire de Kapuskasing, sur les trains et les services ferroviaires, de même que des sculptures de Maurice Gaudreault, un artiste local[7]. Le festival du patrimoine des bûcherons, qui a lieu tous les ans à la fin juillet, attire 10 000 visiteurs[8],[9]. Les médias locaux comprennent le journal Kapuskasing Times, propriété de la chaîne Sun Media[10].

Société[modifier | modifier le code]

Le Collège Boréal compte un campus à Kapuskasing[9]. Le Centre de santé communautaire de Kapuskasing assure à la population des services de santé et des services sociocommunautaires en français, notamment chez les plus vulnérables, et s'est également donné comme mission de maintenir la langue française, de transmettre la culture francophone et de favoriser la solidarité au sein de la minorité franco-ontarienne[11].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ville de Kapuskasing, « À propos de Kapuskasing » (consulté le 26 novembre 2013).
  2. http://www.campinternww1kap.ca/
  3. Ville de Kapuskasing, « Histoire » (consulté le 29 janvier 2014).
  4. a. Statistique Canada. Kapuskasing, Ontario (Code 3556066) (tableau). Profil du recensement, produit nº 98-316-XWF au catalogue de Statistique Canada. Ottawa. Recensement 2011, diffusé le 24 octobre 2012. Consulté le 25 novembre 2013.
    b. Statistique Canada. 2007. Kapuskasing, Ontario (Code 3556066) (tableau). Profils des communautés de 2006, Recensement de 2006, produit nº 92-591-XWF au catalogue de Statistique Canada. Ottawa. Diffusé le 13 mars 2007. Consulté le 25 novembre 2013.
    c. Statistique Canada 2002. Kapusaksing, Ontario (Code 3556066) (tableau). Profil des communautés, Recensement de 2001 Ottawa. Consulté le 25 novembre 2013.
    d. Statistique Canada 1997. Kapuskasing, Ontario (Code 3556066) (tableau). Profil des divisions et subdivisions de recensement, Recensement de la population de 1996, produit numéro 95F0181XDB96001 au catalogue de Statistique Canada. Consulté le 25 novembre 2013.
  5. Tembec, « Kapuskasing » (consulté le 23 novembre 2013)
  6. Ville de Kapuskasing, « Emplacement » (consulté le 29 janvier 2014).
  7. Ville de Kapuskasing, « Attraits d'été » (consulté le 23 novembre 2013)
  8. Ville de Kapuskasing, « Festival des bûcherons » (consulté le 23 novembre 2013)
  9. a et b Collège Boréal, « Campus de Kapuskasing - Collège Boréal » (consulté le 23 novembre 2013)
  10. (en) Kapuskasing Times, « Kapuskasing Times » (consulté le 23 novembre 2013)
  11. Centre de santé communautaire de Kapuskasing, « Vision Mission » (consulté le 23 novembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Cochrane Nord Rose des vents
Val Rita-Harty N Cochrane Nord
O    Kapusakasing    E
S
Cochrane Nord