Roy Dupuis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dupuis (homonymie).

Roy Dupuis

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Roy Dupuis

Naissance 21 avril 1963 (51 ans)
New Liskeard, Ontario
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Profession Acteur
Films notables Maurice Richard, J'ai serré la main du diable

Roy Dupuis est un acteur canadien (québécois et franco-ontarien) né le 21 avril 1963 à New Liskeard en Ontario.

Ses parents déménagèrent à Amos au Québec où il passa son enfance. Il joue au théâtre, à la télévision et au cinéma. Internationalement, il est surtout connu pour son rôle dans la série télévisée La Femme Nikita (1997 - 2001), diffusée dans 50 pays. Au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick il est surtout connu pour son rôle dans le feuilleton télévisé Les Filles de Caleb (1990 - 1991) qui fut très populaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bien que né à New Liskeard, en Ontario d'un père franco-ontarien et d'une mère québécoise, il passe la plupart de sa jeunesse à Amos (Québec), en Abitibi-Témiscamingue. De onze ans à quatorze ans, il vit à Kapuskasing, en Ontario. Après le divorce des parents, avec sa mère, sa sœur, et son frère, la famille Dupuis déménage dans le quartier Sainte-Rose à Laval. Il étudie l'art dramatique à l'École nationale de théâtre du Canada, à Montréal, reçoit son diplôme en 1986. Pendant les années 1980, il se produit dans plusieurs productions théâtrales et il obtient quelques rôles à la télévision et au cinéma. Il a été le conjoint de l'actrice Céline Bonnier pendant plusieurs années mais, à l'été 2011, on fait état de leur récente séparation.

Son interprétation d'Ovila Pronovost dans Les Filles de Caleb (1990-1991) en fait une vedette de la télévision québécoise. Fiction romanesque, cette série s’appuie sur une période historique importante du Québec et fut très populaire.

Par la suite, il enfile le plus grand succès critique dans les films Being At Home with Claude (1991), Séraphin : Un homme et son péché (2002), Mémoires affectives et Manners of Dying (2004), et Maurice Richard (2005). Il fait de même à la télévision : Scoop (1991-1995), Maurice Richard (1999) et La Femme Nikita (1997-2001).

En 2005 il a incarné le rôle de Detective Conk Adams dans le film That Beautiful Somewhere (2006), tourné à North Bay en Ontario.

En 2007, il interprète au grand écran le rôle du Lieutenant-général Roméo Dallaire dans le film Shake Hands with the Devil de Roger Spottiswoode. Le tournage principal de ce film au sujet du Génocide au Rwanda à Kigali avait débuté en juin 2006 et le film a été lancé en salle le 28 septembre 2007.

L'année 2008 démarre avec le retour de Roy Dupuis sur les planches: après 14 ans d'absence, c'est en effet avec la pièce Blasted de Sarah Kane[1] (traduite par Jean-Marc Dalpé et mise en scène par Brigitte Haentjens), qu'il renoue avec le théâtre aux côtés de Céline Bonnier et Paul Ahmarani.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma
Année Titre Rôle Notes
1986 Sortie 234 Renaud
1989 Jésus de Montréal Marcel Brochu
Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer Pusher #2
Dans le ventre du dragon Jean-Marie
1990 Le Marché du couple Barman
1992 Being at Home with Claude Yves
Entangled Max
1993 Cap Tourmente Alex O'Neil
1994 C'était le 12 du 12 et Chili avait les blues Pierre-Paul
1995 Screamers Becker
1996 Aire libre Aimé Bonpland
L'Homme idéal Christian
Waiting for Michelangelo Thomas
1997 J'en suis Dominique Samson
Bleeders John Strauss
1998 Free Money The Turk
2002 Séraphin, un homme et son péché Alexis Labranche
2003 Les Invasions barbares Gilles Levac
2004 C'est pas moi, c'est l'autre Vincent Papineau / Claude Laurin
Jack Paradise (Les nuits de Montréal) Jack Paradise
Monica la mitraille Gérald "Gerry" Simard
Manners of Dying Kevin Barlow
Mémoires affectives Alexandre Tourneur Prix Jutra du meilleur acteur
Prix Génie du meilleur acteur
2005 Les États-Unis d'Albert Jack Dekker
Maurice Richard Maurice Richard Prix Génie du meilleur acteur
Prix du meilleur acteur au Festival international du film de Tokyo
Nomination — Prix Jutra du meilleur acteur
2006 That Beautiful Somewhere Detective Conk Adams
2007 Emotional Arithmetic Benjamin Winters
Shake Hands with the Devil Général Roméo Dallaire Prix Jutra du meilleur acteur
2008 Un été sans point ni coup sûr Gilbert Turcotte
Truffe Charles
L'instinct de mort Jean-Paul Mercier
2009 Je me souviens Liam Hennessy
Les Doigts croches Charles
The Timekeeper Scully
2011 Chercher le courant Narrateur
Coteau Rouge Éric Miljours
2013 Roche Papier Ciseaux Vincent
Cyanure Joe
L'Autre Maison Gabriel
2014 Ceci n'est pas un polar André Kosinski
Télévision
Année Titre Rôle Notes
1986 Dany Pusher
1987 L'Héritage Monsieur Leduc
1988 Le Grand Jour Garçon d'honneur Téléfilm
Le Monde selon Croc Variés
1989 L'Amour avec un grand A Le fils 2 épisodes
1990-1991 Les Filles de Caleb Ovila Pronovost Prix Gémeaux du meilleur premier rôle masculin : dramatique
Prix MétroStar du meilleur acteur
1990 Tous pour un Maxime Morel Téléfilm
Série Lance et compte
1992-1995 Scoop Michel Gagné
1993 Blanche Ovila Pronovost
1994 Million Dollar Babies Oliva Dionne Téléfilm
1995 Dark Eyes Danny Le Blanc Épisode: "Pilot"
1996 Urgence Barette
1997-2001 La Femme Nikita Michael Samuelle
1999 Maurice Richard: Histoire d'un Canadien Maurice Richard Épisode des Beaux Dimanches
Nomination — Prix MétroStar du meilleur acteur : télésérie
2002-2003 Le Dernier Chapitre (The Last Chapter) Ross Desbiens Mini-série
Prix MétroStar du meilleur acteur : télésérie 2003
Nomination — Prix MétroStar du meilleur acteur : télésérie 2004
2005 Les règles du jeu Lui-même Série documentaire
2010-2012 Les Rescapés Gérald Boivin Nomination — Prix Gémeaux du meilleur premier rôle masculin : dramatique 2011
Nomination — Prix Gémeaux du meilleur premier rôle masculin : dramatique 2012
Nomination — Prix Artis du meilleur rôle masculine : télésérie

Productions théâtrales[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Blasté, de Sarah Kane, trad de Jean Marc Dalpé
  • 1994 : True West, de Sam Shepard, trad. par Pierre Legris
  • 1990 : Un Oiseau vivant dans la gueule, de Jeanne-Mance Delisle
  • 1989 : Roméo et Juliette, de William Shakespeare, trad. par Jean-Louis Roux
  • 1988 : Les Muses orphelines, de Michel Marc Bouchard
  • 1987-1989 : Le Chien ((en) The Dog), by Jean-Marc Dalpé
  • 1987 : Toupie Wildwood, de Pascale Rafie
  • 1987 : Au pied de la lettre, d'André Simard
  • 1987 : Fool for Love, de Sam Shepard, trad. par Michèle Magny
  • 1986 : Harold et Maude, trad. et adapt. par Jean-Claude Carrière de la pièce de Colin Higgins
  • 1985 : Les deux Gentilshommes de Vérone, de William Shakespeare
  • 1985 : La Passion selon Pier Paolo Pasolini, une pièce de René Kalisky suivante Teorema (film)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Joëlle Parent, « Un univers apocalyptique », Le Journal de Montréal,‎ 20 mars 2008 (lire en ligne)