Kalimotxo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un porrón rempli de Kalimotxo.

Le kalimotxo (se prononce kalimotcho en basque et en espagnol) ou Calimocho, selon une graphie espagnole, bien qu'en français on prononce plutôt Calimoutcho, est un mélange à parts égales de vin et de Coca-Cola [1],[2]. Il est appelé jote au Chili, bambus ou musolini dans la région de l'ex-Yougoslavie, houba en République tchèque, Korea en Allemagne, catamba au Mozambique, vörösbor kola en Hongrie

Les amateurs ont en général pour préférence de faire le mélange avec du cola et du vin bon marché, pour en renforcer l'aspect aigre doux de la boisson. Le mélange se fait souvent directement dans la bouteille de cola. Elle a aussi la particularité d'être très peu onéreuse.

En France, cette boisson est principalement consommée dans un cadre festif, tout particulièrement les concerts punk, hardcore, oi! ou les free parties. Elle est donc liée dans ce pays à la culture underground[réf. nécessaire].

Cette boisson se rapproche de nombreuses façon avec le blanc limé (50 % vin blanc / 50 % limonade) et de la sangría minute (50 % vin rouge / 50 % soda à l'orange).

La Jacqueline peut aussi être considéré comme un mélange voisin.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Asier Perez (dir.) La verdadera Historia del Kalimotxo Funky Project, retrieved 2006
  2. Franck Celhay Le Kalimotxo: cocktail hérétique ou opportunité pour la filière vin ? Décisions Marketing, retrieved 2008/10/01