Jules Baillarger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jules Baillarger

Jules Gabriel François Baillarger, né le 26 mars 1809 à Montbazon et mort le 31 décembre 1890, est un médecin aliéniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père est François Baillarger, propriétaire à Montbazon et sa mère s'appelle Anne Eugénie Farinade[1].

Jules Baillarger a été l'élève d'Esquirol et interne à la Maison royale de Charenton. Il passe sa thèse de médecine en 1837 sur le sujet : « Du siège de quelques hémorragies méningées »[2].

Il est cofondateur de la revue les Annales médico-psychologiques. Il a particulièrement travaillé sur les hallucinations, la mélancolie, la paralysie générale et la « folie à double forme » qu'on appelle aujourd'hui psychose maniaco-dépressive ou trouble bipolaire dans les classifications américaines.

Apports scientifiques[modifier | modifier le code]


Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

  • Recherches sur la structure de la couche corticale des circonvolutions du cerveau, 1840
  • Des hallucinations, des causes qui les produisent et des maladies caractérisent, Mémoires de l’Académie de médecine, 1842
  • Hallucinations, Annales médico-psychologiques du système nerveux, 1844
  • Folie à double forme, Annales médico-psychologiques du système nerveux, 1854
  • Recherches sur les maladies mentales, 2 volumes, 1890 (rééd. : vol I, Kessinger Publishing, 2010, (ISBN 1162415150)
  • Enquête sur le goître et le crétinisme : Rapport, 1873 ; rééd. Nabu Press, 2010, (ISBN 114491244X)
  • Des Symptômes de La Paralysie Générale Et Des Rapports de Cette Maladie Avec La Folie, 1869, rééd. Nabu Press, 2010, (ISBN 114516496X)
  • Recherches sur l'Anatomie, la physiologie et la pathologie du système nerveux, 1872, rééd. : Nabu Press, 2010, (ISBN 1146663919)

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de la Légion d'honneur par décret du 7 août 1877[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]