Joseph Franz von Lobkowitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Lobkowitz.
Franz Joseph von Lobkowitz
Portrait, par August Friedrich Ölenhainz (en) (1745–1804), The Princely Collections, Lobkowicz Palace, Prague Castle, Prague
Portrait, par August Friedrich Ölenhainz (en) (1745–1804), The Princely Collections, Lobkowicz Palace, Prague Castle, Prague

Titre 7e prince de Lobkowitz
(17841816)
Autre titre 1er duc de Raudnitz
Grade militaire Generalmajor
Distinctions Ordre de la Toison d'or
(Drapeau de l'Autriche Archiduché d’Autriche : n°888, 1809)
Biographie
Dynastie Lobkowicz
Nom de naissance Franz Joseph Maximilian von Lobkowitz
Naissance
Roudnice nad Labem (en allemand : Raudnitz an der Elbe)
Drapeau de la Bohême Royaume de Bohême
Décès
Roudnice nad Labem
Père Ferdinand Philipp Joseph[1] (1724 † 1784) 6e prince de Lobkowitz, duc de Sagan
Mère Maria-Gabriella di Savoia-Carignano[2] (1748 † 1828)
Le prince Lobkowitz

Franz Joseph Maximilian, 7e prince de LobkowitzRoudnice nad Labem (en allemand : Raudnitz an der Elbe), aujourd'hui en République tchèque, 7 décembre 1772 — † Třeboň (en allemand : Wittingau), id., 16 décembre 1816), 1er duc de Raudnitz (1786), était un prince de Bohême. Generalmajor autrichien, grand mélomane et bon violoniste, il fut un important mécène de Josef Haydn et de Ludwig van Beethoven, qui lui dédia de nombreux chefs-d'œuvre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né avec une probable dysplasie de hanche, Lobkowitz dut marcher toute sa vie avec des cannes. Il rapporta que son père l'avait obligé à apprendre le violon pour qu'il se tienne tranquille. La famille Lobkowitz s'installa à Vienne et le prince rencontra Ludwig van Beethoven à la fin des années 1790. Il devint avec le prince Carl Lichnowsky son principal mécène. Vers 1800 Lobkowitz organisa dans son palais une joute musicale qui opposa Beethoven (soutenu par Lichnovsky) à Daniel Steibelt (soutenu par Lobkowitz), que gagna le premier. Mélomane averti, Lobkowitz dota son palais d'une somptueuse salle de concert.

Il fut un mécène de Josef Haydn qui lui dédia les fameux quatuors op.77.

Il apporta longtemps son soutien financier à Beethoven, et il fut en 1809 l'un des trois cosignataires (avec le prince Kinsky et l'archiduc Rodolphe) du contrat qui garantissait au musicien une rente viagère de 4000 florins annuels.

En retour Beethoven lui dédia quelques-uns de ses plus grands chefs-d'œuvre, notamment :

La grave crise économique qui s'empara de l'Autriche après Wagram et le traité de Schönbrunn imposé par Napoléon ruina Lobkowitz qui fut contraint de quitter Vienne.

L'empereur François Ier d'Autriche l'avait reçu dans l'Ordre de la Toison d'or le 9 mars 1809.

Il mourut en 1816.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

De son union avec la princesse Maria Karolina zu Schwarzenberg7 septembre 177524 janvier 1816), fille de Johann Ier (1742-1789), 5e prince de Schwarzenberg, duc de Krumau, il avait eu :

  1. Ferdinand Joseph Johann Nepomuk von Lobkowitz (de)13 avril 1797 - Hollabrunn18 décembre 1868 - Vienne (Autriche)), industriel, marié, dont postérité ;
  2. Johann Nepomuk Karl Philipp (14 janvier 1799 - Vienne (Autriche)6 juin 1878), marié, dont postérité : branche de Křimice ;
  3. Joseph Franz Karl (17 février 1803 - Vienne (Autriche)18 mars 1875 - Prague), général de cavalerie, conseiller privé (1854), marié, dont postérité : branche de Dolní Beřkovice (en allemand : « Unterberkowitz ») ;
  4. Karl Johann (24 février 180411 avril 1806) ;
  5. Ludwig Jan Karel Alois30 novembre 18073 septembre 1882 Velké Meziříčí (en allemand : « Groß Meseritsch (de) »), Moravie), capitaine de cavalerie, marié, dont postérité ;
  6. Karl Johann Josef[3]14 novembre 1814, + 26 septembre 1879 - Salzburg), président du gouvernement de Salzburg (de) (1852-1856), conseiller privé (1857), gouverneur en Basse-Autriche (1858-1860), Moravie (1860), Tyrol et Vorarlberg (1861-1866), marié ;
  7. Marie-Gabrielle (19 juillet 1793 - Vienne † 11 mai 1863 - Vienne), mariée ;
  8. Marie Éléonore Karolina (28 octobre 1795 - Vienne † 10 mars 1867/1876 - Graz), mariée ;
  9. Thérèse Karoline Sidonie (°13 septembre 1800 † Křimice 29 septembre1868
  10. Maria Pauline ( † 30 décembre 1801) ;
  11. Anna Marie Thérèse23 novembre 1809 - Vienne † 25 octobre 1881 - Aschach an der Donau), mariée ;
  12. Sidonie Karolina13 février 1812 - Jezeří (de) (en allemand : « Eisenberg ») † 20 juin 1880 - « Schloss Stübing », Styrie (voir « Kleinstübing (de) »), mariée.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « www.genealogics.org », Ferdinand Philipp Joseph 6.Fürst von Lobkowicz, Herzog von Sagan (consulté le 21 janvier 2011)
  2. Fille du prince Louis-Victor de Savoie-Carignan
  3. « www.salzburg.com », Karl Prinz Lobkowitz (consulté le 21 janvier 2011)