John de Vere (13e comte d'Oxford)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John de Vere (8 septembre 1442 – 10 mars 1513) est un noble et militaire anglais.

Après l'exécution de son père John de Vere, en 1462, il devient comte d'Oxford. Fidèle à la maison de Lancastre, il participe à plusieurs complots contre le roi Édouard IV. Au début des années 1470, exilé en France, il se reconvertit dans la piraterie, lance plusieurs raids sur les côtes anglaises et s'empare finalement de St Michael's Mount en 1473. Forcé de se rendre, il est emprisonné à Calais.

Il s'évade en 1484, après avoir convaincu son geôlier, James Blount, de rallier la cause des Lancastre. Ils rejoignent ensemble le prétendant Henri Tudor. À la bataille de Bosworth, c'est le comte d'Oxford qui mène véritablement les troupes, du fait de l'inexpérience de Henri. Après sa victoire, il est rétabli dans ses titres et devient également amiral et connétable de la Tour.

En littérature[modifier | modifier le code]

Walter Scott en fait un des personnages principaux de son roman historique Charles le Téméraire ou Anne de Geierstein, la fille du brouillard, paru en 1829.

Précédé par John de Vere Suivi par
John de Vere
Comte d'Oxford
1462-1475
1485-1513
John de Vere