Édouard Plantagenêt (1475-1499)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Édouard Plantagenêt.
écartelé en 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et en 2 et 3 de gueules aux trois léopards d'or au lambel d'argent, chaque pendant componné d'azur et d'agent, brochant sur le tout

Édouard Plantagenêt (25 février 1475, Warwick28 novembre 1499, Tower Hill), comte de Salisbury et de Warwick, est un prétendant au trône d'Angleterre durant les règnes de Richard III (1483-1485) et de son successeur, Henri VII (1485-1509).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît le 25 février 1475, à Warwick, le fils de Georges Plantagenêt, duc de Clarence et d'Isabelle Neville, et frère de Margaret, plus tard comtesse de Salisbury[1].

Sa mère est la fille de Warwick (Warwick le faiseur de rois). À son baptême, le roi Édouard IV ordonne qu'il soit appelé comte de Warwick[1]. Néanmoins, il n'a jamais été créé officiellement ainsi, et le déshéritement subi par son père avant son exécution en 1478 n'a jamais été levé[1]. Il est d'ailleurs privé de l'héritage familial qui est conservé par le roi[1].

Ses droits au trône apparurent à la déposition de son cousin Édouard V, en 1483, mais furent ignorés en raison du procès pour trahison de son père, bien que la sentence pût être révoquée par le Parlement.

À la mort du fils de Richard III, Édouard de Middleham, prince de Galles, en 1484, il est possible qu'il ait été quelque temps héritier apparent du trône[1]. Mais rapidement, le roi est dit avoir désigné John de la Pole, le comte de Lincoln, comme héritier, probablement car Édouard avait des droits plus importants que lui-même à la couronne[1].

Après la mort du roi Richard, Warwick est emprisonné par Henri VII à cause de ses droits au trône qui pouvaient le menacer, et particulièrement après l'apparition, en 1499, d'un imposteur Perkin Warbeck, qui prétendait être Richard de Shrewsbury. Il est condamné à mort pour avoir conspiré la déposition du roi, et exécuté à la Tour de Londres[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Christine Carpenter, « Edward, styled earl of Warwick (1475–1499) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, janvier 2008.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Christine Carpenter, « Edward, styled earl of Warwick (1475–1499) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, janvier 2008.