John Shirley-Quirk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Shirley-Quirk (né le 28 août 1931 à Liverpool et mort le 7 avril 2014[1]) est un chanteur britannique d'opéras et d'oratorios (baryton-basse).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudia d'abord le violon et la chimie dans sa ville natale, mais s'en détourna au profit du chant. En 1957, il s'installa à Londres, où il acheva sa formation lyrique. En 1961, il débuta à Glyndebourne, dans le rôle du médecin de Pelléas et Mélisande[2]. En 1964, il devint membre de l’English Opera Group[3]. Il suscita alors l'intérêt de Benjamin Britten, tant pour sa voix à la belle sonorité et à la diction très claire (proche au niveau du timbre de celle de Dietrich Fischer-Dieskau) que pour son physique séduisant. Shirley-Quirk devint l'un des interprètes favoris du compositeur et chef d'orchestre. Celui-ci érigea un monument à sa flexibilité et à son expressivité vocales sous la forme du démon qui, sous huit formes différentes, vient tenter « Gustav von Aschenbach » dans Death in Venice, son ultime chef-d'œuvre.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.artsjournal.com/slippeddisc/2014/04/sad-news-an-english-lion-has-died.html
  2. « Décès du baryton-basse John Shirley-Quirk », ResMusica, 9 avril 2014
  3. (en) John Shirley-Quirk - obituary - The Telegraph, 8 avril 2014