John Montague

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Montague est un poète irlandais né le 28 février 1929 à New York. Il est l'un des poètes anglophones contemporains les plus connus. Outre ses nombreux livres de poèmes, il a publié deux recueils de nouvelles et deux volumes de ses mémoires. En 1998, il est le premier à occuper la Chaire de Poésie d'Irlande (Ireland Chair of Poetry) nouvellement créée.

Il est dans les années 1960 le correspondant de l'Irish Times à Paris, où il est proche de Samuel Beckett et de Claude Esteban — dont il a traduit, encore récemment, de nombreux poèmes en anglais —, et où il rencontre sa première femme, Madeleine.

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Forms of Exile (poèmes), Dublin, Dolmen, 1958.
  • Poisoned Lands (poèmes), Londres, MacGibbon & Kee, 1961 ; Dublin, Dolmen, 1977.
  • A Chosen Light (poèmes), Londres, MacGibbon & Kee, 1967.
  • Tides (poèmes), Dublin, Dolmen, 1970.
  • The Rough Field (poèmes), Dublin, Dolmen, 1972.
  • A Slow Dance (poèmes), Dublin, Dolmen, 1975.
  • Death of A Chieftain (nouvelles), Londres, MacGibbon & Kee 1964 ; éd. rev., Dolmen, 1977.
  • The Great Cloak (poèmes), Dublin, Dolmen, 1978.
  • The Dead Kingdom (poèmes), Dublin, Dolmen, 1984.
  • The Lost Notebook (nouvelles), Dublin, Mercier, 1987.
  • Mount Eagle (poèmes), Dublin, Gallery Press, 1988.
  • Bitter Harvest (anthologie de poésie irlandaise contemporaine), New York, Scribners, 1989.
  • The Figure in the Cave (essais), Syracuse University Press, 1989 ; Dublin, Lilliput, 1990.
  • The Love Poems, Dublin, Gallery Press, 1992.
  • Time in Armagh (poèmes), Dublin, Gallery Press, 1993.
  • The Collected Poems, Wake Forest University Press, Winston Salem, 1995.
  • Selected Poems, Londres, Penguin, 2001.
  • Company: A Chosen Life (autobiographie), 2 vol., Londres, Duckworth, 2001.
  • Smashing the piano (poèmes), Dublin, Gallery Press, 2001
  • Drunken Sailor (poèmes), Dublin, Gallery Press, 2005

Enregistrement[modifier | modifier le code]

  • The Northern Muse, Seamus Heaney and John Montague Reading their Own Poems, Claddagh Records, 1968.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • La Langue greffée, éd.bilingue, choix de poèmes et traductions de Jacques Darras, Michel Deguy, Claude Esteban, Serge Fauchereau et Robert Marteau, Paris, Belin, coll. L'Extrême Contemporain, 1988.
  • Amours, Marées, édition bilingue, choix de poèmes de Josine Monbet et Michael Scott, traduit de l'anglais par le Groupe d’études et de recherches britanniques, Université de Bordeaux III, Éditions William Blake, 1988.
  • Nouvelles extraites de Death of a Chieftain :
    • "Le cri", trad. de Serge Fauchereau, in Les Lettres Nouvelles, juin-juillet, 1969
    • "La route devant", trad. d'Isabelle Auricoste, in Brèves no 13, 1984
    • "Ce sombre complice", trad. d'Elisabeth Hellegouarc’h, in Anthologie de nouvelles irlandaises, Publications de l’Université de Caen, 1987.
  • Poèmes extraits de Mount Eagle ("Hearth Song", "Deer Park", "Matins", "Harvest", "Nest", "The Broken Doll", "Luggala"), trad. et introd. d'Elishéva Marciano, in Labyrinthe, no 5 (hiver 2000), p. 99-111 [1].