Robert Marteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Octobre 2010, Photo Serge Le Manour

Robert Marteau, né le à Virollet dans le Poitou et mort le à Paris[1], est un écrivain français : poète, romancier, traducteur, essayiste, diariste.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1972, il s'installe à Montréal pour y vivre avec sa compagne. Il y demeure douze ans, et opte pour la nationalité canadienne. Il a ensuite résidé à Paris.

À l'occasion de la parution de son recueil Rites et Offrandes, il reçoit le prix Charles Vildrac de la Société des Gens de Lettres en 2003.

En 2005, il reçoit le Grand Prix de poésie de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre poétique. Le Centre du livre et de la lecture lui décerne un an plus tard le prix du livre en Poitou- Charentes pour son roman Dans l'herbe.

En 2010, il reçoit le Prix Mallarmé pour son recueil Le Temps Ordinaire (éditions Champ Vallon, 2009).

Le fonds d'archives de Robert Marteau est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Signature de Robert Marteau
  • Royaumes, poésie, Seuil, 1962.
  • Travaux sur la terre, poésie, Seuil, 1966.
  • Des Chevaux parmi les arbres, roman, Seuil, 1968 ; Champ Vallon, 1992.
  • Sibylles, poésie, Paris, Galanis, 1971.
  • Les Vitraux de Chagall, essai, Paris, Mazo, 1972; New York, Tudor, 1973.
  • Pentecôte, roman, Gallimard, 1973.
  • Atlante, poème, Montréal, L’Hexagone, 1976 ; Toronto, Exile, 1979.
  • Traité du blanc et des teintures, poème, Montréal, Erta, 1978 ; Toronto, Exile, 1980.
  • Salamander, anthologie poétique bilingue, Princeton, Princeton University Press, 1979.
  • Mont-Royal, journal, Gallimard, 1981.
  • Fleuve sans fin - Journal du Saint-Laurent, journal, Gallimard, 1986, réédition, «La petite Vermillon», La Table Ronde, 1994
  • Sur le motif, journal, Seyssel, Champ Vallon, 1986
  • Venise en miroir, Quimper, Calligrammes, 1987
  • Vigie, Quimper, Calligrammes, 1987
  • Voyage au verso, Champ Vallon, 1989
  • Ce que corneille crie, poésie, Champ Vallon, 1989
  • Comte de Villamediana : poésies, traduction, « Orphée »/La Différence, 1989
  • Forestières, Paris, Métailié, 1990
  • Fragments de la France, Champ Vallon, 1990
  • Luis de Góngora, Première Solitude, traduction, « Orphée »/La Différence, 1991
  • Le Jour qu’on a tué le cochon, roman, Champ Vallon, 1991
  • Cortège pour le Corbeau, poésie, Quimper, Calligrammes, 1991
  • Liturgie, Champ Vallon, 1992
  • Huit peintres, La Table Ronde, 1994
  • Études pour une muse, Champ Vallon, 1995
  • Royaumes - Travaux sur la terre - Sibylles (réédition), « Orphée »/La Différence, 1995
  • La Récolte de la rosée, la tradition alchimique dans la littérature, Paris, « L’Extrême contemporain », Belin, 1995
  • Louanges, poésie, Champ Vallon, 1996
  • Registre, poésie, Champ Vallon, 1999
  • La Couleur du temps, livre d'artiste réalisé en collaboration avec le peintre Georges Badin, éditions Alin Anseew, 2001
  • Rites et offrandes, Champ Vallon, 2002
  • Dans l'herbe, Champ Vallon, 2006
  • Sur le Sable, chroniques taurines, Éditions Mémoire Vivante, 2007
  • Le Temps ordinaire, Champ Vallon, 2009
  • Entre Sable et Ciel, Éditions Mémoire Vivante, 2010
  • Écritures, Champ Vallon, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annonce dans Le Devoir
  2. Fonds Robert Marteau (MSS355) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).