Jhonny Peralta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peralta.
Pix.gif Jhonny Peralta Baseball pictogram.svg
Jhonny Peralta 2011.jpg
Cardinals de Saint-Louis
Arrêt-court
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
12 juin 2003
Statistiques de joueur (2003-2013)
Moyenne au bâton ,268
Circuits 156
Points produits 698
Équipes

Jhonny Antonio Peralta (né le 28 mai 1982 à Saint-Domingue en République dominicaine) est un joueur d'arrêt-court des Cardinals de Saint-Louis de la Ligue majeure de baseball.

Il compte deux sélections au match des étoiles du baseball majeur. En 2013, il est suspendu pour dopage.

À noter que son prénom (Jhonny et pas Johnny) résulte d'une erreur faite sur son certificat de naissance. Il a toujours refusé de rectifier cette erreur[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Indians de Cleveland[modifier | modifier le code]

Peralta avec les Indians

Il signe chez les Indians le 14 avril 1999 comme un jeune joueur (18 ans) en dehors de la draft. Après avoir effectué la fin de sa formation en ligues mineures[2], il débute en ligue majeure en juillet 2003 en remplaçant Omar Vizquel, blessé. Il joue une dernière saison en ligue mineure en 2004 et est désigné meilleur joueur de l'International League sous les couleurs des Buffalo Bisons. Il est intégré à l'effectif régulier des Indians en 2005.

Pour sa première saison complète en ligue majeure, Peralta réalise de très solides performances avec notamment une moyenne au bâton de .292, 24 coups de circuit et 78 points produits. Suite à cette belle saison, Peralta accepte de parapher au début de l'année 2006 un contrat de cinq ans lui assurant entre 13 et 20 millions de dollars, selon différentes options.

Sa saison 2006 est assez moyenne (,257 au bâton) et au début de l'année 2007 on diagnostique chez le joueur un problème de vision. Ce problème est traité par une opération chirurgicale corrective Lasik. Malgré ce souci médical, Peralta retrouve en 2007 un niveau de performance proche de celui qui fut le sien en 2005. Il frappe ainsi 21 coups de circuit, meilleur total pour arrêt-court en Ligue américaine cette saison, et affiche une moyenne au bâton de .270 pour 72 points produits.

Tigers de Détroit[modifier | modifier le code]

Le 28 juillet 2010, Peralta est transféré aux Tigers de Detroit en retour du lanceur gaucher des ligues mineures Giovanni Soto[3] (à ne pas confondre avec Geovany Soto). À son premier match pour les Tigers, le 30 juillet, Peralta frappe deux coups de circuit dans une victoire sur Boston[4].

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Le 8 novembre 2010, Peralta signe un nouveau contrat de deux ans et une année d'option avec les Tigers[5]. Il frappe pour ,299 avec 21 circuits et 86 points produits en 2011 et est invité pour la première fois au match des étoiles.

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Sa saison 2012 est en demi-teinte avec une moyenne au bâton de ,239 en 150 parties jouées. Il frappe 13 circuits et produit 63 points en saison régulière et joue en Série mondiale 2012, perdue par les Tigers face aux Giants de San Francisco. En Série de championnat de la Ligue américaine, il frappe deux circuits contre les Yankees de New York dans la quatrième rencontre qui scelle la victoire des Tigers et assure leur passage en grande finale[6].

Saison 2013 et suspension pour dopage[modifier | modifier le code]

En 2013, Peralta reçoit une seconde invitation à la partie d'étoiles de mi-saison et maintient une excellente moyenne au bâton de ,305 en 104 parties, avec 11 circuits et 54 points produits. Une suspension se pointe toutefois à l'horizon pour Peralta, soupçonné d'être lié avec une clinique de Floride ayant fourni des produits dopants à des joueurs de baseball. Fin juillet, les Tigers, anticipant une suspension, transigent avec les Red Sox de Boston pour un nouveau joueur d'arrêt-court, José Iglesias[7]. Le 5 août 2013, Jhonny Peralta est suspendu 50 matchs pour dopage, dans la foulée de 13 sanctions imposée en relation avec l'affaire Biogenesis[8]. Après sa suspension sans salaire, Peralta réintègre les Tigers le 27 septembre pour les 3 derniers matchs de la campagne[9] et les séries éliminatoires qui suivent[10].

Il termine la saison régulière avec 11 circuits, 55 points produits et une moyenne au bâton de ,303 en 107 matchs joués. Il s'illustre en séries éliminatoires avec une moyenne au bâton et une moyenne de présence sur les buts de ,417 en 4 matchs de Série de divisions contre les Athletics d'Oakland. Dans le 4e match de la série, son circuit de 3 points en 5e manche crée l'égalité[11] dans un match que les Tigers, qui font face à l'élimination, finissent par remporter. Il ajoute 6 coups sûrs en 6 matchs pour une moyenne de ,286 avec un point produit dans la Série de championnat que Détroit perd face à Boston.

Cardinals de Saint-Louis[modifier | modifier le code]

Le 24 novembre 2013, Peralta signe un contrat de 53 millions de dollars[12] pour 4 saisons avec les Cardinals de Saint-Louis[13].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de frappeur en saison régulière[14]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2003 Cleveland 77 242 24 55 10 1 4 21 1 .295
2004 Cleveland 8 25 2 6 1 0 0 2 0 .321
2005 Cleveland 141 504 82 147 35 4 24 78 0 .366
2006 Cleveland 149 569 84 146 28 3 13 68 0 .323
2007 Cleveland 152 574 87 155 27 1 21 72 4 .341
2008 Cleveland 154 605 104 167 42 4 23 89 3 .331
2009 Cleveland 151 582 57 148 35 1 11 83 0 .316
2010 Cleveland 91 334 37 82 23 2 7 43 1 .246
2010 Détroit 57 242 23 55 7 0 8 38 0 .253
Totaux 980 3652 500 961 206 16 111 494 9 .263
Statistiques de frappeur en séries éliminatoires[14]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2007 Cleveland 11 42 6 14 5 0 2 10 1 .396
Totaux 11 42 6 14 5 0 2 10 1 .396

Note : G = Matches joués ; AB = Passages au bâton; R = Points ; H = Coups sûrs ; 2B = Doubles ; 3B = Triples ;
HR = Coup de circuit ; RBI = Points produits ; SB = Buts volés ; BA = Moyenne au bâton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) It's Not a Typo: Peralta and the Indians Are Rolling, Murray Chass, New York Times, 28 août 2005.
  2. (en) Statistiques de Jhonny Peralta en Ligues mineures, sur thebaseballcube.com.
  3. (en) Tigers acquire Jhonny Peralta from Indians for prospect, Associated Press, 28 juillet 2010.
  4. (en) Tigers eke out win in Peralta's stellar debut, Jason Beck / MLB.com, 31 juillet 2010.
  5. (en) Tigers, Peralta reach agreement on new deal, Jason Beck / MLB.com, 8 novembre 2010.
  6. (en) Party to the Max: Tigers sweep way to Series, Jason Beck / MLB.com, 18 octobre 2012.
  7. (en) Sox land Peavy in three-team deal; Iglesias to Tigers, Ian Browne / MLB.com, 31 juillet 2013.
  8. (en) Peralta accepts 50-game suspension, Jason Beck / MLB.com, 5 août 2013.
  9. (en) Jhonny Peralta 2013 Batting Gamelog, baseball-reference.com.
  10. (en) Jhonny Peralta activated, starting in left field Friday night, Matt Snyder, CBS Sports, 27 septembre 2013.
  11. (en) Tigers rally behind Scherzer to force Game 5, Jason Beck / MLB.com, 9 octobre 2013.
  12. (en) Peralta embracing fresh start with Cardinals, Jenifer Langosch / MLB.com, 13 février 2014.
  13. (en) Cardinals fill another need with Peralta signing, Mark Sheldon / MLB.com, 25 novembre 2013.
  14. a et b (en) Statistiques de Jhonny Peralta en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]