Matt Holliday

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Matt Holliday Baseball pictogram.svg
Mattholiday2013pictureprofile.jpg
Cardinals de Saint-Louis - No  7
Voltigeur de gauche
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
16 avril 2004
Statistiques de joueur (2004-2014)
Moyenne au bâton ,308
Circuits 271
Points produits 1056
Équipes

Matthew Thomas Holliday, né le 15 janvier 1980 à Stillwater (Oklahoma) aux États-Unis, est un joueur américain de baseball évoluant en Ligue majeure de baseball avec les Cardinals de Saint-Louis.

Champion frappeur de la Ligue nationale en 2007, ce voltigeur de gauche a remporté quatre fois le Bâton d'argent, a reçu cinq invitations au match des étoiles, a été nommé joueur par excellence d'une Série de championnat et a gagné la Série mondiale 2011 avec Saint-Louis.

Carrière[modifier | modifier le code]

Rockies du Colorado[modifier | modifier le code]

Matt Holliday est drafté par les Rockies du Colorado au septième tour de sélection.

Il passe six saisons en Ligues mineures avant d'effectuer ses débuts en Ligue majeure le 16 avril 2004. Sa première saison aplus haut niveau est excellente avec 116 coups sûrs, 57 points produits et une moyenne de 0,290 en 121 parties. Ces performances sont récompensées par le titre de recrue de l'année en Ligue nationale.

Durant son séjour au Colorado, il participe à trois matchs des étoiles du baseball majeur (2006, 2007 et 2008) et remporte trois Bâtons d'argent (2006, 2007 et 2008).

En 2007, il remporte le championnat des frappeurs de la Ligue nationale avec une moyenne au bâton de ,340. Il domine également cette ligue pour les points produits (137), les coups sûrs (216), les doubles (50) et les coups sûrs de plus d'un but (92). Il a aussi cogné 36 coups de circuit durant cette saison. En octobre, Holliday aide les Rockies à conquérir le titre de la Ligue nationale et à atteindre les Séries mondiales pour la première fois. Il est élu joueur par excellence de la Série de championnat de la Ligue nationale que le Colorado remporte sur les Diamondbacks de l'Arizona.

Athletics d'Oakland[modifier | modifier le code]

En novembre 2008, Holliday est échangé des Rockies aux Athletics d'Oakland, en retour du joueur de champ extérieur Carlos González et des lanceurs Huston Street et Greg Smith[1].

Cardinals de Saint-Louis[modifier | modifier le code]

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Albert Pujols et Matt Holliday.

Après une demie-saison à Oakland, Holliday est échangé à nouveau. Le 24 juillet 2009, il passe aux Cardinals de Saint-Louis en retour de trois joueurs des ligues mineures : le premier but Brett Wallace, le voltigeur Shane Peterson et le lanceur droitier Clay Mortensen[2]. Holliday frappe dans une moyenne au bâton de ,353 en fin d'année avec les Cards, produisant 55 points en 63 matchs, soit un point produit de plus qu'au cours de ses 93 parties avec Oakland. Il aide les Cardinals dans le dernier droit de la saison, l'équipe s'assurant d'une place en séries éliminatoires en décrochant le championnat de la section Centrale de la Ligue nationale. Le voltigeur termine l'année avec une moyenne de ,319, 24 circuits et 109 points produits.

En Série de division contre les Dodgers de Los Angeles, Holliday commet une erreur coûteuse, échappant une balle cognée vers lui après deux retraits en fin de 9e manche. Cette gaffe ouvre la porte à un ralliement des Dodgers, qui transforment un retard d'un point en victoire de 2-1 dans le second match de cette série[3].

Saison 2010[modifier | modifier le code]

Devenu agent libre à l'automne 2009, il choisit de demeurer chez les Cards, acceptant le 5 janvier 2010 un contrat de 120 millions de dollars pour 7 saisons. Assurant son futur à Saint-Louis jusqu'en 2017, Holliday signait alors le plus lucratif contrat jamais accordé par cette franchise[4].

Avec une moyenne au bâton de ,312, 28 circuits et 103 points produits en 2010, Holliday reçoit sa quatrième invitation au match des étoiles et gagne son quatrième Bâton d'argent pour ses performances offensives à la position de voltigeur[5].

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Il frappe trois coups sûrs et produit deux points dans le match d'ouverture de la saison 2011 des Cardinals contre Padres de San Diego. Indisposé par des douleurs abdominales dans les heures qui suivent, il subit le lendemain une appendicectomie[6]. Il est de retour avec son équipe neuf jours plus tard[7]. En juin, il fait un séjour sur la liste des joueurs blessés pour une blessure au quadriceps de la jambe gauche[8]. Il reçoit sa cinquième sélection au match des étoiles, sa deuxième comme membre des Cardinals. Il fait partie de la formation partante de l'équipe d'étoiles de la Ligue nationale en remplacement de Ryan Braun, qui déclare forfait en raison d'une blessure.

Holliday dispute 124 parties de saison régulière en 2011 et frappe pour ,296 de moyenne au bâton avec 22 circuits et 75 points produits.

Il frappe un circuit et produit cinq points en six matchs de Série de championnat de la Ligue nationale contre les Brewers de Milwaukee. Il participe à la conquête de la Série mondiale 2011, gagnée par les Cardinals sur les Rangers du Texas, mais ne joue pas la 7e et dernière partie de la finale après s'être blessé au poignet droit en glissant au troisième but dans le match précédent[9].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de frappeur en saison régulière[10]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2004 Colorado 121 400 65 116 31 3 14 57 3 0,290
2005 Colorado 125 479 68 147 24 7 19 87 14 0,307
2006 Colorado 155 602 119 196 45 5 34 114 10 0,326
2007 Colorado 158 636 120 216 50 6 36 137 11 0,340
2008 Colorado 139 539 107 173 38 2 25 88 28 0,321
2009 Oakland 93 346 52 99 23 1 11 54 12 0,286
2009 Saint-Louis 63 235 42 83 16 2 13 55 2 0,353
2010 Saint-Louis 158 596 95 186 45 1 28 103 9 0,312
Totaux 1012 3833 668 1216 272 27 180 695 89 0,317
Statistiques de frappeur en séries éliminatoires[10]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2007 Colorado 9 45 6 13 0 0 5 10 0 0,289
2009 St. Louis 3 12 1 2 0 0 1 1 0 0,167
Totaux 14 57 7 15 0 0 6 11 0 0,263

Note : G = Matches joués ; AB = Passages au bâton; R = Points ; H = Coups sûrs ; 2B = Doubles ; 3B = Triples ;
HR = Coup de circuit ; RBI = Points produits ; SB = Buts volés ; BA = Moyenne au bâton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rockies, A's complete Holliday deal, Barry M. Bloom / MLB.com, 12 novembre 2008.
  2. Holliday rejoint Pujols, Radio-Canada, 24 juillet 2009.
  3. (en) A victory from out of left field, Eric Neel / ESPN, 8 octobre 2009.
  4. (en) Holliday agrees to mega-deal with Cards, Matthew Leach / MLB.com, 5 janvier 2010.
  5. (en) Silver Slugger winners not your usual suspects, Sunil Joshi / MLB.com, 11 novembre 2010.
  6. (en) Matt Holliday has appendectomy, Joe Strauss, St. Louis Post-Dispatch, 1er avril 2011.
  7. (en) Matt Holliday back in Cards lineup, Associated Press, 10 avril 2011.
  8. (en) [1], Tom Timmermann, St. Louis Post-Dispatch, 1er juin 2011.
  9. (en) Holliday replaced on roster; Carpenter starts Game 7, Derrick Goold, St. Louis Post-Dispatch, 28 octobre 2011.
  10. a et b (en) Statistiques de Matt Holliday en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]