Jan de Vries (linguiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jan de Vries.
Jan de Vries (1932)

Jan Pieter Marie Laurens de Vries (11 février 1890, Amsterdam — 23 juillet 1964, Utrecht) est un linguiste et mythographe néerlandais, spécialiste de la mythologie germanique et de la mythologie celtique. Professeur à l'Université de Leyde de 1926 à 1945, il est l'auteur de nombreux travaux de référence, toujours utilisés aujourd'hui.

Durant l'occupation allemande des Pays-Bas pendant la Seconde Guerre mondiale, Jan de Vries collabore et témoigne une sympathie active pour l'Ahnenerbe. Ce qui le pousse en 1944 à fuir à Leipzig. Après la guerre, il perd ses titres académiques.

Jan de Vries a montré très tôt son goût pour la culture germanique (cf. bibliographe infra), y découvrant une conception aristocratique de la vie qu'il fait sienne. Toutefois, il rejette la doctrine d'une « race nordique » et est critiqué à plusieurs reprises par des nazis influents pour avoir différencié avec insistance la culture néerlandaise de l'allemande, pour avoir tenté d'éditer un journal ouvert aux critiques anti-nazis, et pour avoir cherché à ouvrir un cours sur l'ethnographie dans une université catholique. Il refuse de rejoindre le Parti Nazi, et encourage l'esprit critique dans la préface de son ouvrage De Germanen (1941). Le verdict de son procès pour collaboration est que, malgré son intégrité morale, Jan de Vries a commis de sérieuses erreurs politiques. Il est condamné à de la prison ferme, mais peut reprendre ses activités de recherche et d'enseignement du néerlandais de 1948 à 1955 à Oostburg (Sluis).

Historien des religions de l'Europe païenne, ses travaux ne portent pas de trace de nazisme, et continuent à être respectés et souvent cités dans les études indo-européennes, tout particulièrement son ouvrage Altgermanische Religionsgeschichte, encore aujourd'hui l'étude la plus complète de mythologie germanique, ainsi que Altnordische Literaturgeschichte, une référence de la littérature ancienne nordique. Aux Pays-Bas, ses travaux sur l'étymologie, la toponymie et le folklore sont également appréciés.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Studiën over Færösche Balladen, diss. Amsterdam, 1915; Heidelberg: Rother, 1922.
  • De Wikingen in de lage landen bij de zee, Haarlem, 1923.
  • translation: Henrik Ibsen, Zes Voordrachten, Maastricht, 1924.
  • De Germaansche Oudheid, Haarlem, 1930.
  • Contributions to the Study of Othin: Especially in his Relation to Agricultural Practices in Modern Popular Lore, FFC 94, Helsinki, 1931.
  • The Problem of Loki, FFC 110, Helsinki, 1932.
  • Altgermanische Religionsgeschichte, 2 vols. Vol. 1, (Grundriß der Germanischen Philologie 12.1), Berlin-Leipzig: de Gruyter, 1935, 2nd rev. ed. 1956, Vol. 2 (Grundriß der Germanischen Philologie 12.2), Berlin-Leipzig: de Gruyter, 1937, 2nd rev. ed. 1957 (3rd ed. 1970, repr. 2000).
  • Wulfilae Codices Ambrosiani Rescripti, Epistularum Evangelicarum Textum Goticum Exhibentes, Phototypice editi et prooemio instructi a Jano de Vries, Bibliothecae Ambrosianae Codices quam simillime expressi, 3 vols., Turin, 1936.
  • Edda, vertaald en van inleidingen voorzien, Amsterdam, 1938, 2nd rev. ed. Amsterdam, 1942, (3rd ed. 1943, 4th ed. 1944, 5th ed. 1952, 6th ed. 1978, 7th ed. 1980, 8th ed. 1988).
  • De Germaansche Oudheid, 1930; rev. ed. as De Germanen, Haarlem, 1941.
  • De Wetenschap der Volkskunde (Hoekstenen onzer Volkskultuur 1), Amsterdam, 1941.
  • Altnordische Literaturgeschichte, 2 vols. Vol. 1 (Grundriß der germanischen Philologie 15), Berlin-Leipzig: de Gruyter, 1941, 2nd rev. ed. 1964 repr. 1970, Vol. 2 (Grundriß der germanischen Philologie 16), Berlin: de Gruyter, 1942, rev. ed. 1967 repr. 1970 (3rd ed. 1 vol. 1999 (ISBN 3-11-016330-6).
  • Die Geistige Welt der Germanen, Halle a.d. Saale: Niemeyer, 1943 (2nd ed. 1945, 3rd ed. Darmstadt, 1964). Traduction française :
  • L'univers mental des Germains, P., éd. du Porte-glaive, 1987. (ISBN 9782906468078)
  • De Goden der Germanen, Amsterdam, 1944.
  • Het Nibelungenlied, 2 vols. Vol 1 Sigfried, de Held van Nederland, Vol. 2 Kriemhilds Wraak, Antwerp, 1954.
  • Etymologisch Woordenboek: Waar komen onze woorden en plaatsnamen vandaan?, Utrecht-Antwerp, 1958, 2nd rev. ed. 1959.
  • Heldenlied en Heldensage, Utrecht-Antwerp, 1959; tr. as Heroic Song and Heroic Legend, Oxford, 1963.
  • Kelten und Germanen (Bibliotheca Germanica 9), Bern, 1960.
  • Altnordisches Etymologisches Wörterbuch, Leiden, 1961 (2nd ed. 1963).
  • Keltische Religion, (Die Religionen der Menschheit 18), Stuttgart, 1961. Traduction française par L. Jospin :
  • La religion des Celtes, P., Payot, 1963 (et rééditions).
  • Godsdienstgeschiedenis in Vogelvlucht, Utrecht-Antwerp, 1961.
  • Forschungsgeschichte der Mythologie, (Orbis Academicus 1.7), Freiburg, 1961.
  • Woordenboek der Noord- en Zuidnederlandse Plaatsnamen, Utrecht-Antwerp, 1962.

Notes et références[modifier | modifier le code]