Mythographe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Au sens strict, un mythographe est celui qui compile et étudie les mythes. Le mot vient du grec μυθογραφία - mythografia, « écriture de fables » (de μῦθος - mythos, « parole, mot, fait, histoire, narration » et γράφω - graphō, « écrire, inscrire »). Dans un sens plus large, on peut considérer que le mythographe est un écrivain réalisant le même travail de relecture et d'évolution qu'effectue l'hagiographe vis-à-vis de l'histoire réelle et des biographies, mais sur le plan des légendes et des mythes.

Exemples de mythographes[modifier | modifier le code]

Mythographes grecs[modifier | modifier le code]

  • Évhémère fut également un mythographe célèbre de son époque (fin du IVe siècle av. J.-C.). Il est notamment connu pour avoir introduit la doctrine de l'évhémérisme, qui considère les mythes comme des représentations déformées et amplifiées d'histoires humaines réelles. Cette rationalisation des croyances religieuses fait de lui un des premiers théoriciens de l'Athéisme systématique.

Mythographes latins[modifier | modifier le code]

Mythographes de la Renaissance[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste partielle[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie, pour une liste de quelques mythographes - à la notoriété inégale.

Par culture[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]