Inspecteur Gadget (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Inspecteur Gadget (film)

Réalisation David Kellogg
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1999
Durée 79 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Inspecteur Gadget (Inspector Gadget) est un film américain d'aventure réalisé par David Kellogg et sorti en 1999. Il est inspiré de la série télévisée d'animation Inspecteur Gadget (1983).

Synopsis[modifier | modifier le code]

John Brown, simple gardien de parking des laboratoires Bradford rêve en secret de conquérir le cœur de Brenda, la fille du professeur Artemus Bradford.

L'avenir lui donnera sa chance. Alors que Brenda et son père mettent au point les éléments d'un cyber-policier, des malfaiteurs envisagent de cambrioler les laboratoires. Et c'est là que John fera preuve d'un héroïsme qui, hélas n'empêchera pas le meurtre du père de Brenda. Elle récompensera John en faisant de lui le cobaye qui servira à créer le premier prototype de cyber-policier.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Ce film connut un petit succès aux États-Unis avec une recette de 97 403 112 $ pour un budget de 75 millions de dollars

L'équipe utilisa une demi-douzaine de Lincoln Continental pour construire la Gadgeto-mobile. Ces « belles Américaines » d'antan furent entièrement désossées, remontées, trafiquées, renforcées et adaptées à des fonctions spécifiques. La première Gadgeto-mobile est dotée d'une bouche et d'une paire d'yeux radioguidées ; la deuxième sait parler ; la troisième sert aux cascades ; deux autres, montées sur des châssis Porsche et Audi, servent aux séquences de course ; la sixième est équipée d'un tableau de bord rutilant à souhait, équipée de deux (vrais) ordinateurs et d'un distributeur de boissons et de bonbons. Chesney et son équipe avaient aussi en réserve deux doublures prêtes à l'usage en cas de pépins. L'une de celles-ci, montée sur huit pompes hydrauliques, était même susceptible de faire des bonds de trente centimètres[1].

Filmographie Inspecteur Gadget[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Inspecteur Gadget sur commeaucinema.com

Lien externe[modifier | modifier le code]