Immediate Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Immediate Records

Fondation 1965
Fondateur Tony Calder
Andrew Loog Oldham
Statut disparu
Genre rock
blues
Pays d'origine Royaume-Uni

Immediate Records est un label indépendant fondé à Londres en 1965 par Tony Calder et Andrew Loog Oldham, manager du groupe rock britannique The Rolling Stones.

Histoire du label[modifier | modifier le code]

Alors âgé d'une vingtaine d'année, Oldham signe des artistes émergents et s'entoure de jeunes collaborateurs. Il recrute notamment Jimmy Page, qui était alors musicien de studio, en tant que manager A&R et producteur[1], et Eric Woolfson, futur membre du groupe The Alan Parsons Project, en tant que musicien de session et compositeur[2].

Le label connaît le succès grâce notamment aux Small Faces de Steve Marriott et Ronnie Lane et à Chris Farlowe[3], dont le simple Ouf of Time se classe en tête des ventes de singles au Royaume-Uni durant l'été 1966[4]. D'autres artistes, tels Fleetwood Mac, Rod Stewart et Humble Pie, entre autres, enregistrent pour Immediate[5]. Le label fait néanmoins faillite en 1970 après avoir accumulé plus d'un million de livres sterling de dettes[3],[5].

Artistes[modifier | modifier le code]

Musiciens ayant enregistré pour Immediate, liste non exhaustive :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages consacrés à Immediate Records :

  • Simon Spence, Immediate Records, Black Dog Publishing, coll. « Labels Unlimited », Londres, 2008 (ISBN 978-1906155315)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bob Gulla, Guitar Gods : The 25 Players Who Made Rock History, ABC-CLIO,‎ 2008, 288 p. (ISBN 9780313358067, lire en ligne), p. 153
  2. Pierre Perrone, « Eric Woolfson: Singer and songwriter with the Alan Parsons Project », The Independent,‎ 2 février 2010
  3. a et b (en) Frank W Hoffmann, Encyclopedia of Recorded Sound, vol. 1, CRC Press,‎ 2005, 2e éd., 1289 p. (ISBN 9780415938358, lire en ligne), p. 515-516
  4. (en) Neil Warwick, Jon Kutner et Tony Brown, The Complete Book of the British Charts : Singles & Albums, Omnibus Press,‎ 2004, 3e éd., 1522 p. (ISBN 9781844490585, lire en ligne), p. 398
  5. a et b Owen Adams, « Label of love: Immediate Records », The Guardian,‎ 11 mai 2009