Eric Woolfson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eric Woolfson

Naissance
Glasgow (Écosse)
Décès (à 64 ans)
Activité principale Chanteur, compositeur, pianiste, producteur de musique
Années actives 1971 - 2009

Eric Woolfson (né le à Glasgow en Écosse et mort le à Londres), est un chanteur, pianiste, compositeur et producteur écossais.

Il est le principal auteur et compositeur du groupe de rock progressif britannique The Alan Parsons Project. Après leur séparation, Woolfson compose des comédies musicales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et début de carrière[modifier | modifier le code]

Eric Woolfson naît à Glasgow en 1945 et grandit dans le quartier de Pollokshields (en). L'un de ses oncles est pianiste, ce qui l'encourage à prendre des cours durant son enfance, sans pousser plus loin sa formation musicale. Il tente de devenir expert-comptable, mais s'installe finalement à Londres afin de faire carrière dans la musique[1],[2].

Woolfson devient musicien de studio et fait la connaissance d'Andrew Loog Oldham, manager des Rolling Stones[3]. Oldham s'apprête à lancer son label Immediate Records. Après avoir entendu l'une de ses compositions, il lui fait signer un contrat d'édition. Plusieurs titres de Woolfson sont enregistrés par les artistes du label, dont Marianne Faithfull et Chris Farlowe. Il travaille également avec d'autres artistes, dont Herman's Hermits, Marmalade et Frank Ifield (en). En France, des adaptations de ses chansons sont interprétées par Marie et Joe Dassin. Il enregistre un single en 1971 sous le nom d'Eric Elder[1],[2].

Par la suite, Woolfson devient agent artistique et travaille pour Carl Douglas et Alan Parsons, ingénieur du son aux studios Abbey Road et réalisateur artistique[4].

The Alan Parsons Project[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Alan Parsons Project.

Avec Parsons, Woolfson fonde The Alan Parsons Project, dont il est le principal compositeur[4]. Il a l'idée de baptiser le groupe du nom de l'ingénieur du son[3]. Pour leur premier projet, réalisé à l'aide de musiciens de différents groupes, notamment Ambrosia et Pilot (en), ils enregistrent des compositions de Woolfson inspirées de l'œuvre d'Edgar Allan Poe. L'album-concept Tales of Mystery and Imagination est édité en 1976 par le label britannique Charisma Records, spécialisé dans le rock progressif[2]. Woolfson participe à l'enregistrement des dix albums studio du groupe. Après leur séparation, il accepte que Parsons donne des concerts sous le nom The Alan Parsons Live Project[3].

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Après avoir mis un terme à sa collaboration avec Alan Parsons, Woolfson se lance dans l'écriture de comédies musicales et rencontre le succès avec sa première production, Freudiana, montée à Vienne en 1990[5]. Le spectacle est inspiré par le fondateur de la psychanalyse, Sigmund Freud[1],[2]. Les spectacles suivants sont présentés en Allemagne et en Autriche. Gaudi, consacré à l'architecte Antoni Gaudí, est à l'affiche durant plusieurs années. Il est suivi par Gambler en 1996[1],[2], qui reçoit une récompense théâtrale en Corée du sud. Dancing Shadows est présentée pour la première fois en Asie en 2007[2],[5]. Son dernier spectacle, intitulé Poe, est une nouvelle fois inspiré par l'auteur américain. Il débute à l'Opernhaus (de) de Halle en 2009. La même année sort Eric Woolfson sings The Alan Parsons Project That Never Was, un album de chansons composées à l'époque où il faisait partie de The Alan Parsons Project et restées inachevées après la séparation du groupe[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Eric Woolfson meurt d'un cancer le 2 décembre 2009 à Londres.

Discographie[modifier | modifier le code]

En solo[modifier | modifier le code]

  • 1971 : San Tokay / Sunflower (sous le nom d'Eric Elder)
  • 1990 : Freudiana
  • 1991 : Black Freudiana
  • 1996 : Gaudi (reprise)
  • 1997 : Gambler
  • 2000 : Freudiana
  • 2003 : Poe: More Tales of Mystery and Imagination
  • 2005 : Gambler
  • 2007 : Dancing Shadows
  • 2009 : The Alan Parsons Project That Never Was
  • 2009 : Edgar Allan Poe: A Musical
  • 2013 : Somewhere in the Audience

Avec The Alan Parsons Project[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Pierre Perrone, « Eric Woolfson: Singer and songwriter with the Alan Parsons Project », The Independent,‎ 2 février 2010
  2. a, b, c, d, e et f (en) Adam Sweeting, « Eric Woolfson obituary », The Guardian,‎ 8 décembre 2009
  3. a, b, c et d (en) « Obituaries: Eric Woolfson, musician », The Scotsman,‎ 3 décembre 2009
  4. a et b (en) William Grimes, « Eric Woolfson, Co-Founder of Alan Parsons Project, Dies at 64 », The New York Times,‎ 4 décembre 2009
  5. a et b (en) « Obituaries: Eric Woolfson », The Daily Telegraph,‎ 3 décembre 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]