Howard Crook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Howard Crook est un ténor américain spécialisé dans le répertoire baroque, né le 15 juin 1947.

Biographie[modifier | modifier le code]

Howard Crook a obtenu un master en musique à l'université de l'Illinois. Il s'est établi aux Pays-Bas puis en France au début des années 1980.

Il travailla dans le monde du théâtre pendant quelques années avant de devenir chanteur professionnel.

Il se spécialisa en musique ancienne et a chanté et enregistré avec les plus grands dirigeants : Philippe Herreweghe, William Christie, John Eliot Gardiner; Trevor Pinnock, Marc Minkowski...

Sa carrière a connu son envol en 1981 sous la direction de Philippe Herreweghe, au sein de La Chapelle Royale et du Collegium Vocale de Gand, avec lesquels il interpréta principalement le répertoire de Jean-Sébastien Bach, avec quelques incursions dans le répertoire de Henry Du Mont, Jean-Baptiste Lully, Heinrich Schütz, Jean Gilles...

Il a collaboré également avec l'ensemble Les Arts Florissants dirigé par William Christie, dans un répertoire orienté vers l'opéra : Castor et Pollux et Les Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau...

Howard Crook enseigne le chant baroque au Conservatoire national de région (CNR) de Paris.

Discographie[modifier | modifier le code]

Sous la direction de Philippe Herreweghe[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Motets pour la Chapelle du roy de Henry Du Mont (Chapelle Royale)
  • 1985 : Grands Motets de Jean-Baptiste Lully (Chapelle Royale)
  • 1985 : Matthäus Passion BWV 244 de Jean-Sébastien Bach (Chapelle Royale, Collegium Vocale)
  • 1987 : Musikalische Exequien de Heinrich Schütz (Chapelle Royale)
  • 1987 : Vespro della Beata Vergine de Claudio Monteverdi (Chapelle Royale, Collegium Vocale, Saqueboutiers de Toulouse)
  • 1988 : Johannes Passion BWV 245 de Jean-Sébastien Bach (Collegium Vocale, Orchestre de la Chapelle Royale)
  • 1989 : Weihnachts Oratorium BWV 248 de Jean-Sébastien Bach (Collegium Vocale)
  • 1990 : Cantates BWV 21 et BWV 42 de Jean-Sébastien Bach (Chapelle Royale, Collegium Vocale)
  • 1990 : Magnificat BWV 243 de Jean-Sébastien Bach (Chapelle Royale, Collegium Vocale)
  • 1990 : Requiem de Jean Gilles (Chapelle Royale)
  • 1992 : Cantates BWV 131, 73 et 105 de Jean-Sébastien Bach (Collegium Vocale)
  • 1993 : Cantates BWV 39, 93 et 107 de Jean-Sébastien Bach (Collegium Vocale)

Sous la direction de William Christie[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Le Malade Imaginaire H 495 de Marc-Antoine Charpentier
  • 1991 : Les Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau, Les Arts florissants
  • 1993 : Castor et Pollux de Jean-Philippe Rameau, Les Arts florissants

Autres enregistrements[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]