Hosta (genre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Hosta

Hosta[1] est un genre de plantes vivaces de la famille des Liliaceae selon la classification classique, et des Asparagaceae selon la classification phylogénétique APG III. Ce genre a parfois été placé également parmi les Agavaceae (APG II) ou encore les Hyacinthaceae.

Il comprend une quarantaine d'espèces originaires d'Asie.

Description[modifier | modifier le code]

Hosta
Graines d'Hosta.

Les Hostas sont des plantes vivaces herbacées, poussant par rhizomes ou stolons. Ils mesurent de 5 à 80 cm pour une largeur de 20 à 100 cm.

Ces plantes se composent de feuilles ovales plus ou moins panachées selon les espèces et variétés.

Les fleurs sont des grappes de clochettes blanches ou mauves inodores ressemblant aux fleurs de lys. La floraison peut durer jusqu'à huit semaines. La seule espèce fortement parfumée est Hosta plantaginea dont les fleurs s'ouvrent le soir et se ferment le matin.

Les fruits sont des capsules noires contenant beaucoup de graines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom Hosta a été donné au genre en 1812 en l'honneur du botaniste autrichien Nicolaus Thomas Host. Le nom japonais Giboshi ou l'autre nom du genre, Funkia (donné en 1817), également utilisé comme nom commun, peuvent être trouvés dans certains textes anciens. Aujourd'hui le nom de Hosta a été officialisé en raison de son antériorité, comme le veut la règle de la nomenclature botanique. Les Anglais appellent l'hosta « lys plantain », en raison de la forme de ses feuilles aux nervures parallèles qui rappellent cette mauvaise herbe.

Bien que Hosta plantaginea soit originaire de Chine, la plupart des espèces répandues dans les jardins occidentaux ont été introduites du Japon en Europe par Philipp Franz von Siebold au milieu du XIXe siècle. De nouvelles espèces ont été depuis découvertes sur la péninsule coréenne.

Culture[modifier | modifier le code]

Bien qu'ayant une espèce supportant le soleil, les hostas préfèrent être à l'ombre où les rayons ne brûlent pas leur feuillage. Ils sont très rustiques et aiment un sol riche toujours légèrement humide. Il n'est pas nécessaire de les pailler en hiver, sauf sous des climats extrêmes (par exemple au Québec). Son beau feuillage peut être utilisé en bouquet.

Pas besoin non plus de diviser les touffes, sauf si elles deviennent encombrantes. Dans ce cas, le meilleur moment de le faire sera en début de printemps ou immédiatement après la floraison. Les jeunes divisions reprennent rapidement. La multiplication est facile par semis, mais les jeunes plantes ressemblent rarement à leurs parents. Les hostas, qui sont devenus une des plantes vivaces les plus populaires, sont proposés par la plupart des pépiniéristes producteurs de plantes vivaces. Par contre pour trouver un large choix de variétés (sur les quatre mille qui existent aujourd'hui), il est conseillé de contacter une pépinière spécialiste (par exemple le Jardin Anglais en France [1].

Les hostas sont parfaits pour illuminer un coin sombre du jardin.

Comestibles, les hostas sont nommés urui au Japon où ils sont couramment consommés sous différentes formes[2]. Sinon, ce sont généralement des plantes de jardin faciles et à longue durée de vie, relativement exemptes de maladie, exigeant peu de soins autres que l'arrosage et un peu d'engrais pour améliorer la croissance.

Parasites[modifier | modifier le code]

Les hostas constituent aussi un mets de choix pour les cerfs, les limaces et les escargots, qui causent fréquemment des dégâts sur les feuilles. On peut éviter ce problème en utilisant un limacide ou grâce à un arrosage avec un purin de fenouil ou de persil aura une action répulsive efficace[3]. La solution souvent proposée consistant à répandre une fine couche de sable autour de l'hosta fonctionne rarement.

Quelques d'espèces[modifier | modifier le code]

Hosta à feuilles ondulées, Hosta undulata


L'hybridation à l'intérieur et entre les espèces a produit de nombreux cultivars, avec plus de trois mille variétés référencées dont de nombreux à feuilles panachées crème et vert.

Galerie[modifier | modifier le code]

Species[modifier | modifier le code]

Cultivars[modifier | modifier le code]

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Genre masculin en français
  2. (en) Description des modes de consommation des hostas par Wolfram George Schmid
  3. Protéger ses hostas des limaces - Rustica