HMS Gotland (1933)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
HMS Gotland
Image illustrative de l'article HMS Gotland (1933)
Le HMS Gotland en 1936.

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine royale suédoise Marine royale suédoise
Commandé 1928
Quille posée printemps 1930
Lancement 14 septembre 1933
Commission 14 décembre 1934
Statut Vendu en 1962 et démantelé en 1963
Caractéristiques techniques
Type Croiseur porte-hydravions
Longueur 134,80 m
Maître-bau 15,40 m
Tirant d'eau 4,50 m
Déplacement 4 826 t (standard)
5 639 t (maximum)
Propulsion 4 chaudières, 2 turbines, 2 moteurs Diesel, 2 arbres d'hélices
Vitesse 27,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage 24 mm
Armement 6 canons de 152 mm
4 canons de 75 mm
2 canons de 25 mm
6 tubes-lances torpilles
100 mines
Aéronefs 1 catapulte
6 Hawker Osprey
Rayon d'action 6 200 Nm
Autres caractéristiques
Équipage 480 hommes
Chantier naval Götaverken

Le HMS Gotland ou Hans Majestäts Skepp Gotland était un croiseur porte-hydravions de la marine royale suédoise.

Le Gotland avait été construit dans les années 1930 pour fournir à la flotte côtière suédoise un support aérien.

Historique[modifier | modifier le code]

Les cuirassés de classe Sverige avaient été achevé trop tôt pour être équipés d'hydravions et l'état-major pensa que la construction d'un nouveau navire était plus rationnelle que l'adaptation des navires existants. Dans le cadre du budget 1928-1929, 2,5 millions de couronne suédoise sont accordés pour celle-ci. Les plans primitifs établis en 1928 ont été réduits pour rentrer dans la limite des crédits accordés de 16,5 millions de couronnes. À l'origine, il devait comporter 2 catapultes et emporter jusqu’à 12 hydravions mais n'aura finalement qu'une seule catapultes et une capacité d'emport de 8 avions. Il embarquera finalement seulement 6 Hawker Osprey[1].

Le Gotland était donc un croisement entre un croiseur léger et un porte-hydravions et, fait assez rare pour un navire d'une telle origine, il était assez réussi. L'ère des hydravions et des porte-hydravions s'acheva pendant la guerre et le Gotland fut reconverti comme croiseur anti-aérien en 1944, avant de finir sa carrière comme navire de contrôle aérien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Vincent-Bréchignac, Les Flottes de combat 1931, Société d'éditions géographiques, maritimes et coloniales,‎ décembre 1930, 702 p., p. 618