HMS Agamemnon (1906)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Agamemnon.
HMS Agamemnon
Image illustrative de l'article HMS Agamemnon (1906)
Le HMS Agamemnon

Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Quille posée 18 mai 1905[1]
Lancement 23 juin 1906[2]
Commission juin 1908
Statut septembre 1920 : navire cible
24 janvier 1927 : vendu pour démolition
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé pré-Dreadnought
Longueur 135,18 m
Maître-bau 24,23 m
Tirant d'eau 7,92 m
Déplacement 15 925 tonnes
Port en lourd 17 683 tonnes
Propulsion 2 arbres
4 machines à triple expansion
15 chaudières Yarrow
Puissance 16 750 ch
Vitesse 18 nœuds (33 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 4 canons de 12 pouces
10 canons de 9,2 pouces (en)
24 canons de 12 livres (en)
2 canons de 47 mm
5 TLT de 18 pouces
Autres caractéristiques
Équipage 800 personnes
Chantier naval William Beardmore and Company

Le HMS Agamemnon est un cuirassé pré-Dreadnought de classe Lord Nelson construit pour la Royal Navy en 1906. Il participe à la bataille des Dardanelles durant la Première Guerre mondiale, avant d'être transformé en navire cible en 1923 puis vendu pour démolition quatre ans plus tard.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de sa mise en service en juin 1908, l'Agamemnon rejoint la Nore Division de la Home Fleet. Il rejoint temporairement la 4e Escadre de bataille en septembre 1913, avant de rejoindre la 5e dans la Manche lorsque la Première Guerre mondiale éclate. En février 1915, le cuirassé est envoyé avec son sister-ship le Lord Nelson au détroit des Dardanelles afin d'y soutenir la flotte de l'amiral Carden aux prises avec la marine ottomane dans le détroit des Dardanelles[3]. Le navire prend ainsi part à la bataille des Dardanelles, durant laquelle il encaisse plus de cinquante projectiles[4].

Le 5 mai 1916, l'Agamemnon descend le Zeppelin LZ 85 à Salonique. Le cuirassé y reste basé pour le reste de la guerre avec son sister-ship, alternant avec le port de Moudros, en vue de bloquer le croiseur de bataille SMS Goeben lors d'une éventuelle sortie. Celle-ci aura lieu en janvier 1918, mais aucun des deux cuirassés britanniques n'est présent. L'armistice turque est signé à son bord avant que le cuirassé ne rejoigne Chatham en février 1919.

En avril 1923, l'Agamemnon est converti en navire cible radiocommandé. Le cuirassé est finalement relevé par le HMS Centurion en décembre 1926[4]. Le 24 janvier 1927, il est vendu pour démolition à John Cashmore Ltd, à Newport[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Roger Chesneau et Eugène M. Koleśnik, Conway's All the World's Fighting Ships (1860-1905),‎ 1979 [détail de l’édition]
  • (en) Robert Gardiner et Randal Gray, Conway's All the World's Fighting Ships (1906-1921),‎ 1985 [détail de l’édition]
  • (en) J. J. Colledge et Ben Warlow, Ships of the Royal Navy : The Complete Record of all Fighting Ships of the Royal Navy from the 15th Century to the Present, Newbury, Casemate,‎ 2010 (1re éd. 1969) (ISBN 978-1-935149-07-1)
  • (en) Robert K. Massie, Castles of Steel : Britain, Germany and the winning of the Great War at sea, Vintage Random House,‎ 2007 (1re éd. 2003), 865 p. (ISBN 978-0-099-52378-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :