HMS Centurion (1911)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Centurion.
HMS Centurion
Image illustrative de l'article HMS Centurion (1911)
Le HMS Centurion en 1918.

Histoire
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Quille posée 16 janvier 1911
Lancement 18 novembre 1911
Commission mai 1913
Caractéristiques techniques
Type cuirassé de classe King George V
Longueur 182 m
Maître-bau 27 m
Tirant d'eau 8,7 m
Tonnage 25 900 tonnes

Le HMS Centurion est un cuirassé de la classe King George V, en service dans la Royal Navy entre 1913 et 1944. Le navire participe à la première guerre mondiale, est placé en réserve dans l'entre-deux-guerres, puis sert de leurre au début de la seconde guerre mondiale, avant d'être coulé au large d'Arromanches en 1944.

Conception et construction[modifier | modifier le code]

Le HMS Centurion est le deuxième cuirassé de la classe King George V. Construit à partir du 16 janvier 1911 au chantier naval de Devonport, il est lancé le 18 novembre 1911 et admis au service actif en mai 1913.

Service actif[modifier | modifier le code]

Première guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le HMS Centurion est incorporé à la deuxième escadre de bataille, menée par son sister-ship le HMS King George V. Il participe à la bataille du Jutland au sein du corps principal de la Grand Fleet, sous le commandement du capitaine Michael Culme-Seymour (en). Il tient la troisième place dans la ligne de bataille de la première division britannique, entre les HMS King George V et Ajax[1]. Le HMS Centurion ne tire que quatre salves sur le croiseur de bataille allemand Lützow avant que le HMS Orion ne bloque sa ligne de tir[2].

Après avoir servis en mer du Nord sous les ordre de Roger Keyes, le navire est envoyé en 1918 avec le HMS Superb en Méditerranée orientale pour recevoir la capitulation de l'Empire ottoman. En 1919, le HMS Centurion est déployé en mer Noire lors de l'intervention alliée pendant la guerre civile russe.

Entre-deux-guerres et seconde guerre mondiale[modifier | modifier le code]

HMS Centurion « déguisé » en HMS Anson.

Après la signature du traité naval de Washington, le HMS Centurion est retiré du service actif et transformé en 1924 en navire-cible en remplacement du HMS Agamemnon. Il est maintenu dans ce rôle dans la baie de Portsmouth jusqu'en avril 1941, où le navire est équipé d'une fausse superstructure pour ressembler au cuirassé HMS Anson, alors en construction dans les chantiers navals de Portsmouth.

En juin 1942, le HMS Centurion participe à l'opération Vigorous, toujours en simulant un cuirassé moderne. De 1942 à 1944, le navire est stationné à Suez et sert de navire anti-aérien. Équipé de faux canons en bois, il parvient à maintenir à l'écart les cuirassés de la marine royale italienne.

Le HMS Centurion est finalement coulé après le jour J pour servir de brise-lames au large du port artificiel d'Arromanches.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jellicoe 1919, p. 320 et 466
  2. Campbell 1998, p. 209

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) John Campbell, Jutland : An Analysis of the Fighting, Londres, Conway Maritime Press,‎ 1998 (ISBN 0-85177-750-3)
  • (en) Robert Gardiner et Randal Gray, Conway's All the World's Fighting Ships (1906-1921),‎ 1985 [détail de l’édition]
  • (en) Robert Gardiner et Roger Chesneau, Conway's All the World's Fighting Ships (1922-1946),‎ 1980 [détail de l’édition]
  • (en) John Jellicoe, The Grand Fleet 1914–1916: Its Creation, Development and Work, Londres, Cassell and Company,‎ 1919