Héliotropine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Héliotropine
Héliotropine
Identification
Nom IUPAC 1,3-benzodioxole-5-carbaldéhyde
Synonymes

Piperonal

No CAS 120-57-0
No EINECS 204-409-7
FEMA 2911
Propriétés chimiques
Formule brute C8H6O3  [Isomères]
Masse molaire[1] 150,1314 ± 0,0077 g/mol
C 64 %, H 4,03 %, O 31,97 %,
Propriétés physiques
fusion 35 à 37 °C[2]
ébullition 263 à 264 °C[2]
Solubilité 3,5 % dans l'eau,
miscible dans l'éthanol,
le propylène glycol et les huiles[2].
methanol: 0,1 g·ml-1
Point d’éclair 113 °C
Précautions
Directive 67/548/EEC
Irritant
Xi



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'héliotropine ou pipéronale est un composé organique de formule brute C8H6O3

C'est un composé aromatique aldéhydique de synthèse qui a été découvert en 1869 par les chimistes Fittig et Mielk. Son odeur vanillée est analogue à celle de l’héliotrope contenue dans l’essence de sassafras. C'est une molécule très utilisée en parfumerie, on la trouve dans l’« Heure Bleue » de Guerlain (1912) et « Gucci, Eau de Parfum » de Gucci (2002)[3].

L'héliotropine est Fema GRAS (nombre FEMA 3101) et rentre dans la composition des arômes alimentaires.

Elle est obtenue par oxydation du pyrocatéchol ou du safrole.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b et c SRC PhysProp Database
  3. [PDF] JP HALUK (2005) Les arbres à parfums. Bulletin de l'Académie Lorraine des Sciences 2005, 44 (1-4).