Galleria Vittorio Emanuele II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Galleria Vittorio Emmanuele II
Lombardia Milano1 tango7174.jpg
Présentation
Style architectural
Type
Architecte
Giuseppe Mengoni
Date de construction
XIXe siècle
Géographie
Pays
Localisation
Coordonnées
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondue avec la Galleria Vittorio Emanuele III de Messine

La Galleria Vittorio Emmanuele II est une galerie commerçante historique de prestige de style néo-classique à tendance baroque du XIXe siècle du centre de Milan. Surnommée le « salon de Milan », elle constitue un passage entre la place du Dôme de Milan et la Scala. Elle a été baptisée du nom du roi Victor-Emmanuel II d'Italie.

Historique[modifier | modifier le code]

La galerie est due à l'architecte Giuseppe Mengoni. Sa construction dura onze ans, de 1867 à 1878 et se termina par l'arc de triomphe donnant sur la place du Dôme.

La galerie fut inaugurée le 1er janvier 1878 par le roi Victor-Emmanuel II d'Italie.

Description[modifier | modifier le code]

Verrière

La galleria Vittorio Emanuele II est un des lieux milanais les plus importants du centre-ville pour sa beauté et son prestige. Elle est occupée par de nombreuses boutiques, librairies dont Éditions Feltrinelli, antiquaires, cafés, restaurants, boutiques de luxe dont Armani, Borsalino, Prada et Tod's.

La galerie est constituée de deux galeries monumentales, couvertes par une verrière impressionnante, et qui se rejoignent en forme de croix. Un arc de triomphe est situé à l'extrémité qui donne sur la place du Dôme.

La galerie est composée d'une structure en partie métallique et surtout de ciment naturel moulé, de couleur ocre. C'est un des plus beaux exemples de l'architecture cimentière, en ciment prompt naturel, du XIXe siècle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Massimiliano Finazzer Flory, Silvia Paoli, a cura di, La galleria di Milano, Lo spazio et l'immagine, Milano, Skira, 2003, 135 p.
  • Cédric Avenier, ss.dir., Ciment naturel, Grenoble, Glénat, 2007, 176 p.

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • x