Furby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Furby est un jouet robotique électronique sous forme d'une petite peluche animée interactive, qu'il s'agit de traiter avec grand soin en tant qu'animal de compagnie virtuel. Cousin très éloigné du Tamagotchi, concurrent des Aibo. Il est développé par la société américaine Tiger Electronics, de 1998 à 2001 et par la société Hasbro de 2005 à 2007 et de 2012 à maintenant.

D'apparence, c'est une sorte de croisement entre un petit rongeur, un chat et un hibou qui fait également penser à un mogwai (gremlin avant la métamorphose). La révolution de ce jouet a été son évolution et son interaction. Plus son propriétaire s'en occupe plus il parle français (pour les modèles francophones). Le Furby est muni de capteurs qui lui permettent d'entendre des sons, de sentir si on le touche et de voir la lumière. De plus, ils peuvent communiquer entre eux à l'aide d'un langage nommé le « Furbish ».

C'est un jouet très populaire sur le web. Il existe plusieurs sorte de furby . Il y a : Le Furby ( le tout premier ) Le Furby Partie Rockers Et le Furby Boom ( le nouveau )

Historique[modifier | modifier le code]

De 1998 à 2000, des versions de toutes les couleurs ont été créées par Tiger Electronics. Certaines versions sont très rares et se vendent très cher sur le marché de l'occasion.

Il existe par exemple la version bébé Furby, plus petite et avec un vocabulaire légèrement différent, ainsi que des variantes parfois sorties exclusivement en anglais telles que le Furby E.T., le Furby Gizmo (le père des Gremlins), le Furby Yoda (le maître d'arme de Star Wars) et les Shelbys (des Furbys coquillages avec une structure externe et un vocabulaire très différents).

En 2005, emoto tronic est un nouveau modèle édité par Hasbro. Le nom de ce nouveau modèle vient du croisement entre émotion et électronique, son visage étant animé de telle sorte qu'il suggère les émotions. Ce nouveau modèle est plus grand, équipé de pieds articulés pour permettre au Furby de danser sur lui-même et surtout, ultime révolution il a un logiciel de reconnaissance vocale: il comprend un certain nombre de mots et d'ordres donnés à haute voix (« Oui, Non, Salut, Comment ça va, Chante »...). Par contre, contrairement aux premiers modèles, le modèle emoto tronic n'a plus de détecteur de lumière, mais intègre un interrupteur marche/arrêt.

En août 2013 sort Furby Boom, une nouvelle génération de Furby. Cette nouvelle gamme comprend pour la première vague, 6 modèles innovants. Innovants par leur design (motifs vagues, zig-zag, paon, gros pois, triangles et rayures, mais surtout innovants par les nouvelles fonctionnalités. En effet, la série Boom est accompagnée de la sortie d'une application mobile Android et Apple qui permet de les transformer en Tamagotchi. On peut ainsi les nourrir, les soigner, les laver et même jouer avec grâce aux mini-jeux inclus dans l'application. Un système de gains de monnaie virtuelle, permet au joueur de faire éclore des œufs que l'on pourra élever et qui apporteront des nouveaux traits de caractère au jouet Furby[1].

Le Furby est programmé pour parler une langue baptisée le furbish. Pour la comprendre, l'application sur mobile propose un traducteur : "dah-ay-loh-nah-bah" signifie "bonne nuit" en furbish par exemple. Mais, au fur et à mesure de son éducation, le Furby pourra apprendre des mots dans la langue du pays dans lequel il a été acheté.

En 2013, Hasbro lance le dessin animée Furby qui est diffusé à partir du 4 novembre 2013 sur la chaîne originale de Habbo Junior. En France, la série est diffusée depuis le 5 mars 2014 sur Habbo Junior France. En été 2014, la série fait un succès avec l'épisode "Furby Boom", un épisode avec une apparition inattendue des One Direction. Le générique est "Is my Life" interprété par la chanteuse Ceej, qui joue le rôle de Molly dans la série.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Furby boom

Liens externes[modifier | modifier le code]