Gaetano Pugnani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giulio Gaetano Gerolamo Pugnani, né le 27 novembre 1731 à Turin[1] où il est mort le 15 juillet 1798[1], est un violoniste et compositeur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir fait ses études avec Giuseppe Tartini, Gaetano Pugnani fait des tournées dans toute l'Europe, notamment à Londres, entre 1767 et 1769, où il joue avec Johann Christian Bach. Il fut le professeur des compositeurs Giovanni Battista Viotti, et Antonio Bartolomeo Bruni.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 6 Sonates op.3 pour violon et basse chiffrée (Paris 1760)
  • 6 Sonates op.7 pour violon et basse chiffrée (Londres 1770)
  • 6 Sonates op.8 pour violon et basse chiffrée (Amsterdam 1774)
  • 6 Trios op.1 (Paris 1754)
  • 6 Trios op.2 (Londres 1765)
  • 6 Duos op.4 (Londres 1770)
  • Sinfonies
  • Œuvre symphonique : La mort de Werther de Johann Wolfgang von Goethe
  • Plusieurs opéras dont Nanetta e Lubino donné à Londres le 8 avril 1769
  • 1 Concerto pour violon (avant 1766)

Œuvre connexe[modifier | modifier le code]

Fritz Kreisler a composé une pièce de genre pour violon et orchestra, « dans le style de Pugnani » : Praeludium et Allegro. Il semble qu'il ait cherché un temps à attribuer cette pièce à Pugnani.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 886