Franz de Trenck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Franz de Trenck.

Le baron Franz de Trenck ou Franz Freiherr von der Trenck (né le 1er janvier 1711 à Reggio de Calabre, en Calabre, mort à Brünn le 14 octobre 1749) était un soldat autrichien.


D'une riche famille de Slavonie, il était d'une taille, d'une force et d'une bravoure remarquables, mais aussi d'une férocité extraordinaire.

Il prit du service en Russie (1738), puis en Autriche (1740), et organisa à ses frais un régiment de pandours qu'il offrit à Marie-Thérèse ;

Il obtint quelques succès contre les Bavarois et les Français, et pénétra jusqu'en Alsace.

Mais ayant, à la bataille de Soor, livrée contre Frédéric II de Prusse (1745), négligé de combattre afin de piller le camp des Prussiens, il fut condamné à une forte amende et mis en prison.

Il réussit à s'évader et s'enfuit aux Provinces-Unies. Ayant été découvert et reconduit à Vienne, il s'empoisonna dans la citadelle de Brünn (1749).

Le baron de Trenck exerça sur les villes ennemies et sur les soldats de son régiment de pandours des actes d'une cruauté inouïe. Il a laissé des mémoires qui ont été publiés par son cousin Frédérik de Trenck.

La dépouille du baron de Trenck demeure actuellement dans la Crypte des Capucins à Brno en République Tchèque.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens externes[modifier | modifier le code]