Francisco de Almeida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Almeida (homonymie).
Francisco de Almeida

Francisco De Almeida (né vers 1450 à Lisbonne, mort le 1er mars 1510 près du Cap), militaire et explorateur portugais, était le vice-roi des Indes portugaises chargé de l'expansion du commerce dans l'océan Indien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se distingua durant les guerres contre les Maures et la conquête de Grenade aux côtés des troupes de Castille en 1492.

En 1505, le roi de Portugal Manuel Ier le nomma vice-roi des Indes portugaises. Il quitta Lisbonne avec une flotte de vingt et un navires le 25 mars 1505. Contournant le cap de Bonne-Espérance, il conquit Kilwa, sur l'actuelle côte tanzanienne, où il construisit un fort. Ensuite, il investit et dévasta Mombasa (Kenya), et s'empara du port de Sofala (Mozambique).

Il atteignit l'Inde et s'installa à Cochin. Il s'attacha à contrer les musulmans d'Égypte dans l'océan Indien pour assurer la présence portugaise. Il favorisa l'expansion coloniale du Portugal en organisant des voyages de découverte, notamment à Ceylan et Madagascar. Le 3 février 1509, il battit une flotte musulmane composée de navires du sultanat Mamelouk d'Égypte, de l'Empire ottoman et du sultanat de Gujarat, lors de la bataille de Diu, au nord de Calicut. La même année, il fut le premier Portugais à accoster à Bombay.

Quand Afonso de Albuquerque arriva en Inde pour lui succéder, il refusa de reconnaître ses lettres de créance et le fit emprisonner. Au bout de trois mois, il renonça à sa charge lorsqu'arriva du Portugal une flotte importante, en novembre 1509. Par la suite, il embarqua pour le Portugal. Almeida fut tué sur le chemin du retour par des Khoïkhoï, au cours d'une escale dans la baie du Cap (Afrique du Sud), le 1er mars 1510.