Far Away : Les Soldats de l'espoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Far Away : Les Soldats de l’espoir

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original du film

Titre original 마이 웨이 (Mai Wei)
Réalisation Kang Je-gyu
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Genre Film de guerre
Sortie 2011
Durée 119 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Far Away : Les Soldats de l’espoir (ou My Way) est un film de guerre sud-coréen réalisé par Kang Je-gyu, sorti en 2011 en Corée du Sud. Dans ce film apparaissent également des acteurs chinois, japonais et russes.

Ce long-métrage est tiré de l'histoire vraie d'un Coréen (Yang Kyoungjong) qui a été retrouvé par les américains durant le jour J du débarquement de Normandie.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lors de la Seconde Guerre mondiale, un marathonien coréen, Kim Jun-shik, est enrôlé de force dans l'armée impériale japonaise.

L'action commence en 1928 à Gyeong-Seong (aujourd'hui Séoul), en Corée, occupée par les Japonais. Les jeunes Jun-shik, coréen, et Tatsuo Hasegawa, japonais, se défient à la course et deviennent des concurrents.

Plusieurs années après, le grand-père de Tatsuo est tué lors d'un attentat à la bombe par un terroriste coréen, ce qui détruit toute amitié entre les deux coureurs. Ils deviennent alors les pires ennemis.

En 1938, le Coréen Jun-shik prend part à une manifestation sportive et vainc Tatsuo, désormais farouche nationaliste japonais.

Toutefois, Jun-shik est injustement disqualifié pour tricherie et Tatsuo est déclaré vainqueur, ce qui déclenchera une émeute de la part des spectateurs coréens. Comme peine, Jun-shik est enrôlé de force dans l'armée japonaise.

En juillet 1939, ils se retrouvent pour combattre à Nomonhan en Mongolie, le Coréen en tant que soldat enrôlé de force, le Japonais en tant qu'officier commandant et agissant en despote. Défaits par les Soviétiques, ils se retrouvent tous les deux prisonniers à Kungursk. Quand l'Allemagne nazie déclare la guerre à l'URSS, ils sont enrôlés de force dans l'armée soviétique.

En décembre 1941, après une bataille sanglante contre l'armée allemande à Hedosk, ils se retrouvent enrôlés dans la Wehrmacht en tant qu'alliés japonais et sont envoyés sur les plages de Normandie en 1944

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) selon le carton du doublage français.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]