Executive Outcomes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Executive Outcomes est une société militaire privée sud-africaine créée en 1989 par d'anciens militaires (Simon Mann) et membres des forces spéciales sud-africaines, impliqués dans le maintien de l'apartheid. Ses débordements ont entraîné sa dissolution et le vote d'une loi anti-mercenariat en Afrique du Sud.

Elle remporte son premier contrat en 1992, avec des sociétés pétrolières : Heritage Oil & Gas (en), Gulf Chevron, Ranger Oil, Sonangol et Petrangol.

Il consistait à dégager et sécuriser certaines zones tenues par l’UNITA, en Angola.

Son succès lui valut deux contrats de 80 millions de dollars avec le gouvernement angolais : Luanda avait fait remarquer que les différentes actions de l’ONU (forces d’interposition et observateurs), beaucoup plus onéreuses, étaient restées sans effet.

En 1994, Executive Outcomes est appelé par le gouvernement de la Sierra Leone et reçoit en paiement une partie des mines de diamant de la région.

À son apogée, Executive Outcomes était présente dans plus de trente pays essentiellement africains, avec près de 500 employés en Angola et en Sierra Leone.

La compagnie a été officiellement dissoute en 1998.