Euphilotes battoides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Euphilotes battoides est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae de la sous-famille des Polyommatinae et du genre Euphilotes.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Euphilotes battoides a été nommé par Behr en 1867.

Synonyme : Rusticus battoides ; Dyar, 1903[1].

Des travaux dont ceux de Pratts et Emmel en 1995 ont élevé Euphilotes battoides ancilla jusqu'alors considérée comme une sous-espèce d' Euphilotes battoides au rang d'espèce Euphilotes ancilla[2]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Euphilotes battoides se nomme Square-spotted Blue ou Buckwheat Blue en anglais[1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Euphilotes battoides battoides en Californie.
  • Euphilotes battoides allyni (Shields, 1975) en Californie.
  • Euphilotes battoides centralis (Barnes & McDunnough, 1917) dans le sud du Colorado et au Nouveau-Mexique.
  • Euphilotes battoides comstocki (Shields, 1975)
  • Euphilotes battoides glaucon (Edwards, 1871) sud de l'Idaho et nord-est de la Californie[1].

Description[modifier | modifier le code]

Euphilotes battoides est un très petit papillon d'une envergure de 16 à 17 mm, qui présente et une variabilité et un dimorphisme sexuel : le dessus du mâle est bleu violet à bordure foncée avec ou sans ornementation orange, celui de la femelle est marron souvent orné d'une bande submarginale orange partielle aux postérieures.

Le revers est bleu-gris, orné d'une ligne submarginal de taches et d'une ligne de taches orange aux postérieures[3],[4],

Chenilles[modifier | modifier le code]

Les chenilles sont de couleur variable jaunâtre, blanchâtre, roses ou marron suivant leur stade[2].

Biologie[modifier | modifier le code]

Les chenilles sont soignées par des fourmis[2].

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole en une génération de mi-avril à août suivant sa résidence et son altitude[3].

Il hiverne au stade nymphal[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Eriogonum, qui varient suivant les sous-espèces, Eriogonum incarnum, Eriogonum lobii var. lobii et Eriogonum polypodum pour Euphilotes battoides battoides, Eriogonum cinereum, Eriogonum fasciculatum et Eriogonum parvifolium pour Euphilotes battoides allyni, Eriogonum umbellatum pour Euphilotes battoides comstocki et Eriogonum flavum var. piperi, Eriogonum heracleoides, Eriogonum sphaerocephalum var. halimioides, Eriogonum ovalifolium, Eriogonum umbellatum pour Euphilotes battoides glaucon[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Euphilotes ancilla est présent en Amérique du Nord, au Canada dans le sud de la Colombie-Britannique et dans l'ouest des États-Unis dans les Montagnes Rocheuses, dans l'État de Washington, l'Idaho, l'ouest duMontana, Oregon, le nord de l'Utah, le Colorado, la Californie et le Nouveau-Mexique[4].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les prairies, sur les dunes et sur les versants ensoleillés des Montagnes Rocheuses[3].

Protection[modifier | modifier le code]

Euphilotes battoides allyni est une espèce figurant dans la liste des espèces en danger (EN)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :