Duran Duran (album de 1993)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Duran Duran (1993 album))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duran.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Duran Duran (album de 1981).

Duran Duran

Album de Duran Duran
Sortie 23 février 1993
Enregistré 1991 et 1992
Privacy Studio de Londres
Durée 63:34
Genre Pop, rock, rock alternatif
Producteur John Jones, Duran Duran
Label Drapeau : États-Unis Capitol
Monde Parlophone / EMI
Critique

Albums de Duran Duran

Singles

  1. Ordinary World
  2. Come Undone
  3. Too Much Information
  4. Drowning Man
    Sortie : USA seulement
  5. None of the Above
    Sortie : Japon seulement
  6. Breath After Breath
    Sortie : Brésil seulement
  7. Femme Fatale
    Sortie : France seulement

Duran Duran est le 7e album studio de Duran Duran sorti en 1993. Il est également connu aussi sous le nom de The Wedding Album, pour le différencier de l'autre album éponyme Duran Duran sorti en 1981.

Historique[modifier | modifier le code]

Lorsque paraît cet album, début 1993, l'avenir commercial de Duran Duran semble compromis, après les échecs des albums précédents. Le groupe vient de passer deux années à enregistrer, dans l'indifférence générale, ce qui allait devenir l'un de ses albums les plus populaires...

Le tube "Ordinary World"[modifier | modifier le code]

La magie d'une chanson composée à l'ancienne (dans la tradition des Beatles) allait mettre le feu aux poudres dès la fin de l'année 1992, quand les programmateurs de radios se sont emballés pour le titre "Ordinary world" : leur engouement était tel que la maison de disques allait être obligée de revoir à la hausse sa stratégie commerciale en faveur du groupe. "Ordinary world" sera n°6 en Angleterre et n°3 aux États-Unis et top 10 dans de très nombreux pays.

Les critiques[modifier | modifier le code]

L'album a reçu des critiques favorables, au motif que le groupe avait aiguisé son talent d'écriture, ce qui est effectivement le cas, outre le premier single (récompensé par le prestigieux Ivor Novello Award), sur des chansons comme "Love voodoo", "Come undone" (autre tube mondial) ou encore "Sin of the city". Le groupe avait cependant déjà démontré par le passé son goût pour les mélodies raffinées et les refrains ciselés.

Un tournant dans la carrière du groupe[modifier | modifier le code]

Sur le plan du son, cet album se distingue par une diversité à son paroxysme. Le groupe hésite entre les balades toutes guitares dehors ("Ordinary world" et "Come undone"), le funk « princier » ("Shotgun" et "UMF") ou la pop d'inspiration glam rock ("Too much information" ou "To whom it may concern"). La production conserve toutefois un aspect artisanal séduisant.

Cette collection de chansons parfois étonnantes a eu deux effets fondamentaux sur la carrière de Duran Duran : lui offrir un « come back » au premier plan, et modifier l'image du groupe, loin de l'univers des "teeny pop bands" où les critiques l'avaient pour la plupart si complaisamment exilé. De plus, l'album se vend à près de 7 millions d'exemplaires dans le monde. Une belle revanche pour les membres du groupe, après leur « traversée du désert » qu'ils ont connue après leur succès flamboyant de la première moitié des années 1980.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Tous les morceaux sont produits par Duran Duran et John Jones, exceptés "Come Undone" et "Femme Fatale", produits par Duran Duran.

  1. "Too Much Information" – 4:56
  2. "Ordinary World" – 5:39
  3. "Love Voodoo" – 4:58
  4. "Drowning Man" – 5:15
  5. "Shotgun" – 0:54
  6. "Come Undone" – 4:38
  7. "Breath After Breath" (écrit par Duran Duran et Milton Nascimento) – 4:58
  8. "UMF" – 5:33
  9. "Femme Fatale" (écrit par Lou Reed) – 4:21
  10. "None of the Above" – 5:19
  11. "Shelter" – 4:25
  12. "To Whom It May Concern" – 4:24
  13. "Sin of the City[3]" – 7:14
    Titres bonus - Drapeau du Japon Japon
  14. "Time for Temptation" [version alternative] 3:46
  15. "Stop Dead" [edit] 3:52

Disque bonus (UK Tour Edition)[modifier | modifier le code]

  1. "Falling Angel" – 4:35
  2. "Stop Dead" – 4:31
  3. "Time For Temptation" – 4:09
  4. "Come Undone (12" Mix – Comin' Together)" – 7:21
  5. "Ordinary World (version acoustique)" – 5:07
  6. "Too Much Information (David Richards 12" Mix)" – 4:14

Crédits[modifier | modifier le code]

Duran Duran  
Autres
  • John Jones – coproducteur, ingénieur du son, programmation, claviers, guitare, voix
  • Milton Nascimento – voix ("Breath After Breath")
  • Steve Ferrone – percussions ("Too Much Information", "Ordinary World" et "Femme Fatale")
  • Vinnie Colaiuta – percussions ("Breath After Breath")
  • Bosco – percussions ("Breath After Breath")
  • Lamya – chœurs ("Love Voodoo")
  • Tessa Niles – chœurs ("Come Undone")
  • Fergus Gerrand – percussions

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Duran Duran - Duran Duran (The Wedding Album) - Allmusic.com
  2. (en) Duran Duran - Duran Duran (The Wedding Album) - Rolling Stone.com (archivé sur WebArchive.org)
  3. Le titre "Sin of the City" raconte un incendie volontaire qui tua, en mars 1990, 87 personnes dans un 'social club' de New York.