Drapeau du Nicaragua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau du Nicaragua
Drapeau
Utilisation Drapeau et pavillon national Version officielle
Caractéristiques
Proportions 3:5
Adoption
Éléments Bicolore de bandes horizontales bleue, blanche et bleue orné en son centre des armoiries du pays.

Le drapeau du Nicaragua a été adopté le 27 août 1971 (première adoption le 5 septembre 1908). Il est basé sur le drapeau des Provinces unies d'Amérique centrale.

Description[modifier | modifier le code]

Le drapeau et les armes du Nicaragua en usage aujourd'hui sont les plus semblables à ceux utilisés par les Provinces-Unies d'Amérique centrale. Le triangle, les volcans, le soleil levant, le Cap de la Liberté ainsi que tous les arcs-en-ciel apparaissent sur le drapeau original.

Le blason utilisé aujourd'hui contient le nom de l'État, Republica de Nicaragua, alors qu'en 1823 le titre était Provincias Unidas del Centro de America. La décision de revenir à des emblèmes utilisés par les Provinces-Unies d'Amérique centrale a été prise en 1908 et reflète les aspirations du Nicaragua pour la renaissance de l'entité politique formée par les 5 nations. Les 5 volcans représentent ces 5 États membres d'origine, le bonnet de la liberté représente la liberté nationale, et les rayons du soleil et de l'arc en ciel représentant le symbole de l'avenir radieux.

Drapeaux historiques[modifier | modifier le code]

Provinces unies d'Amérique centrale - République fédérale d'Amérique centrale (1823-1939)[modifier | modifier le code]

Le drapeau bicolore bleu et blanc prend son origine lorsqu'il est hissé sur l'Amérique centrale le 4 juillet 1918 par Louis-Michel Aury au nom des Provinces-Unies du Río de la Plata, ayant pris certaines îles de la côte nicaraguayenne à la suite d'un affrontement avec les forces espagnoles.

En 1822, le général salvadorien Manuel José Arce, s'opposant à l'annexion de l'Amérique centrale par le Premier Empire mexicain, demande à sa femme Felipa Arazamendi et à sa soeur Antonia Manuela de confectionner un drapeau blanc et bleu ciel en l'honneur du drapeau hissé sur les côtes de l'Amérique centrale pour symboliser la liberté. Ce drapeau est béni le 20 février 1822 et est arboré à de multiples reprises lors des batailles contres les troupes impériales mexicaines.

La guerre de sécession du Mexique terminée, les anciennes provinces coloniales de San Salvador, du Guatemala, de Comayagua du Nicaragua et Costa Rica s'unissent pour former les Provinces unies d'Amérique centrale. Le 21 août 1823, le drapeau de Manuel José Arce est officiellement adopté avec son centre l'emblème national des Provinces Unies. Son pavillon militaire est une déclinaison du drapeau avec l'ajout de l'inscription « DIOS UNIÓN LIBERTAD » ((fr) « Dieux Union Liberté ») en lettres dorées. Cette inscription est d'ailleurs toujours utilisée sur le pavillon marchand du Salvador.

En 1824, une nouvelle constitution est approuvée, changeant le nom du pays en République fédérale d'Amérique centrale. Le drapeau est modifié seulement sur l'emblème, devenant ovale et adoptant le nouveau nom.

Nicaragua (1838-1851)[modifier | modifier le code]

Lors de la dissolution de la République fédérale en 1939, le Nicaragua s'étant séparé dès le 30 avril 1838, chacun des pays qui la composaient adopte tous un drapeau avec les même couleurs, bleu et blanc, en ayant des différences sur l'emblème qui orne chacun des drapeaux.

Fédération d'Amérique Centrale (1851)[modifier | modifier le code]

Le 9 janvier 1851, l'Honduras, le Salvador et le Nicaragua se réunissent de nouveau en une seule entité, la Fédération d'Amérique Centrale, dans l'intention de rétablir l'unité régionale. Le régime de la fédération décide le 22 avril 1851 l'adoption d'un drapeau commun, composé de trois bandes horizontales, 2 bleues entourant une blanche ornée en son centre de l'emblème de la fédération.

Nicaragua (1854-1896)[modifier | modifier le code]

Le 16 mai 1853, le directeur suprême de l'État du Nicaragua, Fruto Chamorro Pérez, convoque une nouvelle assemblée nationale constituante. Après quelques difficultés à réunir l'ensemble des élus, l'assemblée est inaugurée à Managua le 22 janvier 1954. Une des premières dispositions prises est décrétée le 28 février de la même année où l'État est nommée comme République où un président exerce ses fonctions pour une durée de 4 ans. L'assemblée adopte ensuite une loi le 21 avril 1854 décrivant le nouveau drapeau, ayant changé de couleurs, trois bandes horizontales de couleurs jaune, blanche et nacre. En son centre apparaît l'emblème en vigueur du pays.

Nicaragua au sein de la Grande République d'Amérique Centrale (1896-1898) puis indépendante (1898-1908)[modifier | modifier le code]

Le président nicaraguayen José Santos Zelaya, dévoué à la cause d'Union Centroamericaine, souhaite que son pays utilise le drapeau et les armoiries des défuntes Provinces unies d'Amérique centrale avec quelques modifications.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]