Dolly (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dolly.

Dolly

Pays d'origine France Drapeau de la France, Nantes
Genre musical Rock français, rock alternatif, grunge, electro rock
Années actives 1997 - 2005
Labels East West
Composition du groupe
Membres Emmanuelle Monet
Thierry Lacroix
Nicolas Bonnière
Anciens membres Michaël Chamberlin (décédé)

Dolly est un groupe de rock français originaire de Nantes, connu pour ses nombreuses prestations scéniques, actif de 1995 à 2005. Il fut dissous à la mort de son fondateur et bassiste Michaël Chamberlin.

Membres[modifier | modifier le code]

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

1989-1995 : les prémices[modifier | modifier le code]

En 1989 à Nantes, Emmanuelle Monet dite « Manu » et Thierry Lacroix forment avec Cyril Le Groux et son frère Éric un groupe acoustique nommé « Dolly Bird ». Après six mois, suite à des différends musicaux, la chanteuse Emmanuelle Monet et le batteur Thierry Lacroix décident de former un nouveau groupe.

Les deux compères engagent donc un bassiste, Bertrand Hervé et un guitariste « Scalpa » pour former un nouveau groupe baptisé « Dolly & Co ». Sous cette nouvelle formation, le groupe joue dans un style plus rock des compositions anglophones et commence à se produire d'abord à Nantes et sa région (Vendée, Bretagne..) où il connaît un franc succès puis à travers la France dans des cafés concert et petits festivals. En 1992, ils sortent un premier EP de six titres No one no feeling ; Scalpa quitte le groupe, remplacé par Michaël Chamberlin. Le groupe explore de nouveaux champs musicaux (influencé par des PJ HArvey et autres...), part en concert à travers la France... Puis en 1994 sortie d'un nouvel album de onze titres Amours lynchées. En 1995, le groupe change à nouveau pour cause de divergence musicale. Deux musiciens quittent le groupe, reste alors Emmanuelle Monet, Thierry Lacroix et Michaël Chamberlin.

1995-1997 : la naissance de Dolly[modifier | modifier le code]

Réduit à trois musiciens, le groupe cherche un guitariste. C'est en répondant à une petite annonce que Nicolas Bonnière qui connaissait déjà le groupe l'intègre. Michaël Chamberlin passe à la basse, le groupe trouve alors son line-up définitif.

Continuant à tourner dans les cafés concerts et festivals, le groupe se crée un nouveau répertoire musical comportant cette fois principalement des compositions de langue française. Au début de l'année 1996, alors qu'ils jouent à Nantes dans un café-concert, ils sont remarqués par le label du producteur indépendant écossais Peter Murray. Ce dernier leur permet alors d'enregistrer des maquettes avec le réalisateur anglais Clive Martin[1].

1997-2002 : premier album et succès[modifier | modifier le code]

Dans la foulée, en 1997, sort leur premier album, album éponyme toujours réalisé par Clive Martin. Enregistré en trois semaines, et ayant un son proche du grunge, l'album emballe la critique, grâce notamment aux singles Je n'veux pas rester sage et Partir seule bénéficiant de nombreuses diffusions radio. Contenant des titres tels que Love and money ou Quand l'herbe nous dévore, cet album est réputé comme l'un des meilleurs du groupe. Les textes de "je n'veux pas rester sage" et "partir seule" sont écrits par David Salsedo (Silmarils).

S'écoulant à plus de 170 000 exemplaires, l'album est disque d'or. Il se classe 34e dans les charts français, et permet au groupe d'entamer une grande tournée en France et à l'étranger (Belgique, Amérique du Sud..) et dans les plus grands festivals nationaux et internationaux tels que les Eurockéennes de Belfort ou les Francofolies de Montréal entre autres. En août 1998, Nicolas Bonnière se casse le poignet en skate-board, le groupe stoppe alors sa tournée et commence à travailler sur son second album.

Fin 1998, sort Sometimes, un EP de quatre titres comprenant notamment un duo avec Kelly Jones, le leader du groupe Stereophonics.

Leur second album paraît fin 1999 et se classe 33e dans les charts français. Nommé Un jour de rêves et réalisé par Al Clay, qui avait notamment travaillé avec les Pixies, il comporte douze titres dont Parti pour une heure ou Angel. Certains titres étaient déjà joués sur scène depuis plusieurs mois par le groupe qui ne voulait pas resservir le même set à son public lors de ses concerts[2]. Cet album marque l'apparition des claviers et un enrichissement des arrangements avec par exemple une sitar ou des instruments à cordes frottées. Suite à sa sortie, le groupe repart en tournée.

2002-2005 : derniers albums et fin du groupe[modifier | modifier le code]

En avril 2002 sort l'album Plein air qui se classe 16e dans les charts français. Réalisé une nouvelle fois par Clive Martin, cet album mèle titres rock et ballades plus 'pop'. Considéré par beaucoup de fans comme le chef-d'œuvre du groupe, cet album introduit les sons électroniques dans la musique de Dolly. Il contient les titres C'est pour toi et Comment taire qui bénéficie de nombreuses diffusions radio. Un titre dissimulé au début de l'album nécessite de « rembobiner » la piste 1 pour pouvoir être écouté. Après la sortie de cet album, le groupe qui prend une vraie dimension sur scène reprend la route.

Le dernier album du groupe, Tous des stars, sort en 2004 et se classe 16e dans les charts français. Encore produit par Clive Martin avec cette fois l'aide de Nikko, cet album confirme l'évolution du son du groupe. Cette fois l'électronique occupe une place majeure dans le son de Dolly. Les titres phares de cet album sont Au paradis, Tous des stars et Faut y croire qui bénéficient une nouvelle fois de diffusions radios. Repartant en tournée, le groupe participe en tant que tête d'affiche au premier Europe 2 Campus Tour avec lequel il sera accompagné par de jeunes groupes commençant à faire parler d'eux tel que Luke.

Le 25 mai 2005, le bassiste du groupe, Michaël Chamberlin, meurt dans un accident de voiture près de Pornic. Le groupe interrompt sa tournée et quitte la scène française.

L'après Dolly[modifier | modifier le code]

En 2006-2007, les membres du groupe sortent petit à petit du silence. Pour la première fois, Thierry Lacroix et Emmanuelle Monet ne remontent pas un projet musical commun. En effet, le premier s'éloigne de la vie de musicien pour réaliser l'album L'Intranquille du groupe Subway.

En parallèle, Emmanuelle Monet et Nicolas Bonnière donnent les premiers signes d'un come-back en jouant en première partie de Dionysos à Meisenthal, annoncés sous le nom « Manu »[3]. Le 18 août 2007, Manu et Nikko assurent la première partie du groupe Indochine lors du festival la foire aux vins de Colmar (Alsace), et jouent des morceaux dont Rendez-vous en hommage à Micka. Manu annonce sur scène qu'un album est en préparation. Il sort en septembre 2008 et se nomme Rendez-vous. Manu et Nikko reprennent la route et partent en tournée. Un dvd live sort en 2010, la captation vidéo se fait lors d'un concert unique à l'Élysée Montmartre.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Monotitre[modifier | modifier le code]

Je n' veux pas rester sage

Quand l'herbe nous dévore

Partir seule

Un jour de rêves

Parti pour une heure

Angel

Comment taire

Au paradis

Tous des stars

Faut y croire

2 Titres[modifier | modifier le code]

Je n' veux pas rester sage (single)

Un jour de rêves (single)

Parti pour une heure (single)

C'est pour toi (single)

3 titres[modifier | modifier le code]

Quand l'herbe nous dévore (single)

Partir seule (single)

Un jour de rêves (édition collector FNAC)

4 titres[modifier | modifier le code]

C'est pour toi (maxi single)

CD promo[modifier | modifier le code]

Dolly apparait dans le sampler Hors-série de ROCK SOUND volume 2 avec le titre "Régis" en 1998.

Dolly apparait dans le sampler volume 33 de ROCK SOUND avec le titre "Parfaite pour toi" en 1999.

Dolly apparait dans le sampler volume 63 de ROCK SOUND avec le titre "C'est pour toi" en 2002.

Dolly apparait dans la compilation "Un maxx 2 bruit - Europe 2" avec le titre "Comment taire" en 2003.

Dolly apparait dans le sampler volume 4 de ROCK ONE avec le titre "Faut y croire" en 2004.

Dolly apparait dans la compilation "Une seule voix contre la sclérose en plaque" avec le titre "Shoote dans ma planète" (inédit) en 2005.

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • Dolly a repris Uncle Charly part 2 sur un album hommage aux Little Rabbits sorti en 1998
  • Manu chante avec le groupe Alif Tree sur Je parle, dernière chanson de leur album The Observatory sorti en 1999
  • Manu chante sur le titre seuls avec Gabriel Evans sur l'album La chute des anges en 2003.
  • En préparation de son prochain album, et avant le drame du 25 mai 2005, le groupe fait un cadeau de soutien à l'UNISEP et à sa compilation Une seule voix contre la Sclérose En Plaques, sortie en 2005 : le groupe donne son accord pour y intégrer la chanson Shoote dans ma planète en exclusivité (extraite de l'album qui était alors en cours de création).
  • Manu chante sur le titre En vie sur la version française de l'album homonyme d'Apocalyptica. Elle était invitée spéciale du groupe à Bercy en 2005, alors qu'il se produisait en première de Rammstein.
  • Manu a collaboré avec Blankass sur l'album Elliott en 2005, où elle prête sa voix sur Qui que tu sois.
  • Manu a collaboré avec Manu Lanvin sur l'album Faible humain en 2007.
  • Manu a collaboré avec Mass Hysteria en 2007, sur l'album Une somme de détail pour le titre Briller pour toi en hommage à Mika.
  • Manu chante avec DaYTona en 2010, sur le titre Fermons les yeux de l'album La Parenthèse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview du groupe sur musicactu.com
  2. Interview du groupe sur w-fenec.com
  3. Voir la partie concert du site Manu-Friends

Liens externes[modifier | modifier le code]