Diocèse de Passau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 34′ 27″ N 13° 27′ 56″ E / 48.574061, 13.465439

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le diocèse catholique romain. Pour l'État du Saint-Empire romain germanique, voir Évêché de Passau. Pour les autres homonymies, voir Passau (homonymie).
Diocèse de Passau
(de) Bistum Passau
(la) Dioecesis Passaviensis
Image illustrative de l'article Diocèse de Passau
Vue de la façade occidentale de la cathédrale Saint-Étienne de Passau.
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse suffragant
Création 737
Affiliation Église latine
Province ecclésiastique Munich et Freising
Siège Passau
Conférence des évêques Allemagne
Titulaire actuel vacant
Langue(s) liturgique(s) allemand
Calendrier grégorien
Paroisses 286
Prêtres 402
Religieux 138
Religieuses 684
Superficie 5 442 km2
Population totale 591 205 (2004)
Population catholique 515 852 (2004)
Pourcentage de catholique 87,3 %
Site web www.bistum-passau.de/
Notice sur hierarchy catholic : Consulter
Image illustrative de l'article Diocèse de Passau
Localisation du diocèse

Le diocèse de Passau (en latin : dioecesis Passaviensis ; en allemand : Bistum Passau) est une église particulière de l'Église catholique en Allemagne. Érigé au VIIIe siècle, il est un des diocèses historiques de la Basse-Bavière. De 1217 à 1803, ses évêques sont princes-évêques du Saint-Empire romain germanique. Son siège est la cathédrale Saint-Étienne de Passau. Il est suffragant de l'archidiocèse de Munich et Freising.

Historique[modifier | modifier le code]

Créé en 737, il succéda au diocèse de Lorch (en) (situé en Haute-Autriche), constitua une principauté ecclésiastique du Saint-Empire romain germanique et resta suffragant de l'ancien archidiocèse de Salzbourg, jusqu'à ce qu'il fut médiatisé en 1805.

En 1217, l'évêque Ulrich II devient le premier prince-évêque de Passau.

Par la bulle In supremae dignitatis du 18 janvier 1469, le pape Paul II réduit son territoire pour l'érection du diocèse de Vienne.

Par le bref Arcano divinae providentiae du 1er juin 1728, le pape Benoît XIII l'exempte de la juridiction métropolitaine de l'archidiocèse de Salzbourg.

En 1729 et en 1784, son territoire est à nouveau réduit au profit de l'archidiocèse de Vienne.

Par les bulles Romanus Pontifex et Inter plurimas du 28 janvier 1785, le pape Pie VI réduit à nouveau son territoire pour l'érection des trois diocèses de Linz, Sankt Pölten et Leoben.

Par le recès d'Empire du 25 février 1803, la principauté épiscopale de Passau est sécularisée et médiatisée.

Par la bulle Dei ac Domini Nostri du 1er avril 1818, le pape Pie VII érige l'archidiocèse de Munich et Freising, dont le diocèse de Passau devient suffragant.

Les derniers évêques de ce diocèse ont été Simon Konrad (Josef) Landersdorfer de 1936 à 1968, Antonius Hofmann de 1968 à 1984, Franz Xaver Eder de 1984 à 2001, et Wilhelm Schraml de 2001 à 2012. Le siège est vacant depuis le 1er octobre 2012[1].

Cathédrale et basiliques mineures[modifier | modifier le code]

La cathédrale Saint-Étienne de Passau, dédiée à saint Étienne, est l'église cathédrale du diocèse[2].

Il compte trois basiliques mineures :

Saints patrons[modifier | modifier le code]

Les trois saints patrons du diocèse de Passau[6] sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Site catholic-hierarchy, « Diocese of Passau ».
  2. (en) Dom St. Stephan (consulté le 25 novembre 2013)
  3. (en) Basilika St. Anna (consulté le 25 novembre 2013)
  4. (en) Basilika St. Margareta (consulté le 25 novembre 2013)
  5. (en) Basilika St. Mauritius (consulté le 25 novembre 2013)
  6. (de) Bistumspatrone (consulté le 25 novembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]